AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enora
Empereur
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Dans le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…   Jeu 19 Jan - 6:05

Le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…

L’endroit était bercé par une semi obscurité, éclairé seulement par la nature et les lampes artificielles des rues .
Les étoiles brillaient d’une lueur douceâtre. Milliers de planètes parmi tant d’autres, elles laissaient fuser une chaude lumière qu’elle aimait à regarder. De même, leur chant était si agréable à écouter en général…

- Vous m’avez demandé Altesse ?

La jeune femme se détourna de la fenêtre et sourit au servant qui venait d’entrer.
- Ces appartements vous plaisent ils ?
Elle hocha la tête simplement. Vêtue d’une couverture comme d’autres se vêtiraient d’une robe, l’humaine -où du moins semblait elle en être une en apparence- revint vers le lit, pièce maîtresse de la grande chambre.
En s’asseyant elle laissa voir au vieil homme et ce sans la moindre gène, un bout de son jeune corps que la pudeur aurait voulu qu’elle garde caché. Le domestique ne parut pas plus choqué que cela. Il s’approcha d’elle et s’assied à son coté, alors qu’elle demeurait silencieuse.
Sa main ridée vint caresser les cheveux châtains à peine adultes. Il chuchotait à présent , comme l’on s’adresse à une enfant.

- Vous savez Altesse que vous ne devriez pas…

Elle fit de nouveau « oui » de la tête et son sourire devint moue légèrement boudeuse. Repliant ses jambes contre sa poitrine, l’ « Altesse » fit complètement tomber le fin velours qui la recouvrait. Elle posa son chef sur ses genoux, ses pieds à moitié dans le vide et fixa son compagnon. Les yeux du serviteur pétillaient d’une immense tendresse paternelle et deux fossettes apparurent sur ses joues. Il se releva lentement et vint s’accroupir devant le lit. Ses doigts caressèrent les fins contours du visage de la demoiselle et il baisa son front avec amour.
- Vous devriez dormir, mon enfant.

Un soupir las s’échappa des lèvres de la femme.
- Je sais Altesse, vous n’en n’avez guère envie. Demain pourtant la journée sera longue et…
- J’ai froid Wilhem.

Le vieil homme se releva et remit la couverture sur les frêles épaules de sa maîtresse. Enora ne parlait pas fréquemment. En son fort intérieur il avait peur et s’inquiétait. Si ils arrivaient à se comprendre tous deux sans mots, il était fort clair qu’au sénat cela ne serait la même chose : il ne serait pas à ses côtés, prêt à deviner chacune de ses pensées et à les exprimer tout haut…

- Les étoiles vous ont elles dit quelque chose ?
Un « oui » silencieux fut la seule réponse qu’il obtint.
- Quoi donc ? Est ce cela qui vous empêche de dormir Altesse?
Depuis son enfance, la Princesse ouïssait les chansons des astres de la Nuit. Certains considéraient ce pouvoir peu répandu dans leur peuple comme une sorte de divination, et des rumeurs prétendaient que ceux qui le possédaient pouvaient poser n’importe quelle question et obtenir grâce à ce don une réponse véridique. D’autres y voyaient une horrible malédiction. Wilhem, lui, savait ce qu’il en était réellement.
A force, alors que sa protégée grandissait à son côté, il avait appris et il connaissait maintenant tous les sacrifices qu’une telle connaissance exigeait. Hélas ils étaient bien nombreux…

Il se rassit sur le matelas et prit son élève dans ses bras, la cajolant comme lorsqu’elle n’avait que huit ans.

- Je resterais à votre côté si vous le désirez, essayez de vous reposer Altesse. Vous me raconterez en fin de compte tout demain.
Il n’attendait pas qu’elle reprenne la parole et réponde, si bien qu’il fut surpris lorsque sa douce voix de rossignol s’éleva dans l’air frais.
- Pourquoi ai je dû venir ici Wilhem ?
Il la serra un peu plus fort contre lui, d’un geste protecteur. Elle se laissa faire.
- Je vous l’ai déjà dis Altesse et je vous ai déjà expliqué que nous ne pouvions plus faire marche arrière.
- N’aurais je pu seulement envoyer Catriona ?Pour nous représenter, elle aurait suffi.


Il laissa un silence, son souffle vient s’écraser sur la joue de la jeune fille.
- Ai je tant besoin de tout vous ré expliquer mon enfant ? Prenez ceci comme des vacances, vous êtes chez moi. Loin du reste de votre race et de beaucoup de vos devoirs…
Il fut étonné lorsqu’elle lui avoua qu’elle avait peur et un sourire rassurant se redessina, après un long moment, sur les joues du vieil homme.
- Elehstel et moi sommes là pour veiller sur vous. Vous n’avez rien à craindre.
Avant même qu’elle ne parle il devina ce qu’elle allait dire.
- Et les étoiles vous ont menti Altesse si elles affirmaient le contraire. Nous vous protégerons contre tout et vous le savez.
Elle ne put qu’approuver par un hochement de tête. Il se releva encore et l’aida à s’allonger.
- Dormez à présent. Demain je vous montrerais la ville.
Il déposa un baiser sur les deux paupières qui se fermaient, obéissantes. Avisant une autre couverture, il la borda avec.
-Je reviendrais voir tout à l’heure si vous vous reposez bien. Ne vous inquiétez de rien.
Une dernière fois sa main vint caresser les joues poupines. Il s’éloigna ensuite à pas de loup, presque à regret, et sortit de la pièce en fermant la porte derrière lui.

A peine fut il dehors qu’elle re ouvrit les yeux et se redressa sur les coussins moelleux. Après s’être débarrassée de ce dont Wilhem l’avait recouverte, elle se précipita de nouveau à la fenêtre, entièrement nue. S’accoudant au bord froid en bois, elle colla son nez contre la fraîche vitre et son regard se replongea dans les Astres …


[hrp: quiconque veut peut poster...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skaïtmet
Empereur
avatar

Nombre de messages : 53
Empire : Sketmet
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Dans le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…   Jeu 19 Jan - 22:04

Le ciel était dégagé... On pouvait voir les étoiles et Skaïtmet les contemplait chaqune à leur tours. On pouvait sentir le fraicheur, leur message qu'elle transmettait parfaitement... Il n'y avait aucun bruit cette nuit sur la planète de Sénata V et Skaïtmet s'avourait se silence. Il avait fait une pause sur le toit d'un immeuble et tout en repliant ses ailes, il réfléchissait...

Que pouvait t'on bien faire maintenant... Nexus était au pouvoir et la misère rèngait en maître sur la ville. Enfin depuis quelques semaines, le silence avait repris place... Qu'une pause!

Il regardait toujours le ciel, on pouvait voir une des lunes de la planète... Les nombreux cratères faisaient repenser à toutes ses guerres qui s'était produites avant l'arrivée de Nexus... Même plus moyen de passer le rideau maintenant.

Depuis un petit moment, il sentait que quelqu'un d'autre pensait... Avait la tête dans les astres... Dans se monde qui dit tant de nous et de la vie! Se monde, que peu de personnes le connaissaient et le fait de sentir une autre présence le rendait joyeux... C'était une aura douce et calme... Une enfant certainement? Non on pouvait sentir aussi de la grandeur et de la puissance. Il ferma les yeux et tenta de situer cette personne mais rien... C'était tellement appaisant qu'il ne savait plus bouger n'y se concentrer. Il referma les yeux et se laissa bercer par la chaleur d'une personne pure!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…   Ven 20 Jan - 12:24

Van courait à travers Senata V, il poursuivait quelqu’un, enfin pas quelqu’un mais voulais rejoindre un ami. Mais malheureusement des gardes de Nexus l’avait repéré et Van avait perdu la trace de son ami,

Effectivement le couvre feu imposé pour pouvoir manipuler les masses était le meilleur appoint de Nexus. Van se remit à sauter de toit en toit c’était encore le moins dangereux,

il se concentra pour repérer son ami, mais deux forces spirituelles communiaient l’une était celle de Skaïtmet mais l’autre était impossible à définir. Il devait choisir entre les deux, alors il fonça vers le quartier Heber. Il repéra facilement la maison mais du éviter deux patrouilles. Il arriva devant une maison ;

Emmitouflé dans une pèlerine et regarda la fenêtre il ne vît rien d’abord. Puis en y regardant de plus prêt il vît une jeune femme complètement nue il sut qu’il s ‘était trompé ; Elle n’avait pas semblé le voir mais ceci était son avis. Sur ceux il repéra Skaïtmet mais des gardes arrivèrent il alla donc frapper à la porte tout doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skaïtmet
Empereur
avatar

Nombre de messages : 53
Empire : Sketmet
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Dans le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…   Ven 20 Jan - 22:35

"Van Fanel... Il suit une piste... La mienne? Il est attiré et attire. Je peux sentir d'autres hommes qui le suive! Voilà, le silence est déjà terminé..." Skaïtmet se releva. Regarda une dernièr fois le ciel et dépliat ses ailes... Il voulait savoir se qu'il se passait et se que son ami cherchait... Il partit mais ne quitta pas l'aura douce et mystérieuse de son esprtit... Petit à petit il s'approchait... Mais des 2 forces. Celle de son ami et celle de la personne mystère. "La garde sénatorial mais quesqu'elle fait ici? Van Fanel!"... Maintenant le cherchant des yeux et sachant qu'il était quelques part dans les envirrons, il décida de se poser au sol et de dissimuler ses ailes!

Lorsqu'enfin il le trouva, il était au millieu de 5 gardes et se battait comme un fous... Il toquait tout le temps à une porte mais jamais personne venait ouvrir... Il décida d'intervenir dans se combat! Il sortit son bolter et commençat à tirer en rafal. 2 Gardes furent touchés. L'un mort l'autre étendu à terre criant de douleur! Il continuait de tiré mais les 3 derniers étaient sur Van Fanel qui les éjectait un à un... Lorsqu'il furent tous mit sur le sol, Skaïtmet attrapa Van et l'emmena au dessus de l'immeuble! Lorsqu'enfin arrivé à bout de souffle au dessus, il décida de parler:


-Tu as aussi trouvé cette force? J'ai jamais sentit aussi doux et pure!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora
Empereur
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Dans le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…   Sam 21 Jan - 10:28

Lorsque la porte de l’habitation s’ouvrit, il n’y avait plus personne que des gardes morts devant. Le vieil homme sortit sur le palier, cherchant autour de lui une quelconque trace d’autres individus avant de soupirer et de se pencher sur les cadavres. Il les observa un moment avant de se redresser.

Alors, en frissonnant, il rentra et referma derrière lui, ne voulant en aucun cas être mêlé à tout cela.

A l’étage la jeune femme avait quitté la contemplation des étoiles pour un autre loisir. Mirer ce qui se déroulait dans la rue. Le sang avait un reflet métallique sous la lumière des réverbères…
Elle passa sa langue humide sur ses lèvres desséchées avant de s’étirer langoureusement. Demain allait être une bien longue journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 85
Empire : Sénata V
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: Dans le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…   Sam 21 Jan - 15:07

-Les étoiles… Gardiennes d’un monde connu ou inconnu… Garantes des directions, vénérées par les pilotes. Tant de noms et de rôles leurs sont attribués mais celui que je leurs préfère c’est leur aura apaisante.

Eragon murmurai ceci pour lui-même. Il était couché sur le toit d’une battisse du quartier Heber. Il était vêtu de son habituelle veste noire qui lui pendait jusqu'à mi-mollet, en dessous il portait une chemise sans manche noire et un pantalon tout aussi noir que le reste. A sa ceinture pendait deux manches sans lames et un pistolet dans sa gaine, quelques balles étaient accrochées à la ceinture dans son dos. Ses cheveux noirs en bataille coupés court se confondaient avec le reste dans la nuit noire et sur ses yeux une paire de lunettes aux verres noircis masquait ses yeux aux iris rouge sanguin. Ces mêmes iris étaient perdus dans les étoiles et à l’aide des lunettes ils consultaient une carte du ciel. Bien sur elle datait d’avant la prise de pouvoir par Nexus, depuis pas mal de système avait disparut. Eragon dressait une nouvelle carte et dressait un bilan des massacres.

Eragon décida de faire une pause. La nuit était agitée, comme toute les autres depuis la prise de pouvoir, les gens semblai vouloir bravé le couvre feu instauré par Nexus pour contrôler la masse mais après tout il était bien placé pour dire ça, lui-même n’était-il pas sur le toit a contemplé les étoiles alors qu’il devrait être cher lui. Seulement sur Sénata il n’avait pas de maison, seul l’auberge de Liwana l’accueillait chaque soir. Il était bloqué sur la capitale de la galaxie alors que son peuple avait besoin de lui, bien sur son père veillait sur eux mais quelle piètre image il donnait de lui au peuple. Celle d’un prince qui délaisse son peuple dans un moment critique. Il faudra bien qu’il retourne dans sa capitale. Sénata n’était plus la capitale de la galaxie mais celle d’un empereur dont la perfidie n’avait d’égale que la grandeur de la galaxie.

Des coups de feu dans la nuit, c’était coutumier maintenant mais cette fois il était proche, Eragon décida d’allé voir et sautant de toit en toit il arriva rapidement au lieu de la fusillade. Cinq corps était couché sur le sol inanimé, deux portaient les trace caractéristique d’un impact de bolter qu’il avait déjà vu et les trois autres portait de profondes entailles. En analysant la position des corps il conclut que le tireur devait se tenir au même endroit que lui et qu’il avait ouvert le feu pour couvrire l’épéiste aux prises avec les soldats de la garde impériale.

Eragon descendit, il n’était pas bon de laissé cinq corps de la garde au milieu de la chaussée. Une fois découvertes, les habitants seraient questionnés et on emmènerait sûrement plusieurs famille dans la plus totale injustice. Il prit les corps et un à un il les déplaça dans l’ombre, n’ont loin devait se trouver une déchiqueteuse pour les déchets, c’était encor le meilleur endroit pour se débarrasser des corps. Il localisa grâce à la carte de Sénata que lui offrit l’écran de ses lunettes, il prit alors un corps sur ses épaules puis parti et fit plusieurs fois le trajet, au cinquième il avait faillit être repère et il se voyait mal se faire passer pour un fossoyeur portant le corps d’un garde après le couvre feu, on ne lui laissera aucune chance mais par bonheur la garde avait tourné et c’était enfoncé dans le pater de maison suivant.

Il revient sur les lieux de la fusillade et se demanda où avaient pu aller les commanditaires. Il remarqua qu’une trace de sang était sur une porte comme si un poing ensanglanté avait martelé la porte pour qu’on lui ouvre mais a présent l’endroit était vide. En quelque bond Eragon remonta sur une terrasse et il s’accouda à la barrière contemplant le quartier parfaitement silencieux. Une faible lueur vacillait à l’intérieur de la battisse marquée par le sang mais il n’y porta pas grande attention. Le quartier avait retrouvé son calme originel, seul quelque traînée de sang arraché a leur propriétaire par la lame témoignait encor de l’affrontement mais c’était coutumier a présent sur Sénata. Le régime de la terreur avait prit le pouvoir au grand malheur de tous et la fin de la galaxie avançait inexorablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimesse.forum2jeux.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le Quartier de Heber, une habitation comme une autre…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hmmm, que mettre comme titre? ... "Présentation de Mickanondorf" ?
» [Rumeur] Quartier de Los Flores : Un homme étrange est arrivé
» où habiter à mons?
» poudre dragonfeu et rubis lao-chan
» [COD MW3] Demande d'adhésion.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: La Cité de Sénata V-
Sauter vers: