AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sornon malgré sa retraite est envahi par l'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sornon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 210
Empire : Nébraxar
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Sornon malgré sa retraite est envahi par l'amour   Sam 24 Déc - 1:48

Pendant un temps, éloigné de la galaxie, l’empereur Sornon se trouvait sur une planète inhabitée où il prenait sa retraite, bien méritée après tout ce qu’il avait réalisé tout au cours de sa vie. L’empereur Sornon était un berserk comblé, seul un point où il a échoué au cour de sa vie, c’était… l’amour. Un berserk, n’éprouve pas le moindre sentiments, ni la moindre pitié envers son ennemis qu’il tue. Malheureusement, l’empereur Sornon avait, plus d’une fois eu des relations très affines avec des impératrice mais aussi des empereurs…

Lorsque son père apprit qu’il avait déjà, jadis un jour, aimé, l’empereur Sornon fut renié de sa famille en perdant la confiance du dernier membre de sa famille existant à ce jour… Afin d’éviter de vivre dans la honte, l’empereur Sornon avait tué son père à l’aide d’une petite cuillère.

Sa vie fut longue est mouvementé, aujourd’hui âgé de seulement 26 ans après sa première mort (en réalité il ne connaît pas son véritable âge), l’empereur Sornon décida de parcourir les planètes à la recherche de l’élu de son cœur. Des jours entiers, des mois, des années qu’il consacra à sa quête de l’amour… mais peines perdues, il ne trouva point l’élue de son cœur. Seule une femme occupa ses pensées obscures… il l’a aimé, mais il refusa de l’admettre afin que ses ennemis ne puisses pas profiter de sa faille émotive.

L’image de son visage revenait sans cesse dans les pensées de l’empereur Sornon. Ses cheveux bruns étaient d’une brillance à tuer un vampire, ses yeux marrons sont si beau si profond qu’on ne peut que être charmé par un tel regard. Son visage était si beau, si fin, que même un berserk aurait pu aimer.

Elle était si belle, si parfaite à ses yeux, que après un long temps de réflexion, l’empereur Sornon ne pouvait pas tenter sa chance en lui demandant sa main… Il prit un minimum d’affaire et prit pour la première fois depuis cette dernière décennie son calamium.

Il monta à bord, les commandes étaient rouillées, la batterie au bérinium nucléaire était presque vide, ses tonneaux de bérisangua© était vide à cause de l’évaporation. Sornon douta sur les capacités de vols de son calamium. Il actionna les commandes de démarrage, et réussit à partir de sa planète de retraite.

Le voyage pour arriver au sénata V était trop long pour que ses réserves de bérinium nucléaire puisse tenir. Heureusement qu’il se trouvait non loin de sa planète natal, Nébraxar. Il s’approcha de l’astroport de Llewellin. Il appela la tour de contrôle et dit :


« - Sornon : ici, l’empereur Sornon, je suis a bord de mon calamium personnel, je souhaite atterrir.
- Gérant de la tout de contrôle : Empereur Sornon… est-ce vous ? vous revenez rediriger votre peuple ?
- S : Mes batteries en bérinium nucléaire son faible, dépêcher vous de m’indiquer la piste où je dois atterrir sinon c’est le crash.
- G : Piste 2$#, j’organise une fête pour votre retour ?
- S : Non, je dois rester incognito, si mon nom est révélé, je vous traquerais et je vous tuerais… »


Le gérant blanchit, il entendit le dernier propos de l’empereur Sornon, il resta muet. Le calamium de l’empereur Sornon s’approcha peu à peu du sol de la piste, tout d’un coup, à 8 mains du sol (environ 320 mètres terriens), la batterie de bérinium nucléaire était épuisée ; le calamium sous la propulsion continua son trajet, mais il percuta le sol d’une violence telle que la doublure en titane s’arracha du vaisseaux. Par chance, la coque interne était seulement abîmée, l’empereur Sornon était encore en vie. Il profita de l’incendie provoquait par l’explosion de la coque externe pour s’échapper de son vaisseaux et retourner à son palais.

En chemin, il rencontra son peuple, personne ne l’avais reconnu, il avait grandi, vieilli et il s’était fait pousser la barbe pour éviter qu’on le reconnaisse. Lors de la traversée de Llewellin, il demanda à un passant en se faisant passer pour un journaliste du sénata V:


« - Sornon : excusez moi monsieur, puis-je vous posez quelques questions, je suis journaliste du sénata V
- Passant : Que puis-je pour vous ?
- S : Qui est le dirigeant de l’empire Sornon ?
- P : Pour le moment c’est l’empereur Necronomicon, mais ce soir, l’empire Sornon change de propriétaire, il appartiendra à Salomon le Lohéran.
- S : Savez vous où se trouve l’empereur Sornon ?
- P : Il est mort… lors de la guerre Camaraderie versus Zéphyr.
- S : Je vous remercie


Sornon parti en direction du palais royal, afin de récupérer une tenue de « gala », pour annoncer ce qu’il devait annoncer. Une fois arrivé au palais, il rencontra son frère de sang, l’empereur Necronomicon. Après quelques paroles échangées, l’empereur Sornon lui demanda où il avait rangé ses anciennes affaires.

Il récupéra un pantalon et une chemise de couleur blanche accompagnée d’une cape rouge et d’une épée à lame courbée dans un fourreau de couleur rouge. Pour finir il récupéra une ceinture en cuir de Snokp (vache locale) de couleur blanche. Il acheta un vaisseau et parti en direction du sénata.

Le voyage dura deux jours et deux nuits, juste avant l’arrivé au sénata, l’empereur Sornon se doucha, se rasa et s’habilla avec sa tenue de gala. Il était comme dans le temps, le même visage, le même regard si sombre… Sa voix était toujours aussi grave.

L’atterrissage se passa sans encombre, il sortit de son vaisseaux et marcha avec un pas lourd en direction de l’accueil. Il atteint l’accueil et il demande au droks secrétaire :


- Sornon : Je souhaite avoir une salle de conférence, avec une caméra afin que mon image soit retransmise dans toute les salles du sénata V ainsi que dans le couloir d’entrée.
- Droks secrétaire : Bip Bip…. Vous avez de la chance… Bip Bip… il nous reste la salle 27 alpha… Bip Bip… au fond du couloir 35 epsilon sur votre gauche… Bip Bip… fin de transmission.
- S : merci


Sornon se dirigea vers la salle 27 alpha lentement. Il imposa dans sa démarche une atmosphère lourde, et silencieuse. Beaucoup d’empereurs le reconnaissent, la peur s’installa peu à peu dans le visage de certains. L’empereur Sornon arriva devant la salle 27 alpha, il l’ouvrit et se prépara. Il alluma la caméra, à ce moment là tout le monde le vit dans les écrans de chaque salle et aussi dans l’allée centrale du Sénata V. Il prit la parole :

Liaison de la salle 27 alpha

Empereur, Impératrice, entité extraterrestres, bonjour

Je me présente pour ceux qui me connaisse ou qui me reconnaisse pas. Je suis l’empereur Sornon, ancien dirigeant de l’alliance vampirique la Camaraderie, Chef du peuple Berserk. Je viens aujourd’hui pour annoncer mes sentiments les plus profonds envers une jeune femme de race ancienne. Elle est brune, les yeux marrons, la peau blanche…

Je l’a connais depuis une décennie, je l’ai rencontré lorsqu’elle dirigeait la jeune alliance « des anges de l’apocalypse ». Etant tous deux des responsables d’alliance, nous nous rapprochâmes afin de réaliser un traité diplomatique. Mais plus je connaissais cette impératrice, plus mon cœur s’ouvrait à elle, j’ai ressenti ce que aucun berserk à ressenti… l’amour. Je suis tombé sous son charme, même si il y a eu un litige entre nos deux alliances, mon amour grandissait, envers cette femme, hors du commun des mortels.

Je viens aujourd’hui pour lui demander sa main…


L’empereur Sornon s’agenouilla, il prit un petit temps de réflexion et il prit la parole avec une voix lyrique :

Belle Impératrice Space
Je sais pas si vous m’entendez
J’ai parcourut tout l’espace
Pour vous retrouvez

Depuis de nombreuses années
Je suis tombé amoureux
Par ta beauté, tu as embrasé
Mon cœur et mon âme de milles feux

Vous êtes si gentille, si belle
Qu’en vous voyant j’ai des ailes.
Je viens à ce jour pour demander
Ce que, pour moi, vous ressentez.

Cela fait plus d’une décennie
Que je rêve de vous, jours et nuits.
J’ai toujours gardé espoir,
Un jour de vous revoir.

Vous avec conquis mon cœur
Grâce à tout le bonheur
Que vous m’avez apporté
Dans un lointain passé.

Je suis prêt à vous chérir
A succomber à tous vos plaisirs
Mais aussi, et surtout, vous aimez
Comme personne vous a aimé.


Espérant que l'impératrice avait entendu son message, l’empereur Sornon se tait, puis il éteignit la caméra. Il espéra que l'impératrice viendrait répondre à toutes ses interrogations envers les sentiments qu’il éprouve pour elle, cette femme quasi parfaite (la perfection n’existe pas :p).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sornon malgré sa retraite est envahi par l'amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» adieu : je pars en retraite !
» retraite spirituelle
» Retraite de la Grande Armée: la biologie réécrit l'histoire
» Retraite GM Cedric (Richmond Knight)
» Futur en Seine, envahi de petits lapins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: Le Sénat-
Sauter vers: