AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mort d'un Traître - Braingreffeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gouverneur Feyd-Laun
Prime Sénateur
avatar

Nombre de messages : 1127
Empire : Aeria
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Mort d'un Traître - Braingreffeur   Jeu 21 Avr - 4:34

Celui qui ose, par son comportement, offenser le Maître se verra puni par tout un pannel d'atrocités dont seul les Chefs de Meute de l'Angelis Ater connaissent le secret... Il n'est arrivé que très rarement qu'une personne interne à l'Angelis Ater ose se dresser contre le pouvoir instauré, et encore moins qu'un empereur le fasse, il était le représentant du Maître, et avait osé l'insulter, dans un accès de folie certainement, il devait avoir des circonstances atténuantes, mais les lois étaient les mêmes dans toutes les situations.

La salle de torture était enfin prête, les divers instruments avaient été inspéctés et révisés à la perfection. Au centre de la petite pièce, une table blanche, qui se retrouverait très bientôt couverte de sang. Une personne était allongée dessus, de taille moyenne, les cheveux bruns, les sourcils broussailleux masquant deux yeux bleus et vifs, des joues roses et légèrement bouffies venaient compléter le spectacle. Cette personne avait été mise à nu, seul un petit drap blanc venait couvrir les parties génitales...

BaD mAx se tenait à côté, il n'était pas fier de ce qui allait se passer ici, de ce qu'il allait faire, mais aucune échapatoire ne lui avait été proposée, et il devait appliquer les ordres à la lettre. Il saisait un scalpel, le passa sur le bout de son index, une coupure rouge de l'épaisseur d'une feuille de papier apparut, et un mince filet de sang s'en échappa. Le Sénateur s'approcha du condamné, qui était attaché très fermement à la table par quatre lanières de cuir, plus une pour maintenir la tête en place. Il prononça les paroles qu'il devait prononcer à chaque fois.


Misérable, tu t'es dressé contre le Maître après lui avoir porté allégence, tu vas donc périr dans les plus atroces souffrances imaginables, mais ta mort ne sera pas le clou du spectacle, il ne restera plus rien de toi, et tu mourras dans l'oubli, personne ne t'auras connu, et je ferais en sorte que toutes les archives parlant de toi soient effacées.


Un homme entra à son tour dans la pièce, poussant une étrange machine montée sur roulettes. Une fois à droite de Braingreffeur, il appuya sur un bouton, ce qui eut pour effet d'actionner le mécanisme. Un bras méchanique s'approcha de la bouche de l'hérétique, guidé par cet homme, puis en saisit la mâchoire inférieure. Doucement, et ce malgré les résistances apparantes du traître, le bras ouvrit sa bouche. Un deuxième bras sortit de la machine, et alla saisir la langue de cet homme. Une fois qu'elle fut hors de la bouche, le Sénateur BaD mAx s'approcha, scalpel à la main, il dit simplement :


Que la fête commence...


Et, d'un coup net, il trancha la langue du fou. Un cri de douleur s'échappa de sa gorge, tandis que le sang de la langue sectionnée se répandait dans la bouche et sur la table. Le Sénateur sortit, il en avait trop vu, il laissa ses experts continuer le travail. Celui qui avait actionné la machine s'approcha à nouveau, muni d'une cuillère. Il la fit glisser sous l'oeil et la paupière droite de l'empereur allongé, et, en faisant levier, fit gicler l'oeil. L'orbite maintenant vide semblait folle, la paupière était agitée par des convulsions. Le deuxième oeil sauta à son tour, et alla rejoindre l'autre au sol. Un nouveau cri retentit. Les chirurgiens ne manquaient pas de décrire les évènements à venir à l'infirme. Une nouvelle personne entra, munie d'un bol rempli à ras bord de cire bouillante. Doucement, accompagné d'un rire sadique, il la fit couler dans la bouche encore ouverte, cautérisant la plaie, et bouchant définitivement l'organe, puis, les lèvres furent cousues l'une à l'autre. Les orbites des yeux furent elles aussi bouchées par de la cire, et les paupières aussi cousues. Maintenant, les deux hommes en blouse blanche entamaient la partie qu'ils préfèraient. Ils sortirent tous deux un scalpel, et commencèrent à entailler le corps du pauvre homme, des milliers des petites coupures par lesquelles s'échappaient le liquide rouge et coagulant... Une fois ceci finit, et le corps de Braingreffeur réduit à l'état d'un tas de chair sanguinolante, mais toujours vivante, le corps fut momifié vivant. Quand les bandelettes furent toutes placées, le corps fut mis dans un cercueil noir, et des dizaines de scarabés mangeurs de chair y furent ajoutés. Ils commencèrent à dévorer la chair du traître dans un bruit de mastication indescriptible. Les chirurgiens refermèrent le couvercle, et transférèrent le cercueil dans un four crématoire, qui brûla les restes de l'empereur à petit feu. Une heure après, il ne restait plus qu'un petit tas de cendres, placé à son tour dans une urne, scellée. BaD mAx emmena l'urne à bord de l'Ebon Hawk, et partit vers une planète déserte de la bordure externe, à proximité de l'empire Noire-Lame, il était accompagné de son armée... L'urne fut jetée depuis le début de l'athmosphère, et la planète fut bombardée, puis détruite... La flotte entière se retira, BaD mAx restait songeur, finalement, il se dit pour lui même : " Une bonne chose de faite "...

_________________

De l'Ombre à la Lumière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mort d'un Traître - Braingreffeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chevalier de la mort
» Chevaliers de la Mort et Cataclysm ?
» La mort du Roi-Liche, le RP et Kirin Tor.
» [Unité Spéciale ] Le Regiment de la mort. ... MUAHAHAH
» [Ouvrage] Non-vie, non-mort : des racines, des avenirs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: Légendes Urbaines-
Sauter vers: