AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je prends les commandes de la galaxie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NeXus
Empereur
avatar

Nombre de messages : 235
Empire : LostEden
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Je prends les commandes de la galaxie !   Lun 26 Déc - 17:07

Des bruits couraient dans les couloirs du Sénat, de folles rumeurs ne cessaient de tourner de salle en salle: il y aurait un nouveau dirigeant dans la galaxie ou plutôt un individu se donnant s'auto-gradant de cette fonction. Comment est-ce possible ? Que se passe-t-il réellement ? Que croire dans la multitude de rumeurs ?
Une seule personne pouvait répondre à ces questions: NeXus, chef de la tribu des Haskrugoths dont l'empire est le plus grand de toute la galaxie.

Le démon venait juste de faire ouvrir une salle au Sénat, il avait fait en sorte de ne pas se faire remarquer pour que le suspense reste entier. Sur les holo-panneaux du Sénat, où toutes les salles étaient référenciées avec le titre du débat ou de l'annonce donnée par la personne qui fit ouvrir la salle, on pouvait voir en première ligne:
salle 3: "Je prend les commandes de la galaxie !" Volontairement, l'endroit où le nom de celui qui allait faire cette annonce était inscrit avait été laissé vide.
La salle était gigantesque, le sujet en était forcément pour quelque chose...

Le Sénat, bien qu'auparavant déserté par une grande partie des empereurs de la galaxie, allait à nouveau connaitre de l'affluence, cela ne pouvait être autrement. Jamais le Sénat n'avait été autant mit de côté par ceux qui y siègent. Il fallait bien un jour que cela cesse, certains esperaient que cela se fasse désormais, le temps seul donnera la réponse au problème.

Pendant que la salle se remplissait, NeXus se préparait. Tout était prêt déjà mais il prenait en compte chaque détail, aussi minuscule soit-il. Dès qu'il fut averti que la salle avait été quasiment remplie, il se présenta à l'assemblée qui, le reconnaissant, se demandait quelle farce il pouvait jouer. Le discours allait sûrement éclaircir leurs pensées:


Impératrices et Empereurs pitoyables que vous êtes tous...

Un sourire moqueur se dessina l'espace d'une fraction de seconde.

Je ne me présente plus, ceux qui ne me connaissent pas apprendront vite à me connaitre. Je peux simplement vous dire que je suis l'empereur dirigeant de l'empire le plus grand de toute la galaxie. Tellement immense que je détiens, à moi seul, plus d'unités d'espace que vous tous réunis, que tout les empires réunis. Dans cette optique, étant désormais l'empereur le plus puissant de cette galaxie, je vous asservis.

Le silence de la salle fut rompu par le dernier mot prononcé, des contestations se firent entendre, des insultes aussi malgré que ce soit interdit. Puis les bruits se dissipèrent peu à peu à la reprise de parole de l'orateur.

Tous vos empires sont désormais sous mes ordres ! Vous êtes tous mes esclaves ! Vous n'êtes qu'une bande d'empereurs minuscules à mes yeux.
Je prends les commandes de cette galaxie, que vous le vouliez ou non.

Comme vous le savez tous, le Grand Sénateur est atteint d'une grave maladie qui l'empêche de luter contre qui que ce soit. De ce fait, il a nommé un remplaçant nommé Bad Max. Sachez que vous ne le verrez plus ici en chair et en os. Je l'ai fait kidnappé et il est actuellement isolé et emprisonné. J'ai donc prit les rennes de cette galaxie et vous devez vous soumettre à mes désirs, à mes lois et à mes ordres. Bientôt vous pourrez voir une video enregistré du sénateur Bad Max que je n'ai moi-même point vu, je n'ai donc rien censuré, ses mots que vous entendrez n'ont pas été dit sous la contrainte. Vous le remarquerez certainement si le discours qu'il prononce dans cette vidéo est une atteinte à ma personne. Je ne vous cache pas qu'évidemment, si tel est le cas, je me verrais contraint de le tuer ou de le donner en patûre à un de mes peuples cannibales.


Il marqua une pause avant de continuer:

Je suis désormais votre souverain, vous me devez obéissance si vous ne voulez pas vous faire raser. Mon empire est certes immense mais les anciennes lois consistant à ne pas attaquer plus petit que soi, je les mets à la poubelle. J'ai développé une nouvelle technologie me permettant de localiser tout vos empires et de pouvoir les attaquer. Les anciennes lois, je vous les laisse et pour ma part, je les supprime, tel est mon droit de nouveau grand sénateur. Toutes contestations de votre part donnera lieu à une nouvelle carte de la galaxie, carte où votre empire aura disparu.

Appelez moi Dieu maintenant et j'avertis l'alliance du Djihad Solaire que sa déesse n'est qu'une imposture de petite classe, que c'est une imagination pure et que si jamais elle existe, cette déesse n'est que la prostituée du monde des dieux.

Craignez ma colère, n'osez pas vous rebeller ou vous périrez tous dans d'affreuses souffrances.


Le démon s'arrêta de discourir pendant une ou deux minutes. Il contemplait la salle du haut de son estrade, se croyant supérieur comme jamais auparavant. Seul, il ne l'était pas vraiment. Il avait vu, il y a peu, un ancien empereur, un ancien ami, qui avait prit sa retraite le jour où les Ames Chaotiques avaient décidées de quitter cette galaxie estimant leur but atteint. Cet ami était Soul Of Alastor, ancien porte-parole de ces mêmes Ames Chaotiques, poste que le démon NeXus avait eu aussi avant de gravir les échellons. C'est pourquoi, il l'a contacté et lui a parlé de son projet. Evidemment, deux anciens chaotiques qu'ils sont, ils furent rapidement en accord...

Pour remplir ma nouvelle fonction pleinement, j'ai décidé de nommer un général, un bras-droit, qui dirigera toute mon armée. Il va de soi qu'il vous est supérieur et que vous lui devez totale obéissance. Cet être est Soul Of Alastor et il viendra bientôt vous le dire lui-même.

Vous ne pouvez rien faire pour empêcher ce qui se passe sous votre nez, sous vos yeux. C'est déjà terminé !
Je suis votre souverain à tous, soumettez vous ou mourrez !


Il salua la salle d'un geste provocant et moqueur en ayant une attitude ironique comme s'il imitait le salut de l'ancien grand sénateur. Le démon NeXus venait tout juste de se marier, c'était un tournant dans sa vie, il avait enfin ce dont il rêvait depuis son enfance. Son discours lui avait paru magnifique et pourtant il n'est pas fait pour ça. C'est pourquoi, peu le trouveront aussi sublime que lui. NeXus s'évertuait à discourir, à être le plus maléfique possible dans ses mots mais les empereurs charismatiques remarquent vite son incapacité à être ce qu'il voudrait.
Un gamin pourrait faire mieux, mais peu importe, dans les faits et dans les actes, NeXus était le pire.

Une nouvelle ère commençait donc pour la galaxie, du moins c'est ce que le démon pensait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artarus
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Lun 26 Déc - 18:19

"Et ça cause, ça cause...."

Artarus, l'allure nanachalante, le coude posé sur la table, soutenant sa tête, avait écouté cet homme parler.

"A mon avis.. les mélanges d'alcool, associés aux fêtes, et le vide de l'espace ne font pas bon ménage..." pensa-t-il

Pourtant, on ne pouvait pas laisser cet illuminé parler ainsi, sans réagir.. Il fallait dire quelque chose...

Artarus se leva, baissant les yeux au contact de NeXuS. Il s'avança timidement vers l'estrade, gardant les yeux baissé.

Puis, parcouru d'un immense élan d'ironie et moquerie, il afficha à tous les empereurs un immense sourire et déclara :

"Maître, vous avez oublié quelque chose. Quels sont vos ordres pour vos esclaves, hum ?"

Artarus lui afficha son sourire le plus sincère, bien que transparaissait toute le cynisme qu'il possédait.

Talim: Le sénat ne se présente pas comme une salle de classe. D'après le grand sénateur, les salles sont en forme d'amphithéâtre, une estrade trône entourée d'alcôve. Il n'y a donc que des sièges avec des acoudoirs mais pas de tables. Attention au respect du background
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Stef Han
Empereur


Nombre de messages : 410
Empire : Kyrénoa Supprimé
Date d'inscription : 14/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Lun 26 Déc - 18:23

Lord Stef Han avait eu la retransmission du discours de NeXus, il était plié de rire, il avait oublié de mentionner que l'inventeur de cette soit-disant nouvelle technologie lui permettant de localiser tout les empires et de pouvoir les attaquer était Lord Stef Han lui-même, et que cela ne changeait pas, il ne venait qu'avec qu'un petit millier de vaisseaux, c'est loin de la réelle compression dont l'Empire Chaos, Elu d'Arghalok avait utilisé son règne ... de la pur fantaisie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÆSAHÆTTR
Empereur


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Lun 26 Déc - 18:45

Aesa et sa marmotte, Io, se promenaient dans la vaste étendue de couloirs, tous décorés d'une façon ou d'une autre. La marmotte se dirigea vers un couloirs plutôt sombre, rayé sur les coté, au plafond, et au sol sûrement par les créatures plus immondes les unes que les autres. Aesa suivit le machin poilu. Il découvrirent une salle intitulée "Je prend les commandes de la galaxie !" c'était la numéro 3 de l'auteur NeXuS...

Aesa chercha... NeXuS, NeXuS, NeXuS qui c'est lui.... hummm, je ne sais plus...


Entrons, nous verrons bien !
Dit Aesa.

Une fois dans la salle, ils découvrirent un démon siégeant au contre bas, devant un pupitre. Tout deux décidèrent d'attendre le début de son discours pour pouvoir intervenir. En effet, d'en haut, on pouvait apercevoir un écran avec plusieurs lignes de caractères. Pendant tout le long du blablatage dont nous faisait part ce NeXuS, la marmotte avait son ventre qui gargouillait. Les autres passaient.

Voilà, c'est la fin, on pouvait a présent parler... Io descendit de Aesa, et couru vers le bas de la salle.


Ha, voilà, vous avez fini... vous dites que vous prenez les commandes de toute la galaxie ? Ok, je vais prendre deux Mac herbes alpines, avec 2 grandes frites et du béri-cola. Merci.


Aesa arriva discrètement derrière Io, et lui mit la main sur la gueule. Et lui glissa a l'oreille :

Chut... Certes il est très con mais ça n'est pas une raison pour se moquer de lui...

il s'adressa a NeXuS...

Hum... montez, montez... vous avez l'empire le plus large certes, autant que vous chevilles non ?

Vous avez beau avoir un maximum d'espace, mais il faudrais posséder la flotte qui va avec.

Votre nom me reviens maintenant. Vous m'avez déjà attaqué avec votre disciple Hadès. Hurm... je rappel les dégâts ou alors vous en risque de devenir rouge de honte ?

Allez, souvenirs souvenirs ! Vous avez détruit 1 hangar... non non même pas une base... un hangars A-zing.
Si vous voulez bien je m'absente deux secondes.

Ils sortirent de la salle, se collèrent contre le mur et pouffa de rire... Io aussi se pliait en deux... Ils respiraient un grand coup pour se calmer et allèrent prendre un siège.

Talim: Le sénat est un lieu de prestige, ses couloirs sont magnifiques et l'architecture y est parfaite. C'est le lieu phare de la galaxie il est très important. Donc il est nettoyé et embellit chaque jour, il est impossible qu'un tel couloir soit au sénat.
N'oubliez pas que Nexus est l'empire le plus haut, qu'il a développé une technologie et que vous, vous êtes un empereur inconnu. Dans le respect de l'éthique, vous ne pouvez pas vous permettre un tel manque d'irrespect vis à vis d'un empereur plus haut gradé... Dans le contexte, un garde vous virerez immédiatement, attention!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu0r
Empereur


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Lun 26 Déc - 19:16


Tu0r se trouvais au fond de la salle une bouteille de Béri-VoDka a la main,sa faisait déjà une bonne demi heure qu'il était entrain de pilonné la bouteille....
Après le discoure soporifique de NeXuS,Tu0r se leva se mit au milieu de l'allée, ne tenant pue très droit et voyant très flou ,il tomba ...Puis se releva un l'aide d'un banc,soudain il fut pris de nausées,il se pencha et vomit dans la capuche de l'empereur se trouvant juste devant lui....

Tu0r s'avança vers l'estrade il regarda NeXuS le regard amuser et dit :

[Je ne fait pas le mode bourré c'est chiant a lire]


Vous voyez je vous l'avait dit....L'herbe qui provient des champs Royal Tu0r est la meilleur du marché ,regarder cet individu qui se croit être le messie eh ben enfaîte il est juste passer chez moi hier soir avec son firinium X-758 (oui quand ont peut acheter de la Royal Tu0r ont est riche)....Et ma acheter 4 boites a chaussures pleine d'herbe...A vu d'oeil je dirait qu'il en as fumé une demi se matin....Parce que la il est dans un belle état quand même pépé NeXuS ....

Acheter tous ma bonne herbe et vous finirais comme NeXuS !!!

Comment ? Non pas sénile, meilleur ....monsieur, meilleur !



Puis Tu0r reparti picoler au fond de la salle au cas ou NeXuS parlerait encore


Talim: Tu es au fond de la pièce donc tu es forcément en hauteur, tu dois donc descendre pour te mettre dans l'allée. Quelqu'un de bourré, en imaginant qu'il y ait des escaliers peinerait déjà à descendre.
Ensuite, il n'y a pas de banc dans la salle, que des sièges. On est en 3217 dans un monde technologique très prestigieux, il n'y a pas de banc au sénat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
necronomicon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 635
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Mar 27 Déc - 11:40

Necronomicon était rentré dans la salle dès son ouverture et, comme à son habitude s'était dissimulé dans un coin d'ombre. Une fois le discours achevé et après les premières interventions, il s'avança pour prendre la parole :

Empereur Nexus, comment osez-vous ?

Certes, il est vrai que certains vampires vous vouent un culte et vous ont juré fidélité, mais ne pensez surtout pas que vous êtes le Dieu de notre race.

Ni maîtres, ni dieux, tel est ma devise et celle de beaucoup d'entre nous. Jamais nous ne nous plierons à votre dictature et nous agirons toujours selon nos désirs du moment, sans requérir l'avis de quiconque, surtout pas celui d'une personne qui se prétend supérieure à nous.

Il n'y a qu'une chose en commun entre vous et moi, la haine que nous vouons envers ceux qui vénèrent cette catin d'Ashara.

Alors que Necronomicon parlait, un groupe de gardes sénatoriaux s'approcha et un officier s'en détacha pour rejoindre sur l'estrade le vampire qui continuait son discours

Ensuite, je n'ai que faire de votre autorité sur le sénat. J'y viendrai quand bon me semble et contrerai vos argumentations si besoin est. La personne que vous tenez en otage voulait également imposer sa dictature et n'y est jamais parvenue, alors ne croyez surtout pas que vous pourrez faire mieux... Qu'est-ce ?

Demanda Necronomicon à l'officier qui lui avait discrètement tiré la manche. Ce dernier lui répondit, en murmurant :

Veuillez nous suivre pour interrogatoire et vérification de vos papiers, je vous prie.

Necronomicon, se tournant vers l'assemblée hurla :

Voyez, membres du sénat, la censure fait déjà son oeuvre. Cet être hirsute qui se tient là - Necronomicon désigna du doigt l'empereur Nexus - fait déjà intervenir ses petits soldats afin de m'empêcher de m'exprimer. Mais il n’en sera jamais ainsi, je parlerai où et quand bon me semblera. Aucun être dans cet univers ne pourra me l'interdire.

D'un geste vif, Necronomicon s'empara de l'officier par la gorge et le projeta avec une force prodigieuse sur le groupe de soldats qui s'écroulèrent comme des quilles de bowling. Avant que quiconque ne puisse réagir, le vampire était sorti de la salle et se dirigeait vers son vaisseau d'un pas rapide en se disant que Nexus avait bien préparé son coup. La garde sénatoriale était déjà en son pouvoir, les nombreuses patrouilles qui parcouraient les rues de sénata et vérifiaient l'identité de tous les passants en était une preuve de plus.
Il eut tout juste le temps d'entrer dans le spacioport avant que quelques vehicules militaires ne déversent leurs lots de soldats qui se plaçèrent en faction devant les entrées.

Au sénat, près du plafond de la salle, une chauve-souris accrochée à un des gigantesques lustres observait la suite des évènements.


Dernière édition par le Mar 27 Déc - 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakolookiam
Empereur
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Mar 27 Déc - 13:04

Tandis que les débats avaient cessé du à l'heure tardive, un des soleils se Senata se levait, une douce chaleur me berçait paisiblement, me faisant ainsi oublié les tourments de cette société... Enfin si société il y a toujours. Celle ci étant basée sur une coexistence des habitants, une cohabitation, bref une communication sincère. Peut-on encore parler de communication sincère alors que chacun p*nse à son intéret personel, peut-on encore esperer l'existence de personne altruiste en ces lieux? Ce sont de longues et fastidieuses questions questions auxquels le psychanaliste que j'étais s'est tjrs plus à répondre enfin essayer... Car pour comprendre ce monde, il faut avant tout savoir lire entre le ligne effacer la forme pour mieux voir le fond, la sémantique a perdu son sens et la seul analyse valable reste la psychanalyse de chaque mot, écris ou prononcé, ou concept dans lequel ils sont prononcées, le choix d'une absence d'auditoir ou d'orateur sont souvent bien plus révélateur que les mots eux même, à quoi bon croire des mots quand une attitude dis le contraire, heureusement au profit d'un conscient qui disparait on apprends vite à découvrir un inconscient qui ne demande qu'à jaillir prisonnier de son enveloppe, dans laquelle il se plait à croire qu'il se trouve bien...

Quel est le rapport avec nexus se dirait quelqu'un à qui je parlerai de tout ça, ma fois surement très peu mis à part l'expression d'un profond malaise, pourquoi revendiquer une place que l'on a déjà, soit il est victime d'un sentiment d'infériorité particulièrement prononcé soit il cache bien son jeu et nous joue un mauvais tour de plus... Mais dans sa folie il semble oublier qu'il est une race d'homme qu'il ne pourra dominer, des barrières infranchissables, mais sans doute le sait-il que les GDC que je dirige ne courberont jamais l'échine! Aussi le vieillard est empetré dans sa folie comment l'en sortir si ce n'est en détruisant ses illusions, le frapper de plein fouet? aucun intérêt, il en sortirait martir et profiterait de son sentiment de supériorité une fois de plus en déchainant ses ordres sur nos empires! Non c'est à la base qu'il faut agir, agir sur ses soutiens, les membres de sa nouvelle alliance, mais qaund je vois ceux qui peuplent cette salle, je n'avais fait que m'accouder a l'entré contre la porte, je ne fais que ressortri car d'aucun ne comprendras cela, quel manque de subtilité parmi leurs esprits, il me faudrait revenir plus tard avec surement biend'autre façon plus simplifiées pour leur faire comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul of Alastor
Empereur
avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 30/05/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Mar 27 Déc - 18:52

Soul Of Alastor qui avait eu vent du projet de son ami Nexus sentait que la galaxie allait se degradée, mais il en était fier, il allait dominer le monde a partir de maintenant.
A la tête de la plus grande armée de tout les temps, il dirigerait la troupe du plus grand empire. Plus grand lui même que la galaxie elle même.

Mais tout ceci dans quel but? Il reprendrais le flambeau, il se jouerait de ses adversaires, et il, encore une fois, serait là pour infliger le chaos dans cette galaxie.

Il ferait regretter ceux qui avaient autrefois oser critiquer les Glorieuses Ames. Son nouvel empire regnerait sur la galaxie, un peu comme il le voulait avant. Il était revenu dans cette galaxie par un simple tour de passe passe, et son retour était passé inappercu, jusqu'a présent. Mais maintenant, cela allait changer.

Nombrexu sont ceux qui avait eu vent des ces evenements avant Alastor lui-même. Cependant, peu d'entre eux n'avait eu le courage d'attendre que le nouveau regent se montre. Avait-ils eu peur de lui? Avaient-il jugé Nexus plutôt que celui qui reprendrait le flambeau?
Quoi qu'il en soit, ces êtres sans cervelles ne pouvait comprendre ce qui se tramait.

Le Chaos n'avait jusqu'a présent servi qu'a affaiblir les faibles, et la puissance du chaos n'avait ete suffisante pour realiser ce que venait de réaliser Nexus lui même.
Le chaos s'était repandu dans la galaxie, mais jamais il n'avait reussi a franchir les portes de Senata V. Et maintenant, le Prime Senateur venait d'être capturé, et il était detenu prisonnier sur l'empire le plus grand de cette galaxie. Comment faire pour le liberer si ce n'est obeir au chantage de Nexus, ou de Soul of Alastor mainenant.

Les empereurs comme Lord Steph Han étaient venus dans ce lieu, les larmes aux yeux, la jalousie leur creait des cicatrices psychologique. La violence du choc leur avait fait perdre la tête. Il pouvait dire ce qu'ils voulaient, les faits étaient là, ils pouvait discrediter qui il voulaient. Mais Nexus ne controlait plus ses propres armées. Cela etait mainenant la proprieté de Alastor. Et celui-ci, jusqu'a présent avait été irreprochables. Aucunes erreurs de commises.

Les empereurs chouinant a tout va ne pourrait rien dire, les methodes d'Alastor ne sont pas criticables, ou alors, a leurs depends. Celui qui critiquerais les futures methodes barbares d'Alastor, le sentirait passer amerement. Pour lui rien n'est impossible, a la tete de l'armée la plus grande du monde, la megalomanie et l'egocentrisme pouvait l'envahir. il se sentait a nouveau bien. respecté, et detesté a la fois, nombreux sont ceux qui auraient donner leurs vies pour sentir cela dans le coeur et dans les yeux de leurs opposants.



Gloire a Nexus, Gloire a Alastor


Voici les chants que l'on entendait sur sa planete. Le soir tous les villageois priaient pour qu'Alastor ne leur fasse pas passer une mauvaise journée. Nexus avait inculquer cela a ses paysans, alastor ne faisait que poursuivre les moeurs locales.


Il parti en direction du Sénat, et il lanca :



- Brave bêtes présente, oui je dit bêtes car vous n'êtes rien d'autres que mes futures bêtes. Je ferais de vous ce que je veux en faire.
Nexus m'a legué le pouvoir des armées, nous nous partageons dorenavant son empire pour une gloire que plus néfaste.

Je vous annonce dors et deja que bon nombre de personnes ici vont regretter le Grand Nexus, il vous a infligé un sentiment de haine, avec moi cela sera pire.

Souvenez vous des grand Strateges, et grand "Mechant" que la galaxie ai connu jusqu'a présent. J'incarne a moi seul la totalité de ceux-ci.
Bref quel que soit vos futures plaintes, sachez que j'aurait les oreilles fermées.

Gloire a Nexus, et son chef d'Armée.



Et alastor regarda Nexus et alla s'asseoir a côté de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeXus
Empereur
avatar

Nombre de messages : 235
Empire : LostEden
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Mer 28 Déc - 18:17

NeXus avait une idée en tête depuis quelque temps mais ne savait trop s'il devait la réaliser. Donner une fin à tout serait peut-être un peu "gros". En attendant, il s'amusait comme un petit fou à la tête de l'armée galactique, armée officiel du Grand Sénateur, armée qui avait rejoint sa cause. Pourtant le Grand Sénateur était en pleine guérison, sa maladie s'estompait peu à peu, il aurait pu retenir ses troupes probablement, mais on ne savait plus trop ce qu'il faisait.
Le démon, lui, faisait détruire nombre de planètes, pour rire, pour se divertir. Il avait rétablit la censure, certains l'auront remarqué avec l'empereur Necronomicon qui avait du passer en garde à vue pour atteinte à la personne régissant la galaxie.
Les libertés étaient peu à peu supprimées, les lois remplacées, les droits de chacun oubliés... La gestion de la galaxie du seigneur NeXus était totalement anarchique, comme s'il n'y avait personne à sa tête.

Au Sénat, rien de nouveau, beaucoup ne se rendait pas compte que ce n'était pas un délire. La galaxie était gouvernée par NeXus et son armée, pouvoir prit par la force certes, mais pouvoir conquit. Bientôt, tout le monde en sera conscient et se soumettra. C'est une condition obligatoire pour rester en vie. Bientôt il montrera la video de Bad Max, seul discours non censuré qu'il laissera paraître, bien sur au péril de la vie de ce dernier.

Ayant quitté la salle depuis un bon moment, il fit allumer l'écran géant du fond de la salle et tout les petits écrans répartis à droite, à gauche. Les empereurs présents ont pu alors voir le démon. Celui-ci s'adressant à eux et à la galaxie entière:


Mes nouvelles fonctions sont divertissantes et très surprenantes. Je ne pensais pas avoir autant de pouvoirs arrivé à ce poste. Il va de soi que j'en suis très heureux et que je suis épanoui dans mon rôle.
Sachez que ce qui est arrivé à l'empereur Necronomicon arrivera à chacun d'entre vous si vous osez m'attaquer par la parole. Cet empereur a cru à une liberté que vous n'avez plus, il est vivant rassurez vous et il vous rejoindra à nouveau je pense...


Une pause marquant un petit sourire de coin eut lieu. Puis il haussa le ton:

Mais tout nouveau dérapage donnera lieu à une punition exemplaire. Il faut que vous sachiez que je ne suis pas un gentil petit ours en peluche que l'on peut manipuler. Je ne peux pour le moment vous empécher de penser mais en tout cas, je vous empêcherais de calomnier !

Sur ce mot où qu'il marqua fortement par la voix, il disparu des écrans et le silence refit son retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Ven 30 Déc - 5:54

"Une preuve."

La voix qui s'etait elevee de la foule etait celle de Tienn. Les rumeurs d'un fou pronant le pouvoir supreme l'avait amenee a cette salle ou tant de monde se reunissait petit a petit.

"Une preuve - repeta t-elle, s'avancant de son pas calme, se faufilant entre les badauds - de ce que vous avancez.

Arrivee au pied de l'estrade elle leva les yeux vers Soul of Alastor.

"Lorsqu'Arghalok a promis la destruction de cet univers, c'est de lui mem qu'il est venu, et des le debut qu'il a montre sa force.

Vous vous contentez de parler. Le Prime Senateur? Ou est il? Certes pas en ce lieu car il serait venu mettre fin a ce debat, mais surement en voyage d'affaire. Sa garde Senatoriale est des plus sure et j'ai confiance en elle. Cette video que nous attendons tous avec impatience nous montrera t-elle la realite ou un de ces mensonges si habiles dont notre technologie est capable.

Vous vous contentez de parler, promettant des choses inimaginables. Regardez le ciel, pensez vous pouvoir eteindre ces etoiles que vous voyez au loin, ou devinez a defaut de voir? Pouvoir dominer un jour tous ces empires? Mais avec quelle armee, je vous le demande? Meme si les empereurs sont - pour un grand nombres - incapables de se ranger librement et de s'organiser pour partir en guerre, la peur d'une destruction se chargera de cela, ils se rangeront et vous serez detruits.

Vous pensez que - si vos histoires sont vraies au sujet de BaD mAx - la mort d'un seul homme empechera le dechainement de toute une galaxie? Ha, idiot... La nature egoiste de tous les empires preferera la mort de celui qu'ils acclament parfois de maniere hypocrite contre leur propre soumission. Voyez vous meme, la simple idee de se plier a vos ordres provoque des rires et des moqueries. Tout cela est inconcevable.

Et ces soldats qui ont tente d'arreter l'empereur Necronomicon ne sont que des pions a l'esprit facilement corruptible. Ils retourneront leur veste.

Nexus, si de la ou vous etes vous m'entendez, et vous, Soul of Alastor, assis devant moi, je vous demande une preuve de ce que vous avancez. Je connais assez bien BaD mAx -pour avoir ete sienne et toujours le demeurer, j'ai foi en sa force pour ne pas croire a son kidnaping. Ainsi que je connais bien le sempiternel cycle de Senata V qui nous apporte regulierement un etre se croyant capable de faire ce que le Grand Senateur lui meme n'arrive pas a realiser."


Tienn baissa les yeux avant de se tourner doucement vers la foule. Des gardes amorcerent un mouvement en sa direction. Elle leva la main, leur faisant signe qu'elle ne tenterait rien, ces derniers connaissaient la jeune femme et reprirent leur place, toujours prets a intervenir.

Doucement, elle promena son regard gris sur la foule. Des visages connus lui souriaient, adressaient des petits signes. Une chauve souris etait accrochee sur un lustre. Tristement elle secoua la tete et reprit la parole d'une voix plus douce.


"Imperatrice, empereurs. Je suis triste de voir que le Senat ne se remplisse qu'a ce genre d'occasion.
Vous riez pour le moment, mais souvenez vous des fables de votre enfance... Je ne puis que vous mette en garde, libre a vous de suivre mes conseils, mais ne vous abandonnez pas a la derision..."


Tienn voulait croire a ce qu'elle avait dit, mais BaD mAx ne lui etait pas apparut depuis un certain temps, et le doute embrumait son esprit. Que se passerait il si... Un frisson parcourut son echine, elle ferma les yeux comme chaque fois qu'un malaise la saisissait et s'entoura de ses bras, attendant une reponse, un evenement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Sam 31 Déc - 17:42

Van savait pertinemment au premier abord du sénat qu’il aurait du mal à entrer, à cause de l’intervention d’un être malveillant envers le nouveau grand sénateur.

Van passa en force et posa son vaisseau, enfin ce qu’il en restait devant l’entrée du Sénat. Le choc obligea les gardes à ce protéger, ce qui permit à Van de passer sans mort. Arrivé devant la salle on voulu l’arrêter ; Il ne pouvais pas les laisser faire, aucune trace d’Obiwan,

Van ne pouvais pas attendre. Il s’avança les gardes voulurent dégainer mais il était déjà trop tard Van les avait tranchés de son sabre Laser. Les portes de la salle s’ouvrirent,

Van tenait son sabre dans son dos en protection. Il s’approcha de Nexus et se retourna devant toute l’assemblée.



Empereur Nexus vous êtes fou, vous avez réveillez son pouvoir et elle viendra, pour vous. Elle ne craint pas vos vaisseaux,
Rien ne peux l’atteindre.

Je me réjouis de votre destruction prochaine, la Galaxie P-lanetium va être purifier de ses pêchers pour,
Tout recommencer.

Il n’y aura que quelque survivant alors que vous ; Elle vous rongera comme un ronge un os. Elle est attirée et attisée par les pêchers vous serez sa première cible,

Elle vous détruira.
Un sourire se dessina sur les lèvres de Van Enfin ce qu’il restera de vous quand on vous aura détruit.


Van repartait mais des gardes voulurent s’emparer de lui. Il fonça, sauta, et atterrit derrière eux.

Un coup de sabre laser, et les gardes était à terre ne bougeant plus. Van n’aurais aucun mal a ce cacher dans le Sénat. Il était devant la porte prêt,
A sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suscrofate
Empereur
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Sam 31 Déc - 20:43

Un maître, un roi, un empereur ?
Ne m'étant certainement pas supérieur !

Halte aux misérables dictatures prônant un culte autre que le seul dieu valant d'être adulé !
Halte aux pseudo-forces intersidérales maniant avec brio uniquement la lacheté et la vantardise !
Halte aux gueux, à leurs désirs supérieurs à leurs capacité ; aux paysans, à leurs croyances de possibilités dépassées ; aux commandants achevés par le temps, à leurs rêves de gloire trop longtemps remâchés ; aux empereurs finis, à leur passé, d'échecs immaculés !
Halte aux ténèbres futures pas ces fous engendrées !
Halte à la décadence peuplant notre monde d'énergumènes de ce type !

Ne pouvait-il donc pas se passer quelques jours sans qu'encore un pauvre animal aux rêves déchus ne vienne déranger la paisibilité diplomatique ici ?
Oh, mais celui-ci a réellement de grandes envies ; ainsi se permet-il de penser parce que ses sauvages armés sont en grand nombre, lui même, leur chef à leur image, devient un grand nom ?

Mais au moins celui-ci, dans sa férocité bestiale, faisait preuve de lucidité et éliminait enfin l'autre nabot arrivé au pouvoir gavant le Grand Sénateur de belles paroles et d'obséquiosités. Mais hélas, il est à craindre que ce soit la dernière action louable qu'il fasse...

Toutefois, dans mon immense et naturelle magnanimité, je lui ferais le cadeau de ma parole, celle qui par l'idiotie des peuples et des nations, me porta au rang inespéré d'empereur...
De grandes ambitions ne conviennent qu'aux grands hommes capables de les réaliser...
Ainsi, je me levais, et me rassit, décidant finalement qu'il n'était pas la peine que je me lève, sauf en présence d'hommes dignes de respect et d'honneur. Ceux-là qui ne resteraient sans doute que de pures fictions irréalisables par la nature, qui atteignit son apogée dans ma création.
Non, plus sérieusement...
cela ne pourrait point même se passer à l'état de fiction tant la perfection à imaginer dépasserait l'entendement humain...

Restant donc assis, j'attendis que le silence se fasse. Il me plaisait d'attendre les silencs pesant et bruyant, la gêne générale s'en dégageant portait les hommes à me vouer un peu plus d'honneur et de sagesse, sans doute, qu'il ne l'aurait fallu.


Empereur, belle initiative que de relever l'actuelle galaxie des incompétents qui tentent vainement d'y mettre de l'ordre, ne voyant point que le désordre régnant dans leur propre esprit dépasse celui de la galaxie toute entière...
Toutefois c'est en ce domaine que vous m'impressionnez, et je crains que pour peu qu'il reste quoi que ce soit à ordonner dans votre tête, il 'y aie plus grand espoir d'y démêler quoi que ce soit ; le discernement, la logique, ou encore l'admiration pour les VRAIS grands.
Ainsi, je vous conseille de renoncer sous peu à votre entreprise sans quoi d'autres prendront des mesures sans doute grossières idiotes !


Tandis que mes sarcasmes rebondissaient d'un côté à l'autre du vide emplissant l'absence de cervelle de Nexus, je réfléchissais à la suite de mes paroles

Le grand sénateur, lorsqu'il se rendra compte qu'il n'est plus affublé de son bras droit, comprendra quelque chose, cela vous laisse peut etre quelques jours, mais guère plus. Et alors, dans son immense folie, pourrait-il décider d'exterminer la galaxie entière !
Et ce, simplement afin de combattre les gens de votre espèce, n'ayant d'honneur que dans la recherche vaine d'une quelconque estime envers eux dans leur entourage ! Prêts à tout pour devenir puissant, quitte à enfreindre les Vieilles Lois, telle celle sur l'espace, ou encore sur le dédoublement impérial...
Ainsi, Nexus, si un jour cette galaxie, dans la folie d'un vieux sénile, est rasé, vous n'aurez d'autres choix que de vous en prendre à vous et autres animaux chaotiques...
Vous êtes un ancien chef des âmes chaotiques, alliances sur laquelle je vous avais fait part de mes pensées concernant sa pitoyable charte illogique.
finalement, je renie mon jugement et vous en offre un autre.

Le chaos vous l'avez installé, péniblement, et pour une longue durée, sans logique, puisque sans le vouloir, mais uniquement dans votre esprit.

Cessez vos acrtes tant qu'il est encore temps, avant que la majesté d'un sénile empoissé par Bad max ne reprenne le dessus chez lui !

N'oubliez pas que tout homme réussissant à prendre le pouvoir n'est pas aussi bête qu'il en a l'air...
Vous vous n'avez pour l'instant fait que le désirer et assainir la galaxie d'un incapable.


Je retournai alors aduler mon Dieu fétiche, qui m'avait si bien aidé pendant toutes ces années, et étant le seul faisant preuve de sagesse dans ses conseils.
Mon miroir se faisait un peu sale, mais peu importait, on m'y voyait toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suscrofate
Empereur
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Dim 1 Jan - 19:26

Je venais de remarquer la présence de quelqu'un dans la salle.
Jusqu'à présent, je ne l'avais pas remarqué, je ne savais pas exactement pourquoi....
Sans doute à cause de son effacement naturel, ou de son manque de charisme.
Il ne se dégageait de lui aucun charme, et l'on avait l'impression que chacune de ses paroles passeraient inaperçues dans le plus total des silences.
Ce soul of alastor, chien d'un sot, faisait décidément bien pitié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flodevil
Empereur
avatar

Nombre de messages : 366
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Dim 1 Jan - 22:30

Filent les murs …
Arc en ciel de couleurs brouillé par la vitesse …
Et toujours l’étrange sifflement de l’air qui s’éloigne déjà, du temps qui implacable l’approche de l’aboutissement de sa vie…

Déjà la fusée Gob entre en trombe dans son vaisseau et sans aucune hésitation avance d’un pas hautain vers une imposante armoire. Il s’arête devant, d’une douce caresse effleure la poignée de bois travaillée. Sa main se crispe sur un imposant cadenas fait d’un métal étranges. Le durarium est le seul métal de cette galaxie qui peut prévaloir du titre d’incassable. Sur le cadenas deux serrures encadrent symétriquement un lourd motif aux armes de sa planète natal. D’une main qui commence à être rendue tremblante par l’émotion, il dépose son sniffleur à droite du cadenas. L’amusante créature extrait de son orifice anal une lourde clé de cuivre en poussant un petit gémissement témoignant sans nul doute d’un plaisir intense. Gob contemple sa créature d’un regard attendrie, puis dégage de son cou une clé similaire pendante sur un simple lacet de cuir. D’un coup d’oeil, les deux êtres s’accordent et dans un effort simultané, tournent la clé.

Dans un grincement, les portes s’ouvrent et, sur un piédestal apparaît LE costume, celui qu’il gardait dans ses tiroirs pour l’ultime bataille, il allait enfin le porter…Cape noire scintillante doublé de velours rouge, jean bleu délavé et veste de cuire frappé du blason de la piraterie, tout y était. Aucun détail n’avait été négligé et au fond de la penderie du vaisseau loge de Gob traînait un bandeau ainsi qu’une fausse cicatrice. Gob déglutit lentement, se penche pour saisir les accessoires. Soudain, un récepteur se met à sonner sur un des tableaux de commande derrière lui. Gob oublie immédiatement son costume. La nuit dernière, il a rencontré une charmante étudiante dans un des bars du Bourbier. Son charme mutin avait déridé l’empereur hédoniste et si la chaste jeune fille n’avait pas osé se jeter dans les bras du bel homme, Gob était sur que la pinte de bière qu’elle lui avait versé sur la tête n’était qu’un prémisse d’un amour naissant. C’est donc avec une hâte non dissimulée que le boulet se relève percutant d’un coup le haut de l’armoire…

La lumière fait alors place à l’obscurité …
Le monde se met à chanceler autour de Gob …
Alors que son regard se floutte lentement, les pensées de Gob s’envolent vers ce qui motivait l’usage de son costume d’Albagob, la prise du pouvoir par NeXuS dans la galaxie…





C’est un Gob à l’allure inhabituel qui entre dans l’imposante salle ouverte par NeXuS. L’observateur avisé observerait quelques détails troublants. La sacoche de chamallow pendant habituellement au flancs de l’empereur est remplacé par un étui à cigarette, ses immuables costumes sont remplacés par un uniforme dont l’intensité de la noirceur est souligné par sa coupe austère , enfin une énorme protubérance déforme le crâne de l’ex-assommé. Gob parcoure d’un œil distrait les rapports des débats notés par le greffier officiel . Lance d’un air dédaigneux une piécette d’or au fonctionnaire de sa main gantée. Lorsque l’infortuné s’en saisit , un cri retentit et l’homme constate avec horreur les crevasses que l’acide qui recouvrait le métal infligent à sa main. Un sourire carnassier se dessine lentement sur les lèvres de Gob alors qu’il n’a jeté aucun regard pour contempler le fruit de son méfait. Gob s’adosse à un pilier avec nonchalance, délaissant pour une fois les coursives sombres et autres alcôves où aiment s’asseoir les lâches empereurs. Pendant que les orateurs défilent et sans aucun respect des lois sénatoriales, Gob allume cigarettes sur cigarettes et se met à murmurer un entêtante mélodie …



J’aurais voulu être anarchiste,
Pour pouvoir raser les blaireaux,
Pour semer la terreur, les supplices,
Et torturer tous les héros…
Et carboniser les héros …

J’aurais voulu être chaotiques,
Par tous être pris comme un fléau,
Quand mon pursuer décolle des pistes,
Que cela fasse fuir les charlots,
Que cela fasse crever les clodos …

J’aurai voulu être un méchant,
Pour violer, tuer, saigner,
Sans crainte d’aucun autre jugement,
Que les bravos de mes alliés …
Que les louanges de mes alliés …


Mais je suis qu’un mou, un pacifiste,
Pour farmer mon empire est formé,
Et dans l’ennui mon être s’enlise,
Gagner par la déchéance, sans méchanceté …
Sans grandeur et sans cruauté …



Un rictus de dégoût barra le visage d’ordinaire si joyeux qui retrouva rapidement une allure figée sans laisser transparaître le moindre frétillement, le moindre signe qui pourrait trahir l’état d’esprit de Gob. D’un simple mouvement d’épaules contre le marbre blanc du Sénat, Gob se projeta sur le devant de la scène. Ses yeux semblaient lancés des éclairs pendant qu’accusateur il parcourait la salle des yeux. Puis, il se fixa sur NeXuS. Essayant de distinguer dans le démon une faille, il le jaugea en se plantant là où semblait se trouver ses yeux. Le silence se fit dans la salle alors qu’un événement inattendu se mis en branle. Fléchissant le genou en même temps que son regard se baissait, Gob s’agenouilla en direction du nouveau maître de la galaxie.



Seigneur NeXuS, par le passé nous avons lutté l’un contre l’autre. J’ai porté haut le blason d’alliance dont la faiblesse n’avait d’égale que leur mièvrerie. Pourtant en ce jour je suis devant vous et cette position n’est rien d’autre que le signe de mon allégeance la plus sincère . L’apathie dans lequel nous as plongé l’incompétence du grand sénateur n’a d’égale dans cette galaxie que la lâcheté d’un empereur Républicain ou d’un elfe teigneux. Si les dérives d’un état bureaucratique ne peuvent plus être contenue, il faut impérativement remplacer notre vieillissant dirigeant actuel par un être à la poigne de fer et à l’acuité de jugement irréprochable. La prise aisée de contrôle des troupes sénatoriales montre bien que ces fiers guerriers savent où résident l’intérêt de cette galaxie . Plus qu’une aubaine votre règne pourrait s’avérer être le début d’une grande aventure auquel je veux prendre part !

Maître, je place sous votre commandement mes troupes, mon empire et m’incline devant votre puissance. D’un geste de votre part, j’éradiquerais tout ceux qui dans un sursaut de bêtise tenteront d’entraver notre action. Laisser moi être dans la mesure de mon insignifiance la main armée qui éradiquera la vermine dans cette galaxie. Laissez moi châtiez de mes mains ceux qui oseront se dresser contre votre grandeur. Ne laissez pas retombez cette galaxies dans la répugnante inaction qui la caractérise. Que ce soit dans ces lieux, par delà les champs de bataille, jusqu’aux confins du monde connu, je suis prêt à tout sacrifier pour que notre puissance resplendisse et s’impose sur chaque misérable existence de VOTRE galaxie.

Sachez que je ne serais qu’un jouet entre vos mains à partir de maintenant… Mais attention, même mon insignifiance traquera la moindre de vos faiblesses et si je le juge digne je serai le bras qui portera la lame, prêt à vous supprimer. Tant que votre conduite suivra l’intérêt de cette galaxie je vous suivrais, dès qu’une lueur d’atavisme émergera de notre chaos, je serais le premier à m’opposer à vos dérives lénifiantes…

Sur ce commandeur, j’attends vos ordres. Qu’une mare de sang scelle ma vassalité, et vous verrez que vous n’aurez pas à regretter l’appui de ma puissance prête à être enfin révélée …




Gob ne pensa même pas à dégager la place pour l’orateur suivant. Il attendait que son nouveau chef lui donne une consigne. Contre sa botte en cuit sur laquelle sa main pendait, un couteau effilé dégoulinait d’un sang limpide. Délaissant un instant son nouveau maître à penser, l’esprit de Gob alla rejoindre le cadavre d’une jeune étudiante étripée dans les rues du Bourbier. Souillée, déchirée, les entrailles à l’air, un masque de terreur mêlé de surprise figeait les traits de celle qui la première avait subit les conséquences de la renaissance de Gob. Quiconque entraverait son action subirait le même sort, finirait gisant dans la souffrance. Un monde pur allait naître débarrassé de toute les souillures de l’ancien régime et Gob n’avait aucun doute sur la place qu’il pourrait y jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Lun 2 Jan - 5:08

Des insultes, toujours des insultes, et aucune parole sensee...

Appuyee contre un mur, les bras toujours croises, Tienn observait le theatre ou se jouait peut etre le futur de la Galaxie. Une intervention eveilla son interet : l'arrivee de Suscrofate, repute orateur pourrait detourner le cours stagnant de ce debat. Relevant la tete, la jeune femme lui avait offert son attention, dans l'attente d'arguments interessants. A sa grande deception, les seules choses sorties de sa bouche etaient ces memes insultes envers le Demon Nexus, malgre son absence dans la salle.

Apres lui arriva Gob, dit le Boulet. Tienn connaissait peu cet homme, mais elle le respectait pour ce qu'elle savait de lui, pour avoir suivit ses idees dans diverses conversations ou simplement avoir echange quelques paroles avec lui. A son entree, elle lui avait sourit et s'etait heurtee a une face immuable. Au lieu de sortir de sa poche un Chamallow et de planter dans une partie de son corps un pique destine a les rechauffer, il se mit a enfumer la salle, avec, contrairement a toute attente, une certaine classe.
Apres avoir etonne tout le monde par son changement physique, il avait prononce un discours bien plus surprenant que tout ce qu'attendait la jeune femme.

Lorsqu'il eut fini, Tienn se decolla du mur et leva le bras pour demander le silence.


" Suscrofate, je ne vous comprend pas, quel etait le but - si autre but que de nous montrer vos talents d'orateur il y avait - de votre intervention? Vos paroles ne sont d'une utilite aucune, vous vous contentez de constater des faits deja evoques dans un discours bien plus elabore que vos predecesseur, sans rien apporter de plus. "

Elle se tourna vers l'ex boulet nouveau mechant.

" Gob? Que vous est il arrive pour que vous vous rangiez ainsi? Jamais je ne vous aurais imagine vous soumettre de la sorte a quiconque. Accorder votre confiance a un tel tissus inepties? Ce n'est surement pas mon affaire, mais expliquez moi je vous en prie, que s'est il passe pour vous changer de la sorte? Avez vous une chose quelconque qui appuierait les dires de Nexus et Soul of Alastor? Ou etes vous simplement confiant au point de vous jeter aux pieds du premier etre pouvant eventuellement vous apporter une richesse ou un pouvoir minimal si ses reves fous se realisent? "

La jeune femme secoua sa main pour chasser la fumee qui l'entourait et baissa son regard vers le sol, pensive. Si des etres comme Gob se mettait a accorder leur confiances a ceux qui promettaient l'impossible, alors celui ci pouvait simplement devenir possible, et cela avait des raisons d'effrayer.

HRP : Arg pas le temps de finir, je fais la mise en page plus tard!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suscrofate
Empereur
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Lun 2 Jan - 14:40

Tienn, je ne suis guère surpris que vous ne compreniez pas mon discours...
Sachez que ma seule parole, même si elle ne faisait que paraphraser les autres participants, aurait au moins l'effet de leur donner un tant soit peu de crédibilité.
Mais contrairement à d'autres se contentant de sommer Nexus de cesser pour des raisons "morales", moi je donne une réelle conséquence de ces actes, une réelle possibilité.
De plus, chère Tienn, l'utilité de mon discours sera certainement de quitter ce monde trop inférieur à ma suprématie, et de monter vers de nouveaux cieux, d'explorer le reste.
Un suicide, car je savais parfaitement quelle serait la sentence pour avoir insulter Nexus, mais pas fait de ma propre main, et un suicide marqué par le courage de sa décision, car ma mort sera affreuse, et non motivée par l'abandon...juste par le désir de rencontrer des intelligences à mon niveau, ou tout du moins, moins à celui de limaces.

Sur ce, je vous salue, Alea Jacta Est !

Aue Naexus, morituri te salutant !


Dans ma folie paradoxale, je me rendais compte de la bêtise de mes actes, sans pouvoir me refuser à la mort. Comme si mon esprit était obligé, sans doute poussé par une intelligence si extrême dont je n'avais pas conscience, du moins à ce niveau si divinement extraodinaire.
Une lucide folie s'était donc emparée de moi, alors que la folie est l'absence de lucidité...
Je n'avais plus de ressentiments face à la mort, c'était à mes yeux une simple suite logique, qu'il me convenait d'avancer aussi tôt, ceux en ce monde n'existaient plus.
Moi qui avais toujours été persuadé que le suicide n'était que causé par la lacheté d'affronter un monde trop dur, jeme rendais compte maintenant qu'il pouvait en aller autrement. Et je m'élançait fièrement devant ce qu'aucun homme n'avait connu avant moi. Et je me dirigeai dignement vers d'autres mondes cachés aux mortels, mais dont la porte s'ouvrirait lorsqu'ils sonderaient mon esprit. Et je marchai courageusement dans l'antre de l'Inconnu, n'ayant d'autres résolutions que la découverte, le renversement des théories scientifiques.
L'homme allait enfin, peut être, mêler, science et religion, et ouvrir la voie des hypothèses religieuses dans les grandes inconnues scientifiques.

Je m'étais levé dans la ferveur de mon discours. Une fois n'était pas coutume, de grandes intonnations s'étaient fait sentir dans mes paroles.
Mais le calme avait repris le dessus, et je'ttendais patiemment que l'un de gardes de Nexus ne vienne me chercher.
Mon dernier mot pour la TErre, avant que ma présence n'y soit effacée par le temps et les censures, fut :



Et ce n'est pas même un acte lache qui me pousse, mais le courage qui me guide.


Si les gardes de nexus attendaient un peu, qui sait, quelqu'un réagirait-il peut être sur ces paroles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Mar 3 Jan - 14:02

Les gardes de Nexus attendirent, et telle fut la réponse de Tienn :

« Suscrofate, cet esprit en lequel vous avez tant placé, cette supériorité dont vous êtes si certain, vous ont-ils troublé l’esprit au point de vous rendre si ridicule, tenant des propos hors de contexte, et vous enlisant dans des paroles insensées ? Mais écoutez vous donc, vous ne répondez en rien à mes interrogations et vous contenter une fois de plus de paraphraser, pour reprendre votre terme, vous résignant à ce que je dis sans rétorquer. Vos propos ne sont même plus cassants…

Vous parlez de suicide accomplis par une autre main que la votre, je me permet de redéfinir ce terme, le suicide est l’acte de se donner la mort, vos mots sont, une fois de plus, dénués de sens.

J’ai déjà débattu avec un être pensant à ce sujet, un être qui est mort il y a peu dans une salle de ce même Sénat, laissant une marque ineffaçable à ce lieu ou tout est si éphémère. Thorin Oakenshield – que votre amour propre démesuré et vos manières me rappellent parfois. Il partageait votre point de vue quant au courage de cet acte, source d’un de nos désaccords menant à de si agréables débats, et je n’ai guère envie de soulever ce problème avec la marionnette dirigée par une confiance en soi sans limite que vous êtes devenu, par peur de salir sa mémoire en vous amenant à son rang, car plus jamais vous n’aurez les moyens de l’atteindre à présent.

Le respect que vous m’inspiriez est devenu indifférence lorsque la différence qui jadis vous portait haut au dessus du troupeau est devenue limpide et vous a enfoncé au cœur de celui-ci. Allez en paix, réalisez lâchement, ce que vous pensez digne d’éloges, rejoignez ceux qui, acceptant de se soulettre à vous attirent votre sympathie et votre impression de supériorité par rapport à nous qui refusons de nous plier et devenu par cette résistance indignes de votre intérêt. Allez, découvrez la douleur ou le confort d’un repos dont vous choisirez le rêve, mais ne prônez plus la perfection et la supériorité, car, bien que ce soit sans doute sans importance aucune à vos yeux, aux miens vous êtes devenu risible. »


Durant son monologue, Tienn n’avait presque pas cligné des yeux, n’avait pas cillé, fixant son regard froid sur le visage sénile de Suscrofate, ce qui avait eu pour effet de faire monter des larmes salés dans son regard habituellement si sec. Elle les essuya d’un revers de la main et attendit une réponse, ou simplement un acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bartuc
Empereur
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Jeu 5 Jan - 19:32

un empereur se faufila a travers les guardes il avencai jusqua un endroit ou le commendeur nexus exprimer qu'il controlait déja la galaxie

Moi Bartuc n'est qu'une chose a répondre peut-çetre est il si puissent qu'il le dit alors moi je crie a la révolution
Nous devons combattre contre cette infamme tiran peut çetre nous allons mourire mais nous rebelles nous vivron toujour car nous viveron dans une république que nous auron aidée a fonder et ce n'est pas un empereur n'ayent plus toute sa tête qui nous en empechera et s'il le faut nous le renvoiron au néan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeXus
Empereur
avatar

Nombre de messages : 235
Empire : LostEden
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Jeu 5 Jan - 21:44

Dans son palais à peine aménagé au coeur de Sénata V, le "gouverneur" car c'est ainsi qu'il se faisait appeler désormais (son titre en quelque sorte) se tenait au courant des nouvelles au Sénat. Chaque intervention le faisait bien rire: entre ceux qui pensent pouvoir le tuer, ceux qui pensent qu'une révolution est possible, ceux qui pensent que c'est une supercherie... Il y a de quoi passer de bons moments divertissants.

Le gouverneur NeXus était fier de lui, quoi de plus démonstratif que de se faire bâtir un palais en quelques jours que l'on pouvait voir au loin quand on était au Sénat. La technologie fait des miracles, il se demande encore pourquoi le Grand Sénateur interdisait le développement de technologies trop avancées, c'était une perte de temps et de moyens. Toutefois, maintenant qu'il avait les pouvoirs et qu'on ne pouvait rien lui interdire, il n'allait pas s'en priver... Certains arrivent encore à douter de sa puissance. Que de stupidité et de naïveté, il n'y a point de cauchemar à cette situation, c'est le retour au passé qui est un rêve.

Ainsi, certains seraient à penchant révolutionnaire. Personne ne semblait avoir conscience que c'était une dictature qui était mise en place ? Une tyrranie même... Le doux mot... Il fallait faire cesser tout ce remue-ménage et frapper fort pour marquer la galaxie. Il devait montrer son pouvoir, sa surpuissance, sa supériorité !
C'était décidé, il fallait des exemples. Il demanda à un de ses robots de rétablir la liaison avec le Sénat, il allait parler.


Alors ?

Les écrans du Sénat s'allumèrent une nouvelle fois. Le démon commençait à s'impatienter, il avait d'autres détails mineurs de ce genre à régler ensuite. Le robot lui fit signe que la liaison était en cours. On pouvait voir depuis le Sénat le démon et derrière lui un rideau, rouge, couleur sang, masquant le reste de la pièce.

Chers amis... Un sourire ironique suivit les deux premiers mots prononcés...

J'ai écouté chacune de vos interventions et bien evidemment, je suis décu... A peine arrivé au pouvoir, déjà certains veulent faire une révolution pour prendre ma place pensant que cela est possible. Je suis votre gouverneur, j'exige désormais un minimum de respect et toutes pseudos-révolutions ou mouvements idéologiques visant à un renversement de pouvoir sont exclus. Comment voulez-vous vivre avec des idées pareilles en tête ? Je trouve cela paradoxal. C'est pourquoi, pour ceux qui douteraient encore de mon autorité, de ma supériorité, je vais vous les démontrer.

Il se souvint alors d'une intervention de Gob qui, par peur, par désir de puissance, par un sentiment d'infériorité probablement, s'était rangé à ses côtés.

Empereur Gob, je vous remercie de votre allégeance au pouvoir, cela est tout à fait honorable de votre part et très interessant. Bientôt tout le monde vous suivra, comme vous de gré ou alors de force...
Vous vous dites prêt à m'obéir ? J'ai donc une première tâche à vous confier et non des moindres et j'espère que vous ne me décevrez pas !


Le dernier mot avait été marqué par la voix. La pause qui s'en suivit fut courte mais réelle. Quelle était donc cette tâche ?

Mes amis... S'adressant à nouveau à l'ensemble de la salle.
Chacun de vous doit avoir en souvenir les interventions orales qui ont précédé mon discours actuel. Ceci est intolérable !
Le dénommé Susfocrate a, de part son ironie, ses moqueries et son discours été totallement à l'encontre du gouverneur que je suis et de ce que je représente. J'ai donc décidé... de le brûler !


C'était invraisemblable, un taulée générale de la salle s'en suivit mais les soldats présents en permanence firent rétablir le silence par la force. Personne n'était désormais habilité à sortir de la salle, tous aller devoir regarder l'empereur rôtir sous leurs yeux.

Enfin...Je vais le faire brûler... Un rire moqueur court mais révélateur se fit entendre.
Gob, voilà votre tâche. Vous allez donc faire brûler au milieu de la salle cet empereur et a feu doux pour que cela dure...le plus longtemps possible. N'hésitez pas ensuite à faire déguster aux empereurs dans la salle, pour ceux qui voudront, une cuisse de Susfocrate ou un cervelet. Une fois qu'il sera mort, qu'il ne criera plus et qu'il n'y aura plus de spectacle, je vous en prie, laissez vous aller: enlevez lui les yeux à la cuillère, découper les doigts de la main un par un, ôter lui la tête du corps... Je vous laisse vous divertir avec. Ne laissez personne sortir de la salle tant que vous n'en aurez pas fini. Il faut que tous comprenne que leur mort peut vite arriver si leurs mots fourchent maloncontreusement.

D'ailleurs en y réfléchissant, c'est un spectacle assez divertissant mais certains ne verront peut-être pas... De ce fait, vous en brûlerez un second, à un autre coin de la salle pour que chacun puisse prendre plaisir à regarder.


On vit alors NeXus faire un signe. Une minute après, il avait dans les mains une feuille de papier.

Cette feuille est le registre des empereurs présents dans la salle. Je vais en choisir un, au hasard, pour cela. Tiens donc... un ancien sénateur je crois. Je ne savais pas qu'il existait toujours mais étant donné qu'il doit être un fervant défenseur de l'ancien régime du Grand Sénateur, je le choisis... Pour trahison envers le régime actuel et pour collaboration avec le grand sénateur Planetium, Le Justicier, vous allez mourrir !

Qu'on le trouve !


Les écrans s'éteignirent. La dernière phrase avait été adressé aux soldats robots qui s'éxécutaient aussitôt. La suite était entre les mains de Gob surveillé par Soul Of Alastor qui n'attendait que le moindre faux pas pour le tuer aussi. Ce dernier dirigent de toute façon les soldats de la salle et saura quoi faire. Le démon avait confiance, le nouvel arrivant allait maintenant devoir prouver sa soudaine cruauté, il était surveillé.

Pendant ce temps, le gouverneur se retourna et se trouva de dos à la caméra qui le filmait pour retransmettre, face au rideau rouge-sang. Ce dernier s'ouvrit et une silhouette apparût alors.


Tu parais déjà bien plus sérieux. Il était intolérable qu'un dirigeant de galaxie ne sache pas discourir correctement. Je continue de t'écrire tes discours bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Justicier
Empereur
avatar

Nombre de messages : 46
Empire : Dans LA chambre...
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Jeu 5 Jan - 23:20

Lorsque Nexus, infâme comploteur, avait prononcé mon nom, comme choisi au hasard, je fus pris d'un spasme de terreur, mais je contrôlai vite mon corps.
Je pensais tout d'abord à me cacher, mais cela me parut impensable, il finirait bien par me trouver.
Alors, me disais-je, je ne mourrai pas sans combattre...
J'assassinai un des gardes avant que d'autres ne m'attrapent.

Je brûle sur le bûcher comme un hérétique à une religion, celle de nexus, que tous seront forcés d'aduler pour leur propre survie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flodevil
Empereur
avatar

Nombre de messages : 366
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Ven 6 Jan - 1:54

Les ignorants pouvaient déblatérer temps qu’il le voulait, il n’y avait assurément rien de plus agréable que de sentir les flux et reflux des vagues de fumée le long de ses poumons. Chaque bouffée une à une savourée contenait tellement de plaisir que Gob se demandait encore comment il n’avait pu concevoir auparavant que tout ce qui apporte destruction et mal était la seule chose plaisante pour l’homme. Gob avait trop perdu de temps à se consumer dans les tourments de la chair, du jeu ou de l’ivresse ; aujourd’hui enfin sa vraie nature d’être humain pouvait s’exposer au grand jour et cela le faisait bander plus que tout jusqu’à maintenant. Sa douce montée du plaisir fut néanmoins troublée par une voix féminine.

Une de ces démones osaient prononcés son nom. Un regard non équivoque se posa sur la créature vénale qui avait pris position sur le prétoire. Il avait déjà vu cette Tienn. Il savait qu’elle n’était qu’une esclave parvenue grâce aux attentions du chien de garde du Grand Sénateur. Elle reprochait à Gob de se ranger aux cotés de NeXuS. En plus d’être salle la raclure était aveugle, elle n’en était que peu blâmable, la majorité des empereurs n’avait pas encore retenue le pouvoir sans faille qu’avait acquis le nouveau propriétaire du Sénat. Gob réfléchissait, une des facultés qu’il avait acquis lors de son choc avec l’armoire, il laissa passer quelques orateurs sur le devant de la scène. S’armant d’un sourire, il se prépara à entrer dans la lumière. Soudain, sur sa droite un autre empereur prenait ses jambes à son coup pour lui prendre la parole. D’un simple coup d’épaule il le renvoya à ses pénates avec en prime l’immense honneur de recevoir dans la face une quantité non négligeable de salive Gobbienne. Entrant dans le rond de lumière au centre de la salle, il se dit que finalement l’ombre lui sied admirablement, pointe en l’air son baster et sans sourciller fait exploser dans une gerbe d’étincelle le projecteur le surplombant.



Fiat lux !

Stupide Tienn… Ne voyez vous pas que l’époque ou votre cher et tendre manipulait à sa guise les arcanes du Sénat son révolues. Une main de fer dans une manche vide, voila la formule qui caractérise notre nouveau gouverneur. Personne ne semble se rendre compte du bien fait que VOUS ne pouvez plus rien pour arrêter notre pouvoir. Déjà aux quatre coins de l’univers les armées chaotiques, malgré tout les dégoût que j’ai pour elles pillent et détruisent à tout va !

Je ne suis en rien un opportuniste, j’ai seulement ouvert les yeux et compris que le seul moyen pour sortir de la merde que nous avons, nous autre raclure est de se ranger auprès d’une raclure encore plus grande le sieur NeXuS. En temps que vassal du gouverneur je vous demanderais un peu plus de respect… Dorénavant chaque personne souhaitant m’adresser la parole devra s’agenouiller à mes pieds et n’aura d’autre mot pour me désigner que celui de Seigneur de la Guerre !

Maintenant, misérable femelle, tu vas connaître châtiment pour ton impudence !



Gob s’approcha de Tienn avec un air sans ambiguïté ; Il s’était juré de renoncer aux plaisirs charnels mais le viol était encore le meilleur moyen pour écraser toutes rébellion dans l’esprit d’une femme. Gob n’était plus qu’à un mètre de la jeune femme et commençait déjà à caresser son ceinturon de cuir lorsque les écrans de projection s’allumèrent. Le gouverneur pris la parole…
En entendant son premier ordre de mission, Gob ne put s’empêcher d’éclater d’un rire sadique. Ainsi NeXuS semblait vouloir tester jusqu’ou il était prêt aller …
Il allait être servis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Ven 6 Jan - 17:42

La métamorphose de Gob n’était donc pas une de ces farces qu’il affectionnait tant. L’homme était à présent réellement tourné vers ce qu’il avait combattu.
Sa joyeuse figure avait fait place à un masque d’ironie méchante, à laquelle le geste régulier de la cigarette portée à sa bouche ajoutait un inquiétant air de calme et de contrôle.

C’est avec étonnement – une fois encore – que Tienn observa ses actions (dont la dégradation du coûteux matériel de Sénat, payé par leurs impôts à tous), et écouta ses paroles, ressentant tour à tour un douloureux pincement au cœur à l’évocation de BaD mAx, toujours pas réapparu, une envie de sourire due à la foi infantile que Gob avait en Nexus, puis une colère à l’entente des termes « misérable femelle ».

Lorsqu’elle comprit à quoi le nouveau chien du Démon faisait allusion par « châtiment », l’horreur s’inscrivit dans ses yeux et la peur lui noua un instant l’estomac. Elle se mit à reculer à son approche, tendant la main vers le couteau dissimulé sous sa veste. Lorsqu’elle rencontra un mur, elle vit Gob effleurer sa ceinture tout en s’approchant. Elle lui cracha au visage et s’apprêta à bondir lorsque les écrans s’allumèrent de nouveau.

Le brouhaha cessa instantanément dans la salle et tous les regards se tournèrent vers celui qui se faisait appeler Gouverneur. Lorsqu’il annonça sa volonté de voir Suscrofate torturé à mort, la foule commença à courir vers la porte. Une triste réalité saisit tout le monde : toute sortie était impossible. Déjà, le « Seigneur de la Guerre » souriait d’un air narquois en marchant vers le vieil homme.


NEXUS !

Tienn s’était avancée jusqu’à un écran et parlait d’une voix forte vers les micros.

Nexus ! Vous ne m’avez jamais répondu. Où sont vos preuves ? Où est BaD mAx, que vous retenez soi disant ? Sachez que vous n’êtes PERSONNE. La folie de Gob m’effraie plus que votre ridicule mise en scène.

Elle se tourna vers l’intéressé, une lueur de colère dans les yeux.

La folie. Oui, la folie vous gouverne, Gob. Vous n’êtes pas comme ça, vous êtes droit, et franc. Vous savez que cette « raclure » ne vous mènera nulle part, qu’avec elle vous n’aurez jamais le dessus, JAMAIS. Vous êtes un allier précieux, ne vous tournez pas vers la mort.

GOB !!!


La jeune femme avait crié ce nom voyant le personnage s’approcher du vieux philosophe.

Oserez vous seulement vous en prendre à un vieil homme sans défense ? Oserez vous seulement le tuer au risque de votre propre mort, car vous mourrez, malgré les gardes… Oserez vous imposer la souffrance pour vous agenouiller dans la boue devant EUX, signer un pacte de sang pour un pouvoir - inqualifiable de tel ??

Seigneur de la guerre…. Vous pouvez l’être sans leur aide…. Ils n’ont rien, Gob, rien…


Voyant sa décision prise, Tienn lui courut après et tenta de s’interposer entre le faible et le fou malgré sa faiblesse physique face à celui-ci.

Oserez vous seulement...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeila
Empereur
avatar

Nombre de messages : 149
Empire : Cosa Nostra
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Sam 7 Jan - 2:22

Corruption, manipulation, pollution, anarchie, trahison ?
Et pourquoi pas les cinq ensembles ?
Puisque le monde est plat, soyons Platon ! Telle était la nouvelle philosophie du prince de minuit.

L’ambiance qui régnait ici était loin d’être des plus saines… Et c’est dans cette atmosphère polluée que Zeila fit son apparition dans la salle. Apparemment, il était là depuis le début et écoutait en silence, la ferveur du combat rhétorique montait en lui, et tous ses idéaux sur ce qu’il pensait de la vie par la même occasion également.

Il n’était plus question pour lui de rigoler avec de tels êtres, ils voulaient tout contrôler et tout assujettir, et ce même en utilisant des moyens hypocrites et égoïstes… Tel était leurs choix, mais ils en devraient assumer le poids ! Et notamment le poids des faits, gestes et paroles de Zeila.

« Bonjour à tous et à toutes.
Je ne reviendrais pas sur les événements qui sont entrain de se produire, mais je tiens juste à m’adresser au dénommé Nexus, que je ne connais plus que de nom.

Tu n’es qu’un enfant gâté, partout où tu as été tu t’es servi de la force des autres pour te l’approprier ! Tu n’as jamais rien bâti de tes propres mains, tu as toujours utilisé tes soi-disant amis, alliers comme des marionnettes au service de ta gloire. Sans eux, tu n’es absolument rien, pas même poussière, encore aujourd’hui des gens travaillent dans l’ombre sans le savoir, croyants qu’ils en retireront quelque chose, pour toi.

Tout ce que tu as entrepris, tu l’as entrepris sur le dos d’autrui, tes investissements ne se sont pas constitués avec ton épargne, ni avec ton travail, mais avec ceux des autres…

Ta simple invention a été de tourner le fruit de tous ces efforts vers toi ! La lumière ? Toujours vers toi ! Selon toi, les autres ne méritent pas d’être éclairés, pas même les chaotiques qui t’ont amené là où tu es. Laisse-moi te dire que c’est complètement pitoyable. Ton égoïsme est sans limites et tes valeurs complètement bancales.

Néanmoins, je peux comprendre tout cela, ton prédécesseur a fait exactement la même chose durant toute sa carrière ! Manipuler, manipuler et encore manipuler, vous n’avez que ça en tête pour assouvir votre soif de reconnaissance démesurée pour le si petit être que vous êtes.

Aujourd’hui, ton égoïsme a atteint son paroxysme et tu as trouvé le larbin qui travaillera pour toi sans que tu ne bouges le moindre petit doigt, juste en discours superflus histoire de ne pas faire dévier les rayons de lumière de ta petite personne. Je n’ai que faire de ta censure, seulement lorsque ces paroles atteindront ton cerveau, il sera trop tard, le virus se sera déjà propagé.

Maintenant, sache qu’on ne trouve pas le bonheur en plaisirs éphémères comme tu te plais à en apprécier ces derniers temps. Le bonheur est quelque chose qui se construit, quelque chose de sain, les futilités que tu sembles apprécier ne sont là que pour cacher ton malheur absolu et ta tristesse sans limites. En insultant Ashar-Râ, la déesse à la tendresse infinie, tu essayes de dissimuler le manque cruel d’amour auquel tu es confronté. Je te préviens, il en faudra beaucoup moins que tu ne le penses pour que ton château de cartes ne s’écroule et que la dépression envahisse ton corps et ton âme, si ce n’est pas déjà le cas.

En tout cas, après ça, je n’ai plus rien à voir avec les chaotiques d’aujourd’hui que tu manipules tels des esclaves sans considérations ni préoccupations ! Si le mensonge et la tricherie sont tes armes de la vie, alors triche et ment… Et ne te regarde plus dans un miroir, car tu ferais mentir le miroir par ton portrait corrompu, tellement corrompu que tu as dût t’abaisser plus bas que le sol pour en arriver à être un si piètre gouverneur ! Je me demande même si tu n’as pas lavé de ta langue le carrelage déjà bien luisant du grand sénateur.

Enfin, la vie est ce qu’elle est et tu as dû bien morfler… Et malheureusement céder ! Là est toute la différence entre nous deux. »

Après ce discours, débité d’une traite, car c’était tout ce qu’il avait sur le cœur depuis quelques jours, Zeila ne pût s’empêcher d’éprouver de la mélancolie en regardant le visage de Nexus dans l’écran, face si pauvre que les sentiments de la vie ne semblaient plus s’inscrire dessus. Il avait peut-être le pouvoir, mais il n’aurait pas la fin de tous, fin qui revenait à chacun d’en faire ce qu’il voulait !

Au fond, dans l’affaire, Nexus perdrait bien plus que le pouvoir… Après un trop grand espoir vient toujours le désespoir.

Se dirigeant vers les portes fermées, Zeila fit face à Gob son compagnon d’aventures farfelues de toujours. Sans même un regard qui disait tout ce qu’il voulait dire, c’est à dire rien, il lui remis un objet, ou plutôt un livre : Les Castors Flingués MAG Numéro 1, et dit ses quelques mots pour l’accompagner.

« Je pense qu’il te servira plus qu’à moi… »

Depuis peu, Zeila avait fait connaissance avec Tienn, et d’un petit sourire amical, il l’a salua.
Une fois devant les portes fermées de la salle, gardées par des gardes armées, il se retourna, regarda droit dans les yeux Nexus présent dans l’écran situé au milieu de la pièce, et dit :


« Et maintenant ! Que vas-tu faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gnouf.com/cache/video_ItemIdcbdf582807a946cb90774603c
Gouverneur Feyd-Laun
Prime Sénateur
avatar

Nombre de messages : 1127
Empire : Aeria
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Sam 7 Jan - 20:31

Passer de l'Ombre à la Lumière, une habitude chez le Prime Sénateur... De l'Ombre des Ames Perdues aux Lumières de la guerre en tant que Chef, de l'Ombre des Kishins et du Zéphyr aux Lumières de l'Angelis Ater, de l'Ombre du petit empereur aux Lumières du Prime Sénateur, de l'Ombre de son bureau aux Lumières de cette vidéo...

Voila une semaine qu'il était enfermé ici, dans l'ombre de cette prison, située quelque part dans l'infinité de la galaxie, dans l'attente que les projecteurs se braquent à nouveau sur lui. Il savait être le pion des sombres desseins de NeXus, mais n'en savait pas plus...

Voila une semaine dans ce cachot insallubre, enfermé dans cette pièce sans autre lumière qu'une simple diode electro-luminescente d'un robot conçu dans le but de servir aux premiers besoins du Prime Sénateur, à savoir se nourir... Il n'y avait rien à faire, il avait déjà tout essayé, il n'avait que le sol pour dormir, il n'avait pas de toilettes, ni rien pour se doucher. La pièce sentait l'urine, le Prime Sénateur étant obligé de se délester dans un coin de la pièce. Il y faisait froid, très froid, et il n'était vêtu que de haillons, sâlis par la sâleté ambiante et sa transpiration...

Son estomac était noué par la peur, et ses yeux exorbités par la fatigue et par la folie qui le gagnait peu à peu, il se sentait seul, très seul, et avait envie de regagner la chaleur de son foyer, la douceur de ses enfants, et la chaleur du corps de Tienn... Ah... Tienn, comme elle lui manquait, leurs étreintes, carresser ses seins si doux, l'enlacer, le goût de ses lèvres, son regard... Il l'aimait maintenant plus que tout au monde, et il lui avait fallu cet acte ignoble pour s'en rendre réellement compte...

Soudain, le robot se tira de sa léthargie, et en profita pour réveiller le Prime Sénateur...


" Foutue machine, qu'est ce qu'elle me veut encore ? "


Il parlait à voix haute, comme pour se rassurer lui même.


" Sénateur BaD mAx, voila l'heure de votre discours, il sera retransmis sur Sénata, tout le monde pourra le voir et le revisionner... "


Une lumière faible s'alluma dans la pièce, juste assez pour distinguer les traits tirés du Prime Sénateur, il hurla :

" Ta gueule saloperie ! Rends toi utile et cherche moi une clope ! "


Il accompagna ces sublimes injures par un coup de pied dans ce qui aurait dû être les parties burnales du robot, mais ne réussit qu'à se faire mal au pied... Le robot reparla à nouveau :


" Prime Sénateur, l'enregistrement a commencé, je vous prie de bien vouloir faire ce discours et de cesser de faire le pitre. "

La caméra fit le tour de la salle, pour finalement se braquer à nouveau sur BaD mAx :


" Bien... Je ne pensais pas en arriver là un jour, à tenir ce discours alors que Sénata était au beau fixe...
Pour commencer, j'aimerais féliciter NeXus, qui a réussi à me faire enlever, et qui usant de tous les stratagèmes possibles et imaginables, a réussi a prendre possession du Sénat... Il peut maintenant se targuer d'avoir réussi un coup d'éclat...
J'aimerais maintenant adresser un message personnel à Tienn... Tienn, ma puce.... Si tu m'écoutes, fais ce que je te dis, pars, pars très loin, ne te préoccupe pas de moi, occupe toi de Killiak et de Rose, ils sont plus important... Je t'aime... "


Son coeur battait la chamade, il se sentait proche de la fin...


" A tous les autres, fuyez ! Fuyez, pauvres fous... NeXus est trop puissant maintenant pour vous, il applique la censure à sa guise, peut tout diriger, et je n'ose même pas imaginer l'état dans lequel se trouve maintenant Sénata. Il ne sert à rien de lutter, croyez moi, fuyez, ou soumettez vous, c'est la seule échappatoire... "


Une larme coula sur sa joue, il n'avait rien à dire de plus, la machine comprit ceci et coupa l'enregistrement, à nouveau, il se retrouvait seul dans le noir et dans le froid...

_________________

De l'Ombre à la Lumière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   Sam 7 Jan - 21:25

Lorsque les écrans s'étaient allumés, tous s'étaient attendus à voir apparaître Nexus. Au lieu de cela, c'est un BaD mAx faible et prisonnier qu'ils avaient découvert. Lorsque l'image s'arrêta, tous les regards restés figés sur l'écran principal se tournèrent vers Tienn.

Sa respiration s'était accelérée, ses yeux emplis de larmes.


Ainsi ils avaient dit vrai.

La jeune femme se mit brusquement à courir vers les écrans qu'elle frappa de toutes ses forces, en brisant quelques uns, déchirant sa chair avec leurs éclats. L'écran principal résista à sa furie. Elle appuya son front et sa main à l'endroit où, quelques minutes plus tôt, le visage amaigri du Prime Senateur avait prononcé son discours.

Il voulait qu'elle parte. Qu'elle prenne les enfants, et qu'elle parte.

Elle se laissa glisser sur le sol, le visage et la main toujours en contact avec l'écran glacé.

Connaissant sa force, pourquoi diable voudrait il la voir l'abandonner. Il connaissait sa désobeissance, pourquoi lui ordonner de partir?

Pas un sanglot, pas un cri. Juste une larme qui vint s'écraser près de son genoux.

Non ce n'était pas un ordre. C'était un appel à l'aide. Le plus important était de cacher les enfants, bien, elle s'en chargerait. Puis de le rejoindre. A eux deux ils pourraient le faire sortir. Mais ou? Le palais de Nexus se trouvait non loin de la tour sénatoriale. Autant commencer la bas. Maintenant restait à sortir d'ici... Sauver Suscrofate? Elle ne pourrait faire ça. Le protéger lui était plus aisé, et pourrait servir de diversion.

La main de la jeune femme abandonna l'écran et se joignit à la premiere dans un geste de prière. Ses cheveux et ses vêtements se mirent à voler.
La magie qui lui avait été enseignée durant son enfance était toujours la, mais bien plus faible. Il fallait l'atiser, et surtout compter sur sa force physique et les leçons de combat données par son époux. Il ne l'avait pas épargnée alors. Un sourire cruel se dessina sur son visage. Pour lui, elle ferait tout.

D'un bond, elle se mit sur ses pieds et se retourna vers les quatres gardes qui s'étaient approchés d'elle. Un tourbillon de couleur rouge les entoura et un bruit de craquements secs se fit entendre. Lorsque tous purent découvrir la scène, ils détournèrent les regards. Les quatre gardes sénatoriaux gisaient sur le sol, d'étranges angles formés par leurs membres.


Laissez moi passer, et il ne vous arrivera rien.

Tienn se mit à marcher, et, à sa grande satisfaction, personne ne l'en empêcha au début. Arrivée près de Gob, elle sentit une main se glisser sous sa cape. Elle se retourna et frappa celui ci au visage, ce qui eut pour effet de le faire tomber, et par la même occasion d'éveiller enfin l'amour pour leur travail des gardes sénatoriaux.
Ils se rapprochèrent de la jeune femme, qui sautillait sur le ventre de Gob. En les appercevant, elle lui donna un ultime coup de pied et s'en fut en courant.
Avant d'atteindre la porte, elle croisa le regard de Suscrofate.


Partez, de grace partez....

Se tournant vers l'entrée de la salle, elle découvrit un barrage humain qui lui faisait face.

Bien... Toujours mieux que de moisir dans cette salle...

Joignant de nouveau ses mains, Tienn fut entournée d'une aura violette. Elle sortit son couteau de sa ceinture et se mit en garde. [/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je prends les commandes de la galaxie !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je prends les commandes de la galaxie !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [A LIRE AVANT DE POSTER] Commandes de Portraits
» Doom avec plus de commandes...
» Hakua's Sprite Shop [Commandes DISPO]
» La Galaxie Rock
» Ouverture officielle de la Galaxie Yourcraft!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: Le Sénat-
Sauter vers: