AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edition numéro 5 des émissions du Requiem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Koraite
Empereur


Nombre de messages : 24
Empire : Les émissions du requiem
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Edition numéro 5 des émissions du Requiem   Lun 21 Nov - 23:08

Date Terra Forma : 20 novembre 2005




Les émissions du Requiem : Edition numéro 5




I/ L’actualité du sénat galactique

L’inactivité devient le sujet phare du sénat

C’est un appel celui désespéré, celui d’un empereur, d’un sénateur, d’un prime sénateur qui a déchiré le silence du sénat pour venir réclamer plus d’activité de la part des alliances. Car si beaucoup d’alliances font les roquets avec leurs empires, pour ce qui est de la diction, on ne retrouve plus personne. Et depuis l’appel du génocide contre les pigeons, on peut dire que le sénat n’a pas brillé par l’amoncellement de sujets récents et intéressants. Car en effet le problème est grave, on connaissait le sénat soumis à des cycles de routines guerre-départ-création d’alliance-guerre-départ etcaetera. Cependant, il semblerait que le temps des discours et des demi-mesures soit révolu et de ce fait les alliances appliquent une politique de protectionnisme à grande échelle, fini les libre-échanges oratoires, désormais tout ce fait sur les quartiers généraux et le saint des saints en matière de discours devient le summum de l’indifférence. Le requiem ne consacrera qu’un article sur l’actualité du sénat aujourd’hui mais il espère bien vous faire réagir.

Commençons par un retour dans l’histoire. Lorsqu’on parle d’hégémonie, on pense immédiatement à l’Ordre Nébulaire ainsi qu’aux sieurs Erevan, Augure et Ashram. Le premier était extrêmement réputé pour sa puissance mais les trois ont acquis gloire, renommé et respect grâce à leurs discours au sénat galactique. Les jeunes alliances ont su la fin de l’hégémonie grâce au sénat et la horde du chaos, principal assaillant contre les nébulaires, a pu faire apprécier ses exploits grâce au bâtiment prestigieux de planetium. Depuis ce temps, de nombreuses salles ont été ouvertes, de nombreux discours ont lacéré des empereurs, de nombreuses répliques ont permis de changer le cours des choses. Seulement aujourd’hui, la lassitude se ressent et les discours au sénat se font de plus en plus rares… Les alliances commençant à s’endormir ou à se reconstruire. Aujourd’hui nous n’avons aucune alliance réellement très active qui intervienne fréquemment au sénat comme à l’époque. Certes, le diplomate le plus en vue est Osgrimm de l’Avenir et il prône avec joie l’activité débordante de sa guilde mais en même temps nous ne voyons que lui intervenir…

En effet, là se trouve le problème. L’art de la diction, lorsqu’une alliance le possède, n’est utilisé que par un seul empereur, la plupart du temps ancien. L’art du rôle-play, comme l’appelle certains, ne se transmet plus de génération en génération. Un phénomène de sociologie lié à l’ennui fait que les « anciens » n’interviennent plus au sénat les nouveaux arrivants encore beaucoup trop inexpérimentés abandonnent rapidement lorsque les sénateurs sévissent. Il est impossible de créer une école d’orateurs car le projet a déjà été réalisé et ce fut presque un fiasco même si la volonté y était. Mais l’inexpérience des jeunes arrivants, la lassitude des anciens sont-ils à l’origine de la désertion du sénat par les empereurs ?

Il existe une autre cause. L’importance des salles car si un orateur n’intervient pas, il peut toujours écouter son prochain. Et hormis des déclarations de guerre, même si elles sont originales, des interventions de recrutement ou de plaintes le lieu de rassemblement des plus grands « rollistes » comme certains les nomment devient un livre sans fin qu’on répugne à lire à force de voir toujours les mêmes mots défiler dans nos esprits. Les empereurs doivent faire preuve d’imagination et d’originalité pour attirer de nouveaux les foules au sénat. Autre problème, les longs discours sont de moins en moins écoutés par les empereurs. Les orateurs n’ont plus envie de se fatiguer et « bâcle » leurs interventions, le tout donne un enchaînement sans queue ni tête avec de piètres arguments qui ne suscitent qu’ennui et indifférence.

Voilà ce que devient le sénat, un lieu fuit parce qu’aucuns efforts ne sont fait pour changer cela. Evidemment, beaucoup râlent mais ils n’en font pas moins. Les journalistes du Requiem font savoir qu’ils sont au service de mère herpé et que si un empereur a une idée de projet pour permettre de nouveau l’essor de la parole, nous sommes à son écoute, prêts à l’aider.

Je conclurai cet article par une simple phrase : La force du pursium n’est qu’une illusion rendue féconde par le nombre de l’objet, la puissance des mots est abstraite, nul ne peut porter atteinte à une diction parfaite qui, employée avec justesse, peut déplacer flots et montagnes pour annihiler la plus nombreuse des armées : N’oubliez pas le sénat !

Article rédigé par : Anna Koraite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Koraite
Empereur


Nombre de messages : 24
Empire : Les émissions du requiem
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Edition numéro 5 des émissions du Requiem   Lun 21 Nov - 23:09

II/ L’interview exclusive du Requiem : L’information n’a pas de limite

Flodevil, l’empereur qui avait deux alliances…

Il a débuté chez les gardiens de la conscience, chargé d’espionnage il s’est retrouvé à la confédération de l’étoile du nord. Bras droit de Nogeva il devient le grand confident d’Antares. A la dissolution de son alliance il comprit l’importance du rôle-play et retourna chez les gdc. Casanier dans l’âme il décida de parcourir les alliances pour atterrir au zéphyr. Il s’illustre par sa double allégeance en faisant acte de bravoure et de force lors de la guerre camaraderie vs gdc 2.0 et, ne supportant pas la défaite, il combat les vampires avec le zéphyr pour remporter une dure victoire. Ayant sacrifié son empire mais pas son humour et son admirable qualité oratoire, c’est avec honneur que les émissions du requiem reçoivent flodevil dans nos studios. Pour une fois, Flodevil est sans déguisement, sans fioriture et a promis de nous parler sérieusement.

Empereur Flodevil, je vous souhaite la bienvenue dans nos studios. Evidemment la principale question qui me vient à l’esprit est : Quel effet cela fait de vaincre la camaraderie qui n’a jamais perdu une guerre en un contre un de toute son existence?

Cette victoire n'est pas ma victoire. C'est l'alliance du zéphyr dans son ensemble qui, bien que moins puissante, a su être perspicace dans sa stratégie. Elle a su jouer avec les règles de cet univers ce que n'a pas su faire la Camaraderie... Néanmoins, je suis heureux de remporter cette guerre, heureux que les idées que je défends et qui se sont souvent opposés aux vampires triomphent enfin... : Un bémol à ma joie pourtant, l'alliance de la Camaraderie a été lâchement abandonnée par ses créateurs, preuve que l'adversité ne réussi pas à tout le monde de la même manière ...

L’alliance du zéphyr était bien moins nombreuse, beaucoup moins puissante et les empires avaient une faible capacité militaire. Certes, la stratégie a du jouer mais le cœur et la détermination ont-ils étaient primordiaux ?

Il a bien sur fallu que tous les zéphyrs s'élèvent bien au-dessus des pertes matérielles. Voyez-vous nous avons essayé au maximum de minimiser nos pertes en nous plaçant en des positions où les troupes ennemies, et notamment leurs avancées technologiques ne pouvaient pas nous atteindre de plein fouet. Néanmoins nous n'étions que 6 à subir au maximum les assauts de la Camaraderie et bien que leurs destructions par personne soient anormalement et étonnement basse, la masse des attaques faisait son office et j'avoue avoir perdu quelques bâtiments dans l'affaire ...

Durant cette guerre, l’empereur Zeila de la Cosa Nostra a décimé les anti-missiles de Mast avant que son frère Etoh n’annihile la flotte de ce dernier. La camaraderie a crié au scandale et parle d’un acte honteux et peu scrupuleux du zéphyr. Qu’avez-vous à répondre devant de telles allégations ?

Je n'ai rien à dire là dessus. Etoh a monté seul cette opération sans nous en informer, même si je suis heureux du résultant, je suis en colère! En colère que cela se soit fait dans l'ombre, en colère que cette décision ait été prise seul, en colère que Etoh m'ait trahi et ait faussé la compétition. Comprenez moi, comment aurais-je pu être premier au classement officiel et néanmoins honorifique des plus grands casseurs si Mônsieur Etoh ne m'invite pas dans ses actions de grande envergure.

Du point de vue de la guerre plus globalement, la Camaraderie devrait nous remercier d'avoir permis à l’un de ses chefs de nous combattre. Pour ce qui est de l'intervention de Zeila je dirais que dès le moment où la Camaraderie a permis à Tieutieu3 et comparse de raider Etoh, ils n'ont rien à ajouter quant à cette aide ... Je souhaite néanmoins éclaircir un point. Selon quelques allégations fantasmées de la Camaraderie, nous avons bénéficié de l'aide du Djihad Solaire. Je peux aujourd'hui vous précisez que de telles pratiques ont été écartées voire à peine évoquées...


Avant cette guerre, vous sortiez d’un combat éprouvant contre la camaraderie elle-même avec les gdc 2.0. Votre empire était déjà sérieusement endommagé et vous êtes retourné au zéphyr. De suite, vous repartez immédiatement en guerre. Sacrifier votre empire n’a pas l’air de vous poser problème lorsqu’il s’agit de défendre une cause jusqu’au bout ?

Mon empire ne fait que peut de poids face aux élans de mon coeur. Mes hommes, mon peuple suivent la même optique que moi dans la vie. Réaliser ses rêves, appuyer ses positions occupent une place prépondérante dans la mentalité que nous possédons. Une vie doit avoir un but ... J'ai trop longtemps erré dans le brouillard au jour le jour après l'anéantissement de mon première empire par les troupes sénatoriales pour continuer cette vie d'hédonisme et de légèreté. Aujourd’hui je ne souhaite rien d'autre que de faire triompher ce pour quoi je me bats depuis toujours. Une paix absolue, l'abolition de toutes armes et cela même si j'ai changé ma manière de me battre alors que mes années défilaient ... Alors non, sacrifier ma puissance éphémère ne me pose aucun problème et même si je devrais sacrifier ma vie je mourrai en me disant que j'aurais tout fait pour mes rêves ...

Maintenant que la guerre est finie, vous avez des projets pour l’avenir hormis la reconstruction de votre puissance ?

D'ici peu, je vais créer une alliance qui réunira les gens qui comme moi possède un amour immodéré pour leur rêves et accessoirement pour les chamallows!

Certains disent de vous que vous êtes le meilleur orateur de cet univers actuellement. Que pensez-vous de ce statut quelque peu flatteur ?

Je dirais tant sur le plan technique que tactique que ces personnes là exagèrent... Une voix ne peut avoir de poids si elle ne porte pas et la puissance détruite de mon empire m'a fait perdre tout once de poids. Pourtant j'aime à me dire que quelques unes de mes interventions resteront aux sénat sur les mêmes étagères que celles de Mops, Zeila, Shinjo, Noble__Talim, Sisss' Al Kalim, Zanelli ou le grand Hakanai.

Et bien empereur Flodevil je vous remercie de nous avoir confié un peu de votre précieux temps. Je vous souhaite une bonne continuation dans cet univers impitoyable. Avez-vous quelque chose à rajouter ?

Chamallow…

Interview réalisée par : Anna Koraite.

_________________


Dernière édition par le Lun 21 Nov - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Koraite
Empereur


Nombre de messages : 24
Empire : Les émissions du requiem
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Edition numéro 5 des émissions du Requiem   Lun 21 Nov - 23:10

III/ Fait-divers

Un nouveau danger microscopique

Vous trouvez le virus Asher-P terrible ? Vous frémissez à la seule pensée d’être atteint de la Shinjonite ? Et bien au grand plaisir des hypocondriaques, un nouveau virus vient d’être identifié par une des équipes scientifiques de Sénata.

Ce nouveau fléau, baptiser H5M2 par les chercheurs, semble se manifester sous différentes formes : ainsi chez des spécimens comme Zatrvf il a causé une crise aiguë d’insultivite, heureusement des médecins on vite arrêter l’expansion de ce virus en s’occupant du danger que représentait Zatrvf pour la population. On est également sûr que par la faute de ce virus certains vampires ont perdu leurs canines ; ce qui explique la mauvaise humeur de certains d’entre eux, obliger de porter des fausses canines. Ces même vampires semblent avoir repris un mode de vie nomade en se ralliant d’ailleurs à l’Alliance Anarchiste, encore une cause de ce virus ?
Il reste beaucoup d’autres troubles liées au H5M2 encore à identifier, vu les formes variées sous lequel il semble exister. Les premiers tests effectués sur des banthas devraient bientôt nous donner plus d’informations, leur comportement étant proche de celui de certains empereurs.

Mais pour mieux comprendre ce virus il faut d’abord en trouver son origine. L’apparition de ce virus est assez énigmatique, les chercheurs ne parviennent pas à se mettre d’accord. Ainsi certains posent l’hypothèse d’un virus venu d’une autre galaxie amenée par des êtres malveillants voulant prendre le contrôle de notre monde, tandis que d’autres préfèrent évoquer l’insalubrité de la cafétéria du sénat.
Face à toutes ces options, d’une crédibilité indéniable, et d’autres plus douteuses (l’évolution d’un virus déjà existant, une véritable aberration !) les faits sont bien là et le virus prend de l’ampleur.

Reste maintenant cette question cruciale : comment se protéger de cette nouvelle et terrible maladie ?
Là encore les scientifiques ne parviennent pas à se mettre d’accord sur les mesures à prendre, leurs suggestions vacillantes entre la simple quarantaine à l’abatage des animaux infectés, bien que tous affirment que le cas Zatrvf a été réglé de la manière la plus professionnelle et humaine qu’il soit. Pour le moment les volailles ont été enfermées dans les fermes hydroponiques afin de les protéger. Maintenant que leur sécurité est assurée, les scientifiques se penchent sur les solutions pour la sauvegarde des humains.

Pour tenter d’en savoir plus, nous avons contacté un des plus éminent savant de Sénata, le professeur Tuchékoulë. Bien sûr nous n’avons pu lui parler longtemps car il était particulièrement occupé à la découverte d’un vaccin efficace contre ce nouveau virus, pour ne pas interférer avec ces priorités nous n’avons pu lui poser qu’une question : « Que pouvez-vous nous dire sur le H5M2 ? ». Le professeur après avoir consulté ces collègues nous répondit : « dans l’e*u ». Cette simple réponse montre bien toute l’horreur et les souffrances qu’entraînent ce virus, c’est tout simplement inhumain.

Alors prenez bien garde ! Nous vous conseillons de ne plus manger dans les sordides cafétérias qui entourent le sénat, ne plus aller dans le bourbier devenu zone à haut risque, de ne plus sortir après 22H et de ne pas brûlez de pursium ! Ne mangez plus, installez-vous dans une zone stérilisée, ne bougez plus et attendez bien tranquillement chez vous que le H5M2 soit exterminé. Selon les chercheurs vous devriez survivre assez longtemps de cette manière pour mourir de faim.

Article rédigé par : Le cornichon masqué


IV/ Les informations historiques

La lignée Zanelli

A travers la galaxie, il est peu d'empereurs, ou simplement de gens, ou encore de familles, qui laissèrent une marque durable de leur passage en ce bas monde. Certains brillent uniquement par la noblesse de leurs pères, d'autres par leur stupidité, et ces 2 groupes forment déjà une majorité écrasante, presque unanime. Et pourtant, il existe une lignée dont encore aujourd'hui, le nom est gravé dans l'esprit de masse, rimant avec haine pour certains, et admiration pour d'autres. Seulement, il en est aussi qui ne la connaissent pas.
Il s'agit de la lignée Zanelli.

Lignée portant le nom de celui que l'on doit reconnaître comme le premier de la famille dont le Nom traverse le temps, et transcende les alliances.
Les rares témoins qui s'en souviennent encore le décrivent comme un homme brun aux yeux bleu, une femme nous raconte qu'elle le trouvait plutôt "beau mec", elle voyait un lui en homme mystérieux, alors que quiconque le connaissait réellement le considérait comme un alcoolique averti, son regard d’ambre ne dénotait pas un homme plein de secrets, seulement de bérichampagne. Alcoolique, oui, mais au charisme formidable, il ne menait pas les hommes par ses ordres, mais les guidait par ses idées, partageait de grands moments de fête avec eux, et chérissait les grands débats brassant le fond des problème.
Son empire se nommait Gallipolis, il ne se distingua pas dès le début de son règne, puisqu'il fit d'abord un court passage dans l’Ordre d'Agmérya où il rencontra Vinze, et un autre grand guerrier Tetsuo.
Là commence la raison de l'élévation de son nom au rang d'embême intemporelle, puisqu'il créa ensuite l'Ordre des Mécènes avec Vinze et un indépendant du nom d’Umin qu’il eut rencontré lors d’un combat auparavant. Dès leur création, ils déclarèrent la guerre à 5 alliances ; ils provoquèrent, un peu plus tard, la dissolution des Temps Anciens, aux côtés des Feydakins qui étaient pris dans une coalition contre ceux-ci ; ils luttèrent en faveur des indépendants, et pour ce, annihilèrent les Pirates de l'Espace ; ils commercialisèrent le Bérichampagne, et Zanelli, en compagnie du second chef Vinze qui devint tyran par la suite, monta courageusement son empire à 100 000 unités d'espace...avant de se faire raser par l'Ordre Nébulaire.
C'est l'âge d'or de Zanelli, après l'or vient le néant, oubliées les gloires non unanimes, zanelli, estimant accompli ses objectifs pour Planetium, quitta le trône de son empire.
Il partit de la plus belle manière qui soit, après un duel brutal contre le magnifique, le splendide, l'honorable mur de la taverne des Mécènes, ainsi mourut-il en voulant le détruire d’un coup de boule...Cependant, une rumeur raconte qu’en jouant au poker contre Sheptal, il gagna l'immortalité...
N'oublions pas de signaler que durant son âge d'or, Zanelli eut une fille, de mère inconnue, attribuée par les rumeurs à Sheptal en personne.

Un jour, alors qu'en compagnie d'Umin, Zanelli se promenait dans un désert, ils y rencontrèrent Chani, impératrice du désert, ils voulurent la déguster en souper après l'avoir violée, mais changèrent d'avis, et préférèrent à la mort, une autre vie, ainsi, ils l'éduquèrent, et l'adoptèrent, elle gagne de cette manière sa place en seconde position de la lignée Zanelli.
Un femme jolie et mystérieuse, une éternelle mélancolique, sa tristesse traversait, au même titre que son nom plus tard, les âges, elle ne s'en sépara jamais, pas même à sa mort. Son règne fut court,et se limita à quelques années passés au Djihad solaire. Elle préférait la discrétion, et le voyage, en compagnie, entre autres, de Zoltan. A la fleur de sa jeunesse, elle tomba amoureuse d'Oko, puis un jour, elle la tua, l'enserrant dans ses bras, lui plantant un poignard dans le dos, avant de se tuer soi même.

Mais elle avait un fils : Golden Roger, de l'empire Henry le Marrant. Celui-ci s'était fait enfermé par zanelli à l’asile mais il s'échappa. Lorsqu'il venait au sénat, il était saoul et tentait sans relâche d'user de son charme auprès des impératrices...il finit par se faire bannir de celui-ci.
Il créa les Joyeux mécènes, et y inclut son propre Sénat mécènes.
Il se fit des ennemis, beaucoup même dont l'Oracle, pour pillages abusifs, entra à l'Ordre Nébulaire pour ne pas se faire raider par l'Esprit des Dieux et l'Oracle. Ceux-ci ne défendant que très peu leurs empires aux 20 parsecs, il menait des pillages de grandes envergures. Une fois à l’Ordre, il devint intouchable et pu préparer le fameux plan de la base 7. En DTF, le 23 décembre, une armada d’indépendants, une vingtaine dénombrée, composée de tous les mécènes remplis de vaisseaux lança une immense attaque massive contre l’Oracle et l’Esprit des dieux… Prémices d’autres conséquences pour l’alliance de Dalboz.
Lorsqu'il mourut, la lignée s'éteignit progressivement, il fut donc le troisième membre des Zanelli, et seul un parent lointain venait parfois au sénat : El Ponte.

Cette glorieuse lignée tomba dans la décadence pour ne pas avoir conservé un attrait pour les grandes batailles galactiques, mais reste, et restera à jamais dans un coin d'une conscience collective, pour avoir vécus leurs idées, et pensés leurs guerres et surtout avoir été à l’origine de l’annihilation de l’Oracle par les nébulaires mais ça vous le saurez dans un numéro futur…
La seule statue de leur grandeur encore debout réside en le succès du Bérichampagne, boisson officielle des Mécènes, et consommée à travers la galaxie. Symbole de réussite d’une lignée qui aura toujours été là lors des grands tournants de la galaxie, que ce soit dans l’ombre ou la lumière.

Article rédigé par : Nilitsalv

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Koraite
Empereur


Nombre de messages : 24
Empire : Les émissions du requiem
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Edition numéro 5 des émissions du Requiem   Lun 21 Nov - 23:12

V/ Ecologie:

Les dewbacks

"Bonjours chers lecteurs et lectrices. Aujourd'hui je me trouve sur la planète désertique de Datoona. Cette planète avant la catastrophe écologique qui la dévastée était un idylle terrestre,il y faisait bon vivre et chaque espèces pouvaient y prospérer tranquillement. Depuis ce que les habitants appel le "Brasier" la surface a totalement changée,la planète est devenue horriblement chaud et désertique, stérile serait plus exacte et ses habitants se débrouillent du mieux qu'ils peuvent pour survivre et c'est notamment grâce aux dewbacks,espèce que nous allons étudier,qui permettent aux races dites "intelligentes" de survivre.

Présents sur la planète désertique de Datoona, les dewbacks, sorte de gros lézards, étaient utilisés par les autochtones comme bêtes de somme. Ces créatures puissantes s'avérèrent pratique pour transporter les marchandises des négociants ou des fermiers d'humidité, ou encore pour amener les pods-racer sur leur ligne de départ, par exemple lors de la célébrissime course de la Buntha.

Mais les dewbacks furent également utilisés par la Confédération Datienne, qui exerça un pouvoir sans relâche sur la planète durant les années 2483 et 2700, qui su tirer parti des avantages qu'offraient ces bêtes qui servirent de montures aux Galadiens d'élites basés sur la planète. Leur physiologie particulièrement bien adaptée à leur environnement leur permettait de résister à la chaleur de Tatooine. Dans ces conditions, ils devenaient plus efficaces que les transports modernes qui, bien qu'étant à la fine pointe de la technologie, ne résistaient pas bien longtemps au sable et à la chaleur. Les moyens de transport mécaniques s'abîmaient et devenaient très rapidement moins rentables qu'un dewback qui se contentait de tout ce qu'on lui donnait à manger.

Malgré ses nombreux avantages, le dewback était un animal assez frileux, et dès que les soleils se couchaient et que la température venait à tomber, la bête sombrait en léthargie et ne faisait alors que peu de mouvements pour éviter de perdre plus de chaleur. Outre ce fait, le dewback était un animal qui ne pouvait se reproduire en captivité, ce qui obligeait à aller les capturer à la surface de la planète. Les dewbacks étaient des animaux solitaires qui ne se reproduisaient qu'une fois par an. Après avoir été fécondées, les femelles pondaient beaucoup d'oeufs, qui mettaient six mois à éclore, et à la sortie de l'oeuf, les jeunes étaient livrés à eux-mêmes et peu d'entre eux n'atteignaient l'âge adulte.

Les dewbacks n'avaient comme principal prédateur que le dragon Krayt. Heureusement, leur peau verte les aidait à se camoufler. Mais cette couleur de peau n'était pas commune à tous; certains étaient gris, d'autres bruns, rouges ou très rarement bleus. Ces distinctions étaient dues aux différents secteurs dans lesquels vivaient ces créatures.

Outre le dragon Krayt, le dewback était apprécié par les pillards Tuskens qui s'en servaient pour faire des tentes, des ceintures et toute autre utilisation qui pouvait les aider à survivre dans le désert."

Article écrit par Katarina Van DerSperg


VI/ A la découverte… d’un lieu que vous ne connaissez pas

Il n’y a pas de frontière pour découvrir…Le requiem vous le prouve avec cette investigation

Lorsque vous vous baladez sur sénata V, vous êtes submergé par le flot de mystères et de lieux féeriques que présentent la planète. Il existe des endroits ô combien magnifiques qui savent vous faire oublier le stress ambiant dû au fait d’être un empereur. Il est vrai que diriger un empire n’est pas une chose aisée et, entre le sénat et la gestion de son peuple, il est presque impossible de trouver du temps pour soi. Mais il y a des empereurs qui ont une tâche supplémentaire, en plus de diriger une race et d’intervenir au sénat, ils se doivent de mener une guerre sainte contre Acherpé. Ces gens-là s’appellent des sénateurs. Mais, ce que la majorité des empereurs ignorent c’est l’endroit où se réunissent les combattants de herpé pour discuter des méthodes à adopter et la manière dont il faut éradiquer le malin. Pour vous, je suis allé dans cette fameuse chambre aux modérateurs pour vous donnez une idée de ce qui se trame sous vos yeux sans que vous puissiez le voir.

A peine arrivée, la désillusion est cruelle. La première question qui m’est venue à l’esprit est : Où est la fameuse chaîne de fouets et de menottes du sénateur Thorin dont on a tant parlé ? Ce n’est donc là qu’une rumeur légendaire visant à policer la réputation du consciencieux ? Perplexe, je continuais ma visite des lieux sous la tutelle de Bad Max. L’endroit est étroit, c’est juste une petite salle où trône une table au centre. Son nombre de chaises est identique aux nombres de sénateurs. Le sol est tapis d’une moquette pourpre très « bon chic bon genre » et le plafond est maquillé d’enluminure et de lustres plagié sur les fabrications de l’ancienne Terra. Les murs quant à eux sont recouverts d’un papier peint bleu marin qui charme très vite le regard. Voici donc la salle des modérateurs où une certaine chaleur s’en dégage. Nous remarquerons tout de même l’étroitesse de la salle qui, pour l’élite de la langue universelle, reste une certaine honte.

En jetant un coup d’œil sur la table nous pouvons voir les différentes affaires traitées en cours et les objets personnels des différents sénateurs. Inutile de vous les préciser, vous seriez bien surpris et considéreriez les garants de la loi sénatoriale d’une autre manière… Nous pouvons voir des holo-panneaux d’affichage sur lesquels sont gravés les différents multi stellar network des empereurs. Bref, rien de très impressionnant au niveau du contenu de chambre des sénateurs. Bien sûr c’est la partie visible qu’on nous a laissé entrevoir et c’est le cœur amer que j’ai quittée la salle légèrement bredouille. Et non, les sénateurs ne vivent pas dans un luxe indescriptible et ils ne s’adonnent pas à des petits jeux grivois entre eux. Cette visite, je le conçois, sera sûrement très ennuyante à lire mais elle fera enfin taire les différentes rumeurs qui couraient au sujet de ce lieu qui n’est qu’au final un simple salle du sénat.

Article rédigé par : Anna Koraite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edition numéro 5 des émissions du Requiem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edition numéro 5 des émissions du Requiem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le contenu des éditions Destiny : Le Roi des Corrompus
» Crown of Glory Emperor's Edition
» Un DRM pour la version numérique de Tomb Raider
» cities xl edition limite
» Numéro SMS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Presse :: Les Emissions du Requiem-
Sauter vers: