AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La République Runique sort de ses gonds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morganus
Empereur
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 14/03/2005

MessageSujet: La République Runique sort de ses gonds   Mer 14 Déc - 0:19

Le représentant du peuple Morganus était un peu intimidé. C’était la première fois qu’il venait faire une allocution de cette importance au Sénat, il ne savait pas vraiment comment s’y prendre. Porte parole officiel de la nouvelle alliance, la République Runique, il débutait sa tâche par une annonce qui entraînerait la désolation… chez ses ennemis seulement espérait-il.
Il s’approcha du microphone, sortit une feuille de la poche de son uniforme rouge et les yeux rivés sur ce qui semblait être son discours, dit à l’assemblée :


Menottes, fouet, chaînes, go…. Mais qu’est ce que… ?

Morganus se retourna et appela un des gardes de la salle :

Vous pouviez rendre ceci à l’empereur Coquido ? C’est sa liste de courses…

Morganus reprit place devant le micro… il était timide avant, le voilà gêné… Mais il ne devait rien laisser paraître, surtout que désormais il devait improviser son discours. Il se rappela alors de son idole, la star du rock Henri Death et décida de suivre son exemple :

BONSOIR SENATAAAAAAA, ON VA METTRE LE FEU !!!

Appelant de nouveau le garde :

Désolé de vous embêter encore, mais vous pourriez aller dire à l’empereur JuzaM d’éteindre son briquet s’il vous plaît ?

Bon, je ne suis définitivement pas doué pour les entrées en matière. Je vais faire simple : Bonjour à tous.
Devant la menace constante des Mercenaires sur la République Runique, cette dernière a décidé de prendre les devants.
Je m’en vais vous expliquer notre point de vue sur la situation.

Vous, Mercenaires, vous avez déclaré que vous alliez mener un raid sur l’empire Bolchoï Scall, membre émérite de notre merveilleuse alliance pleine de gens formidables (j’ai bien dit que c’était notre point de vue, non ?). Dans votre grande générosité, vous lui avez proposer de racheter le contrat le concernant, ce qu’il a bien entendu refusé étant donné qu’il refusait de reconnaître la légitimité d’une telle attaque. Le raid eut lieu. La conséquence fût une intensification sensible des attaques portées par des Républicains à votre encontre, conséquence prévisible (d’ailleurs le tarif que vous demandez pour commettre vos « forfaits » doit prendre en compte ces mouvements de révolte, non ?).

Dans un deuxième temps, vous venez nous demander un PNA. Acte sage, s’il en est, nous avons refusé pour diverses raisons. La première de ces raisons est que cette demande venait un peu trop rapidement à notre goût après le raid mené contre l’empereur Scall. Vos justifications pour cette attaque massive nous ont paru très mauvaises : vous disiez agir pour la « justice » après avoir écouté les plaintes de l’empereur contractant. Cependant à aucun moment la version des faits de l’empereur Scall n’a été demandée. Alors qu’on me dise que la notion de justice est subjective, je suis complètement d’accord, mais s’en tenir à une seule version pour se faire juge et bourreau, c’est de l’arbitraire… ou alors une excuse « de la dernière chance » pour tenter d’obtenir le PNA. La deuxième raison est une incompatibilité morale entre nos alliances. Certes, nous sommes démocratiques toutes les deux, mais le problème vient de votre rapport avec l’argent. Ne vous voilez pas la face, vos contrats n’ont absolument pas pour but de faire justice, mais d’engranger des ressources. Enfin bref, le PNA fût refusé. Erreur ou pas, c’est fait.

Tout aurait pu en rester là : des relations peu amicales mais pas plus. Mais, à la suite du refus, vous avez intensifié vos attaques sur nos empires. Et là, c’est le drame, tout s’enchaîne. Aux triples attaques, nous ripostons par des triples, l’empereur Tullaris et ses amisse (un indépendant et un empereur de l’Antre du Néant bizarrement…) raident notre chef bien aimé Coquido, l’homme au mille objets sexuels. Et alors là je dis non : non ! Forcément, la République Runique envoie un raid en riposte sur l’empire Tullaris… auquel il ripostera de la même façon…

L’empereur Metal propose de calmer le jeu et accepte de fournir un tribut de l’équivalent de trois bases à la République Runique et le calme absolu dans les attaques. Peu après, l’impératrice Ticaille est victime de deux attaques ouvertes de la part de l’empire Sparte et d’autres continuent de recevoir toujours autant d’attaques mercenaires. Certains d’entre vous s’en amusent et avouent avec arrogance qu’ils reviendront vite nous rendre visite.
Devant l’acharnement de l’empire Sparte sur certains de nos empires, un raid est décidé… punition que n’accepte pas celui-ci. S’en suivent menaces de sa part, menaces de se venger (je dois avouer ne pas être familier avec l’idée de riposter à une riposte, ça doit me venir d’une tendance à être responsable de mes actes) avec l’aide de ses ex-alliés... pas avec les nouveaux étrangement…

Bref, à la suite de cela, une trêve de 24 heures est décidée entre nos alliances.
J’ai la lourde tâche de vous annoncer que dès la fin de cette trêve, la République Runique, respectant le vote soumis en son sein, entrera en guerre contre vous, alliance Mercenaire.
En espérant que cette guerre reste dans les règles de l’honneur de chaque côté, je vous souhaite bonne chance.


Morganus, ayant enfin finit sa première grande intervention, était rassuré… Finalement ça ne s’est pas si mal passé, il faudra juste s’entraîner sur l’introduction. Se rasseyant, il se dit que son travail de porte parole était fini pour le moment, aux diplomates de prendre le relais… espérant que personne ne tire sur le messager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artarus
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Mer 14 Déc - 1:01

Artarus se promenait dans le Sénat, les mains dans les poches, sifflotant un air niais, d'un air inquiet, tout en respirant de l'air.

Pourtant, il n’en avait pas l'air, mais il avait l'air inquiété ! C'est ainsi qu'il découvrit une sale, pas du tout sale - donc toute propre - équipée de S.A.L.E (Sécurité d’ Alerte Latente aux Ennemis).

Cette salle portait pour référence la République Runique.

"Elle sort de ces gonds" pensa-t-il. "Me demande aussi comment leurs membres ouvrent les portes..."

Ainsi, il entra d'un air quiet, tout en paraissant néanmoins inquiet. Il alla s'asseoir sur une des chaises de la salle pas sale, tout en continuant à respirer l'air - propre, lui aussi.

Les RR avaient l'air d'être de bons comiques, ainsi, Artarus décida de rajouter sa pierre à l'édifice, peut-être avec l'aide de Pierre... Bien qu'il le trouvait avoir un coeur de pierre...

Bref, revenons à nos moutons :

Artarus se lève, s'avance vers le micro (s'encouble, mais inutile de le dire ! Il doit avoir la classe, TOUJOURS la classe, qu'importe la situation)

"Mes chers personnes ici présentes"

Sa voix ne retentissait que faiblement.

"Bizzare.. On recommence.."

"Je voudrais avant tout saluer toutes les personnes ici présentes, et..."

Toujours pas de réactions des autres empereurs.... Bizzare...

Se mettant à gesticuler, le visage tout congestionné :

"JE VOUDRAIS VOUS REMERCIER AUSSI D'AVOIR FAIT LE DEPLACEMENT, ET..."

AH ! Cette fois-ci, du mouvement chez les empereurs. Deux d'entres eux sont en train de discuter. Approchons nous un peu d'eux.. Encore un peu.... encore.. Encore... PAF ! (pas si proche... là, on vient de fusionner notre pensée avec leur crâne...)

"Bon dieu.. C’est qui ce zouf ?" demande l'un, un grand coquin.

"Artarus je crois... qu'est-ce qu'il a à gesticuler ainsi ? Il est fou" réplique l'autre.

Artarus gesticule toujours, le visage rouge, ne comprenant pas... Soudain, par un miracle de la technologie, le technicien de surface - qui avait, par négligence, débranché le câble reliant le micro aux enceintes- remet la prise dans son emplacement initial, et...

"MAIS BON DIEU ! VOUS ETES TOUS SOURD OU QUUUOOOIIIII ?????"

La voix d'Artarus résonne encore jusqu'en dehors du Sénat. Entre le larsen qui accompagne sa voix, et l'intensité de sa voix, décuplée par la rage d'être incompris, c'est l'oto-rhino-laryngologiste du coin qui va beaucoup gagner...

"Hum... Euh.. bref, je..." bafouille-t-il, pendant que les empereurs de devant se relève et se rasseyent sur leurs chaises.

"Et bien, que dire.. Euh... Il faut dire que je ne suis pas du tout très au courant de toute ces attaques, ripostes, ripostes aux ripostes, raid aux ripostes des ripostes, et donc, je ne peux aucunement justifier les actes de l'alliance dont je fais parti."

Il regarde les membres des RR, qui se demandent bien ce que cet huluberlu veut bien finalement vouloir dire :

"Alors, comme je peux pas vous aider de ce côté-ci...."

Il affiche un sourire niais, toujours accompagné de cet air inquiet, sans pour autant en être inquiété, en toute équité :

"Et bien, je vais quand même pouvoir effectué ma spécialité : Vous donner envie de me massacrer... Alors.. Je commence :

Notre alliance n'a pas pour but d'engranger bêtement des ressources, voyons !!! Et n'aller pas me dire que vous n'en êtes pas attirés, hein ?

Voyons, comment vous expliquez notre point de vue... Et bien, il y a toujours eu les riches, et l'overside, les pauvres, non ? La différence, c'est ce feeling de richesse. Le riche est comblé par son feeling de l'argent, le pauvre n’a pas ce feeling, il ne sent rien. Mais comme l'argent n'a pas d'odeur, les riches n'ont pas se feeling non plus, mais pourtant le feeling de l'utilisation de l'argent. Alors que le pauvre, lui, il veut aussi avoir ce feeling qui ne sent pas, mais le problème, il ne la pas, bien qu'il s'agit de son wish le plus cher au monde. D'ailleurs, le monde est bien plus poor que rich. Donc, les gens n'ont pas ce feeling qu'ont les riches, le feeling de sentir leur argent dans leurs poches. Le pauvre, il n'a d'ailleurs pas l'argent pour se payer des poches, ni le pantalon, ni RIEN. C'est pour cela que le pauvre n'a nothing, et le riche everything ! il peut s'acheter tout, le riche, même le pauvre, mais sa serai de l'esclavage, et l'esclavage, c'est bad. Mais le mauvais feeling de l'argent aussi peut être bad, tout est une question de feeling du feeling de l'argent. Donc, le pauvre n'est pas mauvais, ni bad, il est juste pauvre, sans pantalon, et sa nudité l'oblige à se cacher. Alors que le bad rich, qui a tout, même son feeling, veut montrer qu'il est riche, alors que son mauvais side, comme le dark side of the force, veut le corrompre. D'ailleurs, il y a beaucoup de corruption, et aussi beaucoup d'éruption.

Et donc, le Mercenaire, l'argent, il ne l'utilise pas pour lui, hein, car il veut pas être un bad rich avec feeling sans sentir ces poches !"


Artarus regarda son assemblée. Tous semblaient avoir très bien le message...

"Tout cela pour dire, que nous avons tous des affinités avec l'argent, certains l'affichant plus que d'autres.

Maintenant, vous parlez d'une trêve de 24 heures.. il ne serait pas possible de la prolonger.. Disons.. Jusqu’à toujours.. ? Non pas que j'ai peur de la guerre, no no no, simplement, c'est plus easy de ne pas devoir demander à sa flotte d'attaquer ensemble.. c'est bad pour les affaires vous comprenez ?"


Artarus venait à la fin de son intervention :

"Bref, euh... des questions ?"

/hRP : Bon promis... plus de RP tard le soir...../
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Istea Ghyrd Vorgash
Empereur
avatar

Nombre de messages : 288
Empire : Bordure Extérieure de la Galaxie
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Mer 14 Déc - 12:14

Vorgash s'approcha de l'un de l'autre, tour à tour, afin de les convier au respects des lieux. Elle leur signifia, que cet hémicycle était un lieu de politique où la quiétutde de la sièste des pompeux devait être respectée... Non, se reprit-elle.

Enfin, vous ne devez pas vous prendre pour une rock star, ni même gesticuler et urler afin de vous faire entendre. Si vous n'avez pas l'attention des personnes présentes, Veuillez demander au greffier de la session de faire son office... Si vous voulez, je peux prédater les gêneurs... je suis certaines que leur viande pourrait me satisfaire.

Cette intervention discrète achevée, elle retourna dans un coin, écouter distraitement la suite des débats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldéris
Empereur
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Mer 14 Déc - 13:04

Empereur, nous subissons un raid, retour d'urgence sur Aldéris !

Aldéris se reveilla difficilement, les petits senseurs rouge de la piece brillaient fébrilements, le sommeil d'un empereur etait sacré.

Général avez vous une idée de l'heure qu'il est ici?

Aldéris, n'etait guere d'humeur ces temps ci, ses examens de la veille ne s'etaient pas tres bien passé, et etre loin de sa planete natale ne lui plaisit guere.

Oui je sais empereur, mais les Républicains Runiques attaquent nos terres, ce mouvement semble ne pas etre marginal, d'autres mercenaires sont en état d'alerte. Les attaques sont coordonées, nous venons de passer en guere monsieur.
Votre présence est solicitée sur Aldéris de toute urgence, je viens d'apprendre qu'une salle officielle sur l'état de guerre entre nos alliances vient d'etre ouverte au Sénat si cela vous interesse, nous n'avons que peu d'informations, visiblement ils ont tenté de jouer sur la surprise.


Aldéris en avait marre qu'on profite de son absence pour attaquer la belle Aldéris...il s'assit sur le bord de son lit, l'image holographique de son lieutenant vassillaie dans le noir avec un léger bourdonnement qui énervait le jeune empereur...

Prépare la riposte aux attaques recues, ne perd pas de temps, je passe par Sénata pour prendre connaissance de cette guerre et j'arrive, je veux que la flotte soit prete a mon arrivée, terminé.

Bien recu Monsieur...

Aldéris coupa la liaison dans un grand baillement, il allait lui falloir continuer a suivre ces examens d'un oeil tout en controlant l'empire, mais Aldéris passait d'abord.
Il se leva lourdement, et écrasa du point le réveil qui indiquait 3heures du matin sur la planete BTS.


Il enfila sa combinaison de cuir rouge, celle que son pere portait plusieurs années auparavant. Le chasseur d'Aldéris l'attendait a proximité de ses appartements, pas de procédures de décollage, les interets de la campagne lui avait t'on dit...a part qu'on ne lui avait pas parlé des animaux tentant de se glisser dans ses circuits electroniques pour se faire les dents. Il désactiva la décharge elctrique branché sur le carlingue et les pieces métaliques de son vaisseau et entra la procédure de vol pour arriver sur Sénata.

Vol qui fut rapide, il en profita pour finir sa nuit.
Arrivé dans la salle, qu'il avait atteint en courant, il vit que les bavardages menaient bon train, Artarus venait juste de finir son allocution, en lisant les archives de conversations, il sourit en voyant que meme en temps de guerre, l'humour ne quittait pas cet homme. Aldéris le salua en rigolant et voyant que personne ne prenait la parole et que le débats n'etait pas encore enflamé, il s'avancea vers l'estrade a activa le micro qu'il venait de placer sur le col de sa veste.


Bonjour ou bonsoir a toutes et a tous ici présent,
Désolé mais le décallage horaire entre mon centre de formation officiel ou se déroulent mes épreuves partielles et assez loin d'ici et n'est pas calé sur les memes plages d'heures.
Je n'aurais pas votre humour messieurs, je n'en ai pas l'humeur, et pas le temps non plus.
En prenant connaissance des motifs de cette guerre je vois que nos ennemis nous reproche d'etre...nous !!! Il nous reprochent d'etre mercenaires, mais ces personnes la devraient peut etre relire la définition du mot mercenaire. Bref cette raison n'est pas valable a mes yeux, mais me direz vous, les raisons valables ne sont jamais celle affichées ici meme... C'est l'une des raisons pour lesquelles je n'aime guere fréquenter ce lieu, les discussions quaduqes que l'ont voit ici m'ennuies particulierement, bref, je m'éloigne du sujet...
L'argent, oui est une motivation importante chez les mercenaires, mais de qui ne l'est elle pas de nos jours? L'argent est au coeur de nos préocupations, vous memes empereurs de la république runique ne pouvez nier cette attirance, vos attaques d'hier faites en coordination, sans aucune prévention particuliere, en utilisant la surprise, n'avait elle pas pour but de voler nos richesses entassées durant notre dure journée de labeur? Bref vous l'aurez compris, il faudra trouver mieux sur ce coup la.


Aldéris attrapa la bouteilles d'eau laissé par Artarus a proximité de l'estrade, il but une gorgée en faisant la moue...

Ensuite pour ce qui est de votre histoire de ripostes au ripostes de raids ripostées par des raids qui étaient en fait des ripostes...meme moi je m'y perd, ces petits conflits entre membres minoritaires par rapport aux forces engagées. Comprenez moi, il n'y a qu'une partie des mer'cenaires et des républicains runiques ayant jouer a ce petit jeu, au plaisirs bien partagées d'apres ce que vous nous avez fait comprendre...Ces conflits ne pouvaient ils pas etre réglés comme ils avaient commencés? car a force, vous m'excuserez mais...on ne sait plus qui a fait quoi a qui, et ces...particulierement...embetant.

Aldéris regarda l'assemblée, perplexe...que pensaient ils...il décida de prendre les devants, les reflexions qui allaient suivre, il en avait vu des centaines ici, tout devenait prévisible...

N'allez pas croire que je suis lache, ou que je fuis le combat, non non, je prépare en ce moment meme ma flotte a affronter nos ennemis, mais je pense que des vies innocentes pourraient etre épargnées en réagissant un peu plus modérement.
Cependant il faut avouer qu'un peu de dérouillement nous fera du bien a tous...j'espere juste que les forces seront équilibrées, ce qui visiblement ne sera pas le cas.

Pour finir je vous souhaite a tous une bonne guerre mes seigneurs, républicains ou mercenaires, puisse l'honneur tous nous guider, ou la mort nous emporter.



Aldéris posa le micro sur la tablette, il sentait la fatigue le tirrailler, il parti rejoindre ses alliés présents dans la salle de conférence pour prendre des nouvelles, ils s'etait absenté depuis un certain temps, un peu trop a son gout, mais la réussite de ses études comptait plus que tout si il voulait pouvoir faire prospérer son empire commercial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
win-xp
Empereur
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Mer 14 Déc - 13:32

Win-Xp fût frappé de stupeur lorsque Aldéris annonca que "LA PHRASE EN QUESTION"

L'empereur Win-xp passait par la et vu cette aberation:

Je m'explique si vous remarquer l affichage,j'ai demande a toutes les alliance de ne pas vous attaquez,chere empereur pourvez vous m'expliquez votre phrase.Je suis d'acord que nous plus nombreux que vous mais nous n'allons pas demande a nos allies de nous aider si vous faites de meme.

Win-xp,chef d'armee de La Republique Runique reparta pour voir son compte car il sentait que son empire etait visee par des empires


Dernière édition par le Mer 14 Déc - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldéris
Empereur
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Mer 14 Déc - 13:43

Aldéris vit l'empereur Win-xp rentrer dans la salle pour mettre le doigt sur un point qu'il expliqua lui meme...

Bien sur que je parlais du nombre...

Pensa Aldéris en l'écoutant parler...
Il décida de ne pas répondre a cette remarque pas assez sonsistante pour qu'il ai le courage de lever les fesses de son fauteil confortable, les autres ici l'auraient compris eux aussi...


Juste un passage histoire de dire qu'il existe

pensa t-il...visiblement un peu trop fort vu le regard amusé de son voisin.

Tout compte fait l'ambiance était plutot bon enfant, les guerres comme ce ne sont généralement pas faites pour durer, mais on verrait bien les réactions des deux camps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coquido
Empereur
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/03/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Mer 14 Déc - 15:04

L'empereur Coquido après quelques préparatifs et de gros problèmes logistiques arriva sur le sol de Senata V habillé tout en cuir pour l'occasion...

Impératrices, Empereurs, mon ptit morganou et mon petit win xp en sucre bonjour.

Il fit claquer son fouet et un droks se rapprocha de l'empereur qui repassa rapidement le débat.

Bien...

Il se remplit un verre d'eau

Je pense que mon ami Morganus a assez bien résumé la situation...

Je me permettrais de répondre à l'empereur Aldéris sur la notion de l'argent...

Voyez vous, nous n'avons pas la même conception du gain d'argent, hier nos raids avaient uniquement pour but DE DETRUIRE

Il fit claquer son fouet une fois de plus...

Oula calmons nous on dirait un chaotique pensa t'il...


Bref, vous pensiez pouvoir impunément gagner de l'argent en pillant nos terres ou en recevant des "contrats" ayant pour but de détruire nos installations...

Vous avez une notion de l'idéologie libertaire largement eronnée selon notre point de vue...

De la à en faire une guerre il n'y a que l'idée... l'enchainement de violences et cette escalade de surenchères nous ont conforté dans cette idée...

Je pense que l'empereur Morganus vous a bien expliqué les raisons de cette guerre qui me parait des plus justifiées...

Il alla s'asseoir dans l'assemblée et attendit les réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WaRR!0R
Empereur


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Mer 14 Déc - 22:40

L'empereur Metal qui se promenait tranquillement sur Senata V vit une salle ouverte au nom de la République Runique ! Il y entra afin de s'informer à propos débat qui y était en cours !

Bonjour à tous !

Je suis surpris par cette déclaration de guerre car je pense que les "fautifs" ont déjà été sanctionnés par des raids !

De plus j'avais proposé un remboursement de 3 bases ! Afin de savoir si cette solution convenait à tous les membres de mon alliance j'ai immédiatement créé un vote ; ce vote n'ayant pas été accepté j'ai demandé a Coquido s'il n'y avait pas moyen de trouver un autre arrangement ! Pas de réponse de sa part ... Le soir venu je découvre que mon empire à subit quelque dégât, minime mais des dégâts quand même !

Je pensais donc que la République Runique en avait fini avec mon alliance et que nos relations allaient pouvoir s'améliorer et maintenant je vois qu'ils nous déclarent la guerre !

Je pense que cette guerre est évitable et est surtout due à un manque de compréhension entre nos 2 alliances comme par exemple la façon de compter les attaques reçues ! Il faudrait donc essayer de reprendre les conversations afin d'éviter une guerre tout a fait évitable !


Sur ce l'empereur Metal partit s'asseoir dans la salle en attendant d'autres réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eternia
Empereur
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Jeu 15 Déc - 19:42

Cela fesait bien longtemp que je n'avais plus arpenter les salles sénatoriale... Mais il est des circonstance qui nous oblige certaine chose, certain gestes, certaines justification. Ici se déroulait une joute verbale sur une guerre qui semblait plus tenir de l'exécution et de l'humiliation qu'autre chose. Mais que tous ce le dise, personne ne sera humilier, j'en donne ma parole! Je pris donc la paroles afin de défendre nos interet devant certain parjure.

Je tiens a remercier la république pour leur geste de demande de paix meme si elle s'avere un peu déshonorante.
Je leur ai donc fais part de ma réponse. En voila le contenu:


J'actionna l'alloprojecteur afin que tous puisse lire et savoir on les choses en étaient.

Membres de la République Runique,
Avant toutes choses je pense qu'il serait sage d'etablir un historique du probleme qui nous oppose. Voici donc une petite histoir. Il fut un temp où 2 empires partagaient les meme idéeaux, les meme valeurs, Tullaris et coquido étaient 2 amis proche. Malheureusement le destin les a éloigné et par un concourt de circonstance, a fait qu'ils se retrouve ennemis. Je ne dis pas que ma version est complete mais voila comment je vois les choses, coquido a triplé tullaris pour une raison inconue de nous, Tullaris a répliqué en accord avec notre charte. Suite a cela vous avez décidez de menez un raid contre lui, nous en avons ensuite fais de meme sur vous. Et voila comment des réactions infentilles provoque les guerres. Nous avons tous notre part de responsabilité la dedans. Mais Vous venez nous proposer un arret des hostilités en nous demandant de vous payer alors que c'est vous qui avez déclaré la guerre. Déja en cela notre charte nous contrain a refuser votre proposition, en effet si nous acceptions nous perdrions notre honneur et notre fierté. Nous sommes plus que conscient de votre puissance et de votre supériorité numérique. Mais jamais nous ne baisseront la tete devant qui que ce soit.
Cette guerre a commencé a cause de 2 empreurs elle devra donc prendre fin par un accord entre eu. L'issue pour nous est innévitable, et vu votre puissance j'ai ordoné a mes hommes de mener le combat dans les sphères inférieur. Je resterai le seul a maintenir mon allience en vie en restant a plus de 1500 espaces. Je perdrai probablament tout ce que j'ai mais cela n'est rien comparé a la perte de mon honneur. Nous désirons la paix, mais pas au pris de notre fierté! Il est des défaites plus grandiose que certaine victoire.
A nous batre vous n'en récolterez aucune gloire, aucun bénéfice. par contre, nous, nous pourrons toujours gardez la tete haute en disant que nous vous avons résisté.
Mais je ne suis pas non plus un dictateur et j'ai demandé a tout les mercenaires qui refusaient le combat de se géler.
Par ailleur j'ai trouvé déplacé votre demande de vous payer pour la cessation des combats. Meme si je doit rester seul, cela n'arivera jamais, vous nous avez déja causé assez de dégat et ce n'est pas a nous de payer.
Avec tout le respect que vous mérité je vous salue.


Je m'attend bien sure a ce que beaucoup réprouve ma décision mais meme seul je resterai a défendre l'honneur de chacun de mes mercenaires. Ne prennez pas votre puissance ni votre supériorité numérique pour un poid suffisant capable de fair baisser la tete a qui que ce soit. Je suis pret a entendre les proposition de paix, mais ne revenez plus avec des propositions tel que la précédente où ne devrions vous payer! Jamais nous ne nous rabaisserons a cela! Nous en sommes pas les seul en faute!

A et je tenais a préciser que de l'aide nous a été proposé par nos allier et que nous l'avons refusé. Cela deviens une guerre d'honneur et plus de vangeance. La République a voulu cette guerre afin de se fair un nom, soit qu'il en soit ainsi...mais beaucoup de noms peuvent etre a tribué en fonction de nos actes. Une demande officiele a été demandé afin que tous vois la puissance de la République Runique. Comme je regrete l'ancienne république où j'ai séjourné il y a quelque mois...


Ses souvenirs d'une république fiere et noble qui n'aurait jamais déclaré de guerre pour de tel raison, me revienrent en mémoire et m'atrista quelque peu. Enfin, tout change, rien n'est eternel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soma
Empereur
avatar

Nombre de messages : 16
Empire : Somaeths
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Guerre   Jeu 15 Déc - 22:45

Le Général Soma allait et venait dans les couloirs de Sénata V .bien. Il venait dans ces lieux pour parler de la Républiqur Runique, attendit que les autres Empereurs ai parler puis parla à son tour :

Empereurs, nous sommes en guerre parce-que vous nous l'avez déclaré. Sachez bien que moi et je pense bien d'autre Empereur ne se laisseront pas faire et cela a déjà commençé. Nous sommes Mercenaires et fiers de l'être !!Vous nous avez déclaré la guerre car nous avons raider un de vos membres. Il l'a chercher et il en a payer les conséquences! Mais une simple question, pourquoi ne pas vouloir que la guerre soit officiel ?Pour le cas si vous perdez que votre défaite ne sera pas trop humiliante ?
Je n'ai que cela à dire pour le moment.

Puis il s'en alla en pensant que la guerre était bien partit...


Dernière édition par le Ven 23 Déc - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse
Empereur


Nombre de messages : 5
Empire : Aux pays des songes...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Ven 16 Déc - 1:46

L'empereur Ulysse de passage sur Sénata, se déplaça vers la salle qui été dédié aux mésaventures entre sont alliance et celle des Mercenaires. Sur le parcours, il croisa plusieurs connaissances de plus honorables avec lesquels, il échangea quelques mots... Mais dans son esprit, il ne songeait qu'à une chose... Les ravages de la guerre... Non, pas sur son empire, mais sur les pertes de ses adversaires... Il laissa échapper quelques mots:

"Que de morts inutiles... mais puisqu'ils insistent..."

Ulysse, se retrouva à l'entrer de la salle... Il entra au moment que l'empereur Soma fit sa déclaration.... D'un ton presque inaudible, il chuchota:

"Très pittoresque cet empereur, mais connais t il les vrai cause de notre intervention armée ?"

Ulysse, se dirigea vers le pupitre central... Il voulait répondre personnellement aux propos de l'empereur précédent:

"Cher empereur Soma...

Après avoir pris connaissance du dossier qui nous oppose, je peux noter une discordance dans votre discours.... Vous nous déclarer aujourd'hui, je vous cite:

"Empereurs, nous sommes en guerre parce-que vous nous l'avez déclaré"

Oui, nous vous avons déclaré la guerre mais une chose est à signifier... Vous n'avez en aucun cas écouté nos diverses avertissements.... Vous avez raidé Scall sans aucun préavis.... Votre charte est faite ainsi... Je le conviens mais nous réagissons... Oui, toute une alliance derrière un seul membre, mais tel est notre façon de penser....

Nous n'avons jamais dis que nous ne voulions pas que les statistiques de cette guerre ne soit pas publics.... Hors, c'est que vous semblez penser !! La preuve est là, vous avez déclaré:

"Mais une simple question, pourquoi ne pas vouloir que la guerre soit officielle ? Pour le cas si vous perdez que votre défaite ne sera pas trop humiliante ?"

Donc à vous d'officialiser... Ce n'est pas par gloire que nous demandons la publication des statistiques mais juste par honneur... Et notre honneur fut bafoué (Une fois de plus...) par l'empereur Somaeths , qui a essayé de prouver sa grandeur, une grandeur tout a fait sommaire par ses dires, vous en conviendrez.... (Pour les spectateurs qui n'auraient pas vu le message de l'empereur Somaeths, je vous rappelle qu'il s’urine dessus devant nos faibles dégâts sur son empire... Mais à 1.3 parsecs de par sa position, vous en conviendrez, c'est dur de faire des dégâts ... )

Sur c'est quelques mots, je dois m'éclipser, de nombreuses affaires m'attendent... Mes Amis Républicains Runiques, je vous saluent bien bas... et à très bientôt...."


L'empereur Ulysse se retourna, d'un geste discret mais tout à fait compréhensible, il salua ses amis Républicain.... Il se dirigea directement vers la sortie de la salle. Trop d'absurdité avait été dite, s'en été trop il la quitta pour rejoindre directement ses quartiers personnels.


Dernière édition par le Ven 16 Déc - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antares
Empereur


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Ven 16 Déc - 1:52

Antares trouvait le comportement de se republicain fort puéril...

trainer une alliance dans la boue uniquement sur une mauvaise expression d'un empereur est bien la un acte sans aucun honneur et sans aucune gloire...

mais ils se sentent fort ses republicains... quoi de mieux qu'une alliance nouvellement créer pour essayer de démontrer sa puissance? certes, ulysse est un grand destructeur, mais antares pensait qu'il etait temps d'aller lui rendre visite, lui montrer se que c'est que l'humilité lors d'une guerre et se qu'est le respet de ses adversaires...
bientot, les vaisseaux d'antares croiseront les feux de la planete d'Ulysse... bientot il comprendra...

sans avoir prononcer un seul mot, il laissa ses amis mercenaires et ennemis republicains, et retourna sur sa planete...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coquido
Empereur
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/03/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Ven 16 Déc - 15:13

L'empereur Coquido voulut réagir aux dires de l'empereur Soma et se felicita de voir son grand ami l'empereur Ulysse au Sénat il lui esquissa un sourire et prit la parole :

Empereur Soma, vous nous donnez le fouet pour vous fouetter (je suis à fond dans les fouets moi en ce moment pensa t'il...) vous parlez de diffusion des statistiques de la guerre ? eh bien acceptez la ! je l'ai proposé à votre alliance dès le début de la guerre !
Je rejoins mon collègue Ulysse sur vos dires vous vous pavannez mais je n'ai jamais vu aucune destruction sur mes terres de la part de votre empire !
Surtout avec un empire si jeune et rempli à si peu de parsecs...

Il s'adressa à l'ensemble des mercenaires :

Vous vous posez des questions sur la guerre et vous pensez qu'elle n'est due qu'à une seule escarmouche... revisionnez le discours de l'empereur Morganus avant de dire n'importe quoi !

Sur ce j'essayerai de negocier avec vous empereur Eternia dès ce soir mais sachez que la paix à un prix après vos insultes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul of Alastor
Empereur
avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 30/05/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Ven 16 Déc - 20:08

Alastor qui trainait par les rues du Sénat vis une salle ou il apperçu des têtes qu'il avait deja vu. Il fit demi tour et penetra dans la salle, et il appercu Coquido.

Ah oui, le bon vieux Coquido, cette personne qui avait longtemps tenté de cacher la similitude entre la Republique et les Runes. Qu'il avait pu être naïf. Il croyait que tout le monde était convaincu qu'il disait vrai.

Visiblement, ceux qu'Alastor avait combattu s'étaient bien remis de cette cuisante defaite. Et maintenant, ce sentant fort, ils usaient de leur force de persuasion.

Encore une preuve de naïveté, comme si une alliance, qui était dans son humble droit allait s'incliner devant les menaces d'une pauvre alliance morte?
Quoi? Les Runes et la Republique avait fusionné? Hmmm ceci n'était pas uns surprise. Aussi surprenant que voir Shinjo parler correctement au Sénat.

Quoi qu'il en soit, la Republique usait de techniques que les mêmes Ames utilisaient a l'epoque. Seraient-ils devenu Chaotiques? Une alliance qui pronait la lumière et la paix serait devenu Chaotique?

Ah! Quelle ironie. Et après ça ils osaient critiquer les Grandes Ames.
Mince alors.....

Quoi qu'il en soit, Alastor soutenait moralement les Mercenaires dans la lutte les opposant à ces horrible Republicains Runique. Rien que ce mot sonnait faux.

Declarer une guerre pour si peu, la Republique Runique venait de faire une belle erreur democratique. Enfin bon, l'avis d'Alastor n'importait que peu.
Dommage qu'il ne possede plus ses dizaines de milliers de vaisseaux. Son avis aurait été autre dans le cas échéant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldéris
Empereur
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Ven 16 Déc - 22:25

Aldéris toujours assis dans son fauteil fort bien confortable, dont il ne pouvais s'empecher d'admirer le design fort réussis, ecoutait le débat contin...dégener.

Bien bien, interessant songeait il

Ils ont choisi de ne pas mettre de repose tete...

En entendant Soma s'exprimer et la réaction instanée de l'empereur Ulysse qui n'avait meme pas prit la peine de rester écouter d'évenuelles réponses...il ne put s'empecher de maudir cette empereur,

Ils sont bien marrant a nous dire que l'on est lache par nos bas espace...mais lui non plus ne prend pas beaucoup de risque, pitoyable...
En fait c'est bien tout leur esprit ca, venir se pavaner, mais apres partir aussitot, facile de couper court aux choses entreprises ainsi...


Fort heureusement, les Mercenaires etaient restés eux, confortant ses pensées, d'apres le discourt des Républicains "runiques". En entendant le sieur Coquido parler d'insultes, Aldéris se retourna vers ses amis Mercnaires d'un air interrogatif...

Des insultes? Lancea t'il au rang de derriere...

En voyant les réponses négatives de ses amis, il s'enfoncea de nouveau dans son siege, encore une fois conforté, c'est ennemis la trouvait dans leur imagination ce qui leur manquait dans leur argumentaire...Argumentaire bien désuet vu les réactions de certains d'entre eux sur le champ de bataille...

Toute une alliance derriere un homme pensa Aldéris amusé...

Si seulement c'etait vrai... dit il a ses camarades...

Les bavardages continuaient ca et la...en attendant le prochain intervenant, Aldéris tapota sur l'écran de son assistant personnel...histoire de voir si sa flotte avanceait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kitshoman
Empereur
avatar

Nombre de messages : 30
Empire : tous
Date d'inscription : 28/04/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Ven 16 Déc - 22:31

Kitshoman arrivât et s'assit, il lut le résumé du débat et vit ses amis républicains, ses ennemis Mercenaires et d'autres empereurs.
Il se dit que le terme démocratie n'était pas encore arrivé dans ce débat mais que comme sur Goa il allait sûrement apparaître ici...

Il se leva et se dirigea vers le pupitre, il prit alors la parole et dit:


Bonjour impératrices et empereurs de cette galaxie.
Je viens ici pour couper court a tout mauvais entendement.

Il sortit donc un gros dictionnaire de sa poche, le feuilleta quelques instants et dit:

"D" comme Démocratie, ce terme nous l'entendons à chaque débat, surtout lorsqu'il concerne toute alliance démocratique, je vous invite à écouter cette définition à mon sens assez complète et facile à comprendre.

Démocratie : Dans son sens originel (dans la cité état d'Athènes du Ve siècle av. J.-C.), la démocratie (du grec ancien dèmokratia, « souveraineté du peuple », de dèmos, « peuple » et kratos, « puissance », « souveraineté ») est un régime politique ou une organisation sociale où le peuple détient le pouvoir. Il s'agit donc du pouvoir direct pour et par le peuple.

Cette définition étant assez complète j'espère qu'il n'y aura aucun malentendu sur ce terme.

Il temporisât et reprit.

La RR a décidé de cette guerre, ce n'est en aucun cas l'empereur coquido qui l'a décidé lui même, un vote a eu lieu et les Républicains se sont prononcé. Il y a eu donc ici un bel exemple de démocratie ! On ne peut donc pas parler que ceci n'est pas démocratique même si ici personne ne l'a dit, cela ne s'est fait que sur Goa !

Sur ce je vous laisse empereurs, n'oubliez pas la définition de ce mot importantissime !

Et l'empereur Kitshoman se rassit, content de son intervention
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldéris
Empereur
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   Sam 17 Déc - 0:16

Aldéris interessé par l'allusion de Kitshoman ne put s'empecher de lui lancer de son siege, assez fort pour que celui si l'entende...

Belle définition empereur, mes paroles ,ne seront pas dirigées contre vous, ancien disciple de mon pere, je vous respecterais assez pour cela. Mais gardez cependant bien a l'esprit qu'en aucun cas le mot république est syonie de démocratie... Moi meme a l'heure actuelle je puis vous emmener sur des terres sous le joug de sois disante démocratie, mais ou les votes se passent l'arme a la main.

Nous évoluons dans un univers instable politiquement et socialement, vous le savez otant que moi, si ce n'est mieux, vous meme etant les agresseurs de ce conflit.
Il est certain que tout individu, ou alors citoyen, républicain, vous l'appelerez comme vous le désirez.Dans ce contexte de violence et d'instabilité, qu'il soit libre et sage, ou alors vil et fougueux, n'agiras celon sont bon sens, et pas toujours en accord avec sa raison, ou meme ses principes.
Il y a toujours des interets qui passeront avant de bonne résoluations. Des bonnes paroles qui cacherons des actes fourbes...comme il a toujours été ici, et d'ailleur avec tout les hommes.

Nous aussi nous sommes une démocratie, d'ailleur une grande partie d'entre nous a voté le refus de cette guerre, et l'a signalé, nos places de villages sont remplis de malheureux voulant cesser cela, regarder la composition de notre alliance pour comprendre, cela, est ce pour cela que nous vous imposons notre voloté de paix? D'ailleur le pouvons nous ? L'accpeterez vous, meme si nous venons a vous parler nous aussi de grand mots tels que démocratie, droits de l'homme, liberté d'action, intégrité?

Je n'ai que faire des interets qui vous ont poussé a déclarer cette guerre, pour moi une guerre totale n'est jamais bonne, et a toujours besoin d'excuses, bien plus que de causes. Si les problemes sont ceux cités précédement par l'empereur Morganus, je pense que la démocratie, aurait exigé d'autres réactions de votre part...

Bien sur d'autres passerons derriere, et dirons que je n'ai rien compris, que je suis fou, que je suis sourd, ou que je ne sais pas lire les récapitulatifs, ces arguments sont aussi minables que les précédents cités par vos hommes, telement simple de se moquer du monde, sans meme avoir pris le temps de se regarder soi meme, comme la fait votre grand Ulysse, qui dénonce des agissements, et s'enfui de la cour diplomatique juste apres...

Vous savez, les empereurs de la galaxie ne sont plus naifs, et bien d'autres sont passé avant vous, avec des arguments qui ne tiennent pas debout, sans aucun fondement ni preuve licite et recevable, et essayant de ridiculiser l'alliance que ceux ci ont agressé par simple ennuis...Mais ne vous en faites pas, si vous etes divisés...apres tout c'est ca la démocratie.


Aldéris commenceait a en avoir plus qu'assez de toujours voir les meme discours lors de délcarations de guerre...sa flotte avanceait tout doucement, mais surement, bientot il serait le premier a descendre sur les empires républicains runiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La République Runique sort de ses gonds   

Revenir en haut Aller en bas
 
La République Runique sort de ses gonds
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guide] Donjon bulbes et sort de capture d'ames
» tirage au sort
» Le croc runique....
» 6ème journée : Tirage au sort des matchs.
» Bubble sort de classe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: Le Sénat-
Sauter vers: