AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edition numéro 3 des émissions du requiem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Koraite
Empereur


Nombre de messages : 24
Empire : Les émissions du requiem
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Edition numéro 3 des émissions du requiem   Lun 7 Nov - 0:02

Date Terra Forma : 6 Novembre 2005




Les émissions du Requiem : Edition numéro 3




I/ L’actualité du sénat

Que ce soit le tango ou la valse, il aura fait danser les débats

Ca tangue et ça balance du côté du sénat avec l’arrivée d’un personnage très…véhément. Je parle bien entendu de celui qui a fait couler encre et salive, qui a tant hérissé les cheveux et fait rougir de rage les empereurs, celui qui a osé parler avec la fouge du prince Argishti maître de l’unique alliance et celui qui rejoint une idéologie d’anti-machinisme pure, je parle évidemment du Mecanicum de Val.

Il est apparu en début de semaine, au départ peu de personnes prêtèrent attention à ses paroles déplacées et virulentes mais l’ouverture de plusieurs salles ainsi que la lancée d’une classification commencèrent à attirer le regard furibard des sénateurs. Immédiatement une politique a éclaté et les plus anciens d’entre nous on immédiatement crié « Vadros retros Reines Blutt ». Et oui, les propos discriminatoires tenus par notre cher Mecanicum de Val ressemblaient étrangement à ceux tenu par le défunt prince.

Mais ce personnage s’est avéré être très…surprenant. Ses allégations quant à la race inférieure, ses propos d’un racisme flagrant et sa haine envers cette sous race ne sont pas portés vers l’univers mais vers un petit groupe d’être appelé « Les robots ». Mecanicum de Val est donc un fedaykin convaincu qui ne loue pas As-Harra mais qui mène une guerre sainte envers les androïdes respectant ainsi une ancienne devise djihadique « Point d’esprit tu ne feras aux machines ».

Tous se sont offusqués mais pour peu de choses au final. Néanmoins, nous pouvons remarquer qu’une simple petite phrase suffit à changer bien des choses et que pour éviter tout quiproquo il vaut mieux maîtriser la langue universelle.


Herpé se révolte, quatre orateurs nous ont été envoyés

Mère Herpé commence à s’offusquer sérieusement en voyant la régression de son art. C’est alors qu’en plus d’Auroz et Mecanicum dont nous avons déjà parlé (voir éditions précédentes), voici deux personnages qui sont apparus et qui apparemment maîtrisent déjà bien la langue. Je parle de l’empereur Cygule et de l’étrange envoyé des dieux.

Ainsi, nous avons le droit à un anti-androïde en puissance, un dicteur d’énigme apparemment riche, un pourfendeur du bien idolâtrant l’anarchie des peuples et un justicier non masqué qui défend le code de loi de notre galaxie. Tout cet arrivage en si peu de temps ne peut que nous laisser perplexe. Le destin de ces individus est-il voué à une « collision » ficelée par mère Herpé ou tout cela n’est que coïncidence…

Interrogerons-nous aujourd’hui. Niveau des orateurs est en chute libre et des infractions nombreuses à l’encontre des lois établies se font de plus en plus fréquentes. Les sénateurs ne pouvant plus contrôler le virus Hache Herpé dit « HH », celui-ci se répand bien trop rapidement. Quelle solution adopter alors pour éviter au sénat une seconde épidémie de cet inquiétant virus ? Il faut donc voir dans l’arrivée de ces quatre personnages le flambeau reprit par une nouvelle génération d’orateur qui va essayer de donner un nouvel élan à un art en perdition. Seul l’avenir nous dira si ces venues ne sont que coïncidences ou une aide divine pour apporter un coup de fouet à un art qui tend à sombrer dans la démence…


L’insécurité dans le bourbier devient inquiétante

Les temps sont durs dans la banlieue du bourbier, détritus et animaux abandonnés jonchent les rues tandis que beaucoup de méfaits sévissent. Dans ce lieu très paradoxal situé à quelques lieues du sénat, les habitants, souvent des fonctionnaires de Sénata V justement, sont confrontés à une montée de la violence de plus en plus troublante. Il y a quelques années de cela un gang nommé gg se livrait une guerre avec un gang rival appelé « Le gang de rue », les méfaits qui existaient alors n’étaient que des propos injurieux, des courses de rues très « bruyantes » et une invasion de tags en tout genre qui ont tout simplement été remplacés par des homicides.

Car dans le bourbier il n’est plus rare de voir des êtres ayant subit des violences physiques voire sexuelles notamment avec les « Tourreneanteuhes » cette race de mâle aux idées misogynes qui méprisent leurs congénères féminines Bestiaire classé dans la race des « Rakhaïeuh » et qui sont extrêmement agressifs. Et c’est justement cette espèce animale qui se développe rapidement qui tend à sévir sérieusement dans le bourbier voire dans le quartier de Heber. La particularité de cette espèce est qu’elle essaye de parler la langue universelle mais elle est déjà contaminée par le virus HH dont nous parlions dans l’article précédent. Faites donc très attention car le nouveau hobbie de cet animal est d’incendier tout moyen de locomotion quel qu’il soit… Evidemment leur intelligence « très » développée ne leur permet pas de prendre conscience de leurs actes inutiles qui ne mènent à rien que nous qualifierons comme une sorte de « lobbying » sans succès.

Bien évidemment les gardes de sénata ont essayé de faire des râles mais ces individus sont très bien organisés, la seule qualité qu’on puisse leur trouver, et armés. Bien évidemment les gardes doivent se faire tuer et appréhender le suspect sans violence car tirer dans le « tas » est prohibé par le sénateur et toucher à quelqu’un « gratuitement » serait absolument décrié et polémiqué par nos gentils défenseurs des droits de l’être et du citoyen. Parce que vous comprenez, ils tuent, ils pillent, ils brûlent, ils violent mais ils gardent tous leurs droits et ne parlons même pas du système judiciaire de sénata… Mais que fait le grand sénateur devant tant de violence ?

Mais pourquoi les Tourreneanteuhes sont devenus de plus en plus agressifs ? On dit que le laxisme et l’absence du grand sénateur suffirait comme tremplin à l’insécurité. En effet, les gardes sénatoriaux ne pouvant protéger la population efficacement, les individus ont décidé d’en profiter pour accroître les bénéfices de leur économie souterraine et ce grâce à l’aide de moyens peu scrupuleux. Libres de leurs actes et conscient que leur nombre est une force, ils exercent un moyen de pression très efficace pour obtenir tous ce qu’ils veulent. La population du bourbier consciente du danger qui l’entoure comment à migrer vers le quartier de Heber tandis que des réseaux de proxénétisme et de deal se développe trop rapidement dans cet endroit de sénata V. A l’heure actuelle, les gardes se contentent d’affronter ces « délinquants » dans des assauts nocturnes peu efficaces qui n’arrêtent pas la haine des Tourreneanteuhes qui jouissent du fait de pouvoir se battre librement sans craindre la moindre répercussion.

Une autre hypothèse serait étudiée, celle de la phase de « rut » des mâles qui se sentent obliger de séduire la femelle en bombant le torse. Bien évidemment les femelles apprécient plus part peur de représailles que de sentiments d’être séduites. Il y a celle qui se soumettent et donneront un nouveau mâle après période de gestion qui sera si bien « éduqué » par ses pères et paires et celle qui refusent d’entrer dans le système et qui sont abusées avant d’être tuées sans que personnes ne disent rien. Sénata V voit donc une révolution de marginaux envahir sa surface et rien pour la contrer alors que les moyens nécessaires, le grand sénateur les a. Aujourd’hui, les Tourreneanteuhes touchent la plupart de la population et s’essayent à des mélanges d’espèces en tentant notamment de copuler avec des humains. L’une d’elle s’est défendu d’un viol et a tué son agresseur, réaction des proches de l’agre…de la victime…

« Zy’va là, je vais la marrave cette traînée qui a foncedé mon tonfis, l’était innocent, l’a rien fait le keum, il voulé juste lui dire qu’elle été trop bonne ! Il a voulu profiter de ses formes quoi ! Petite teubée je vais le saigner au blaster ! »

Traduction du langage Tourreneanteuhais en langage universel :

« Je suis effondrée d’avoir apprise la mort de mon fils, je souhaite ardemment me venger contre son assassin parce que je suis sous le coup de la colère. Mon fils était innocent, il n’a jamais rien fait, il voulait juste dire à cette demoiselle qu’il la trouvait jolie et que sa plastique était avantageuse. J’espère que la justice fera son travail (avant moi). »

La version des faits Tourreneanteuhaise a été reçue par le tribunal après que le pursuer du Juge ait subitement été retrouvé carbonisé… La jeune fille a été condamnée à la peine de mort… Sa version des faits n’ayant même pas été entendue… Les proches de la victime ont voulu réagir mais ils sont six pieds sous terre après leur témoignage... La caméra de surveillance qui a enregistré la scène a mystérieusement disparu.

La situation dans le bourbier est donc alarmante. La justice est incompétente et lâche, le grand sénateur régit son propre bien-être et les gardes sénatoriaux ne peuvent rien faire. Bientôt ces êtres viendront-ils importuner le sénat ? Il est temps de réagir où l’anarchie se répandra sur toute la surface de l’univers…


Article rédigé par : Anna Koraite

II/ Fait-divers

Les déboires de Katarina

Bonjour à tous chères lectrices et lecteur.

Comme vous devez le savoir, la semaine dernière notre journal a eu un retard d'une journée terrienne de parution. La cause était l’absence de notre journaliste Katarina qui a subi une expérience très…mouvementée.

Revenons une semaine en arrière DTF. Notre Katarina qui cherchait un sujet pour sa rubrique écologique reçoit une lettre anonyme faisant part d’une nouvelle découverte animalière. Sautant sur l’occasion notre chère journaliste Katarina s’embarqua dans un vaisseau et partit à la recherche de la planète Xbanber ou était regroupé massivement le sujet de son reportage. En effet, elle aurait eut des informations comme quoi l’espèce animale du bantha, réputée pour son « intelligence » et son langage « surdéveloppé », utiliserait des pratiques de sadomasochismes lors de la saison des amours. Notre chère Katarina particulièrement friande des sujets « farfelus » s’est donc empressée d’aller vérifier ça. Arrivée à destination, elle a coupé son signal transmetteur signalisant sa position, notre petite journaliste aime effectuer ses reportages dans le plus grand des secrets. C’est donc seule qu’elle s’est aventurée dans une horde de banthas en rut ne trouvant pas de quoi satisfaire leurs pulsions… Je crois que vous commencez à comprendre pourquoi notre chère Katarina ne fut pas en état de rédiger son article.

Cependant, avant sa disparition, Katarina nous avait envoyée un message disant qu’elle était bien arrivée sur la planète avant de nous décrire les lieux comme une planète aride où le soleil tapé fort et la vie était rare. Après ça on s’étonne que les banthas soient en rut mais dans une ambiance aussi «torride » comment voulez-vous qu’ils soient tous sages ? Irritées de l’absence de Katarina, nous nous sommes empressées de rédiger deux articles rapidement pour ne pas décevoir nos lecteurs dès la deuxième édition. Nous étions alors très en colère d’avoir une journée (DTF) de retard dans l’impression du journal et Katarina allait passer un sale quart d’heure en revenant. Ce que nous ne savions pas, c’est qu’elle avait déjà été flagellée pour son retard inacceptable. Patientant, nous reçûmes enfin de ses nouvelles le lendemain. Celle-ci paraissait épuisée et sa voix présentée des symptômes d’essoufflement et de douleur. Chaque phrase était ponctuée d’un râle insoutenable et Katarina avait apparemment subie quelque chose d’atroce. Escortées d’une dizaine de gardes sénatoriaux prêtés par Bad Max, nous nous envolâmes pour la planète Xbanber.

Arrivés là-bas, je ne me souviens plus si la vue de Katarina nous a provoqué un énorme sourire ou une incroyable stupéfaction. C’est une chose tâchée de boue et de sable qui gisait à quatre pattes sur le sol, un blaster à la main, la langue pendante et le regard vitreux. Les vêtements déchirés, des bleus sur les cuisses ainsi que du sang coagulé tachant l’arrière du pantalon de Katarina nous indiquèrent tout de suite ce qui était arrivé à notre chère journaliste. Elle avait tout simplement été violée par des banthas dont les chants de victoire résonnés depuis notre débarquement. Katarina avait cependant réussie à rejoindre son vaisseau en rampant comme une vulgaire limace, on remarqua au passage son extinction de voix, et elle s’était armée pour éviter de se faire de nouveau violer par ces charmants animaux. Notre journaliste est donc à l’hôpital temporairement et en arrêt maladie d’une semaine pour « culbutage aiguë ». Elle a cependant conservée une motricité des mains et rédige dès à présent son article sur les banthas avec un petit plus, elle parle en connaissance de cause.

Nous avons fait cet article en hommage au courage de notre Katarina et aux autres journalistes qui risquent leur vie au quotidien pour vous tenir informés.

Article rédigé par : La Nympho de l’Info…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Koraite
Empereur


Nombre de messages : 24
Empire : Les émissions du requiem
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Edition numéro 3 des émissions du requiem   Lun 7 Nov - 0:03

III/ L’interview du journal.

Bad Max : Le Prime Sénateur

Il fut autrefois membre puis chef des âmes perdues, vaillant défenseur de ses idéaux il a la réputation d’être aussi tenace que rigide. Ayant traversé de nombreuses alliances, la dernière en date étant le zéphyr, avant de s’éclipser subitement. Il a fait un retour gagnant en devenant sénateur. Ayant acquis la confiance du grand sénateur, il est devenu son bras droit et porte le statut de prime sénateur. Actuellement sa réussite continue avec un mariage annoncé où l’impératrice Tienn serait l’heureuse élue. Aujourd’hui il nous accorde une interview exceptionnelle et c’est avec le plus grand des honneurs que nous permettons aux lecteurs des émissions du requiem de découvrir Bad Max, Le prime sénateur.

Empereur Bad Max ou devrais-je dire Prime sénateur Bad Max bonjour. Pour commencer cette interview je vous demanderais de nous décrire quel sentiment vous a étreint lorsque le grand sénateur vous a nommé : Prime Sénateur ?

J'avoue que j'ai été surpris, recevoir la charge de Sénata est quelque chose d'assez surprenant... Toute fois, j'ai été honoré de recevoir cette promotion, et je suis heureux de pouvoir rendre service aux empereurs en gérant plus activement la planète que le Grand Sénateur…

Pourquoi vous ? Il y a beaucoup d’empereurs sur sénata V. Pourriez-vous nous expliquer pourquoi le grand sénateur n’accorde d’audiences privées qu’à vous et pourquoi il vous a élu ?

Au fil du temps, j'ai su m'attirer la confiance du Grand Sénateur, se décharger d'un poids aussi lourd que celui de Sénata, même si gérer la Galaxie en est un bien pire, ne pouvait que lui faire du bien, je suppose que j'étais celui en qui il avait le plus confiance pour faire ce travail.

Expliquez-nous en quoi consiste exactement le travail de prime sénateur ? Qu’apporte t-il de « grandiose » en plus de pouvoir diriger les sénateurs ?

Mon travail se situe surtout dans la paperasse, il n'est pas toujours excitant... Les pouvoirs que j'ai et que j'utilise sont au nombre de trois. Le premier est de pouvoir remodeler Sénata V à ma guise, bien entendu, jamais je n'utiliserais ceci pour nuire à quelqu'un ou pour m'avantager. Le dernier exemple en date est la création des locaux du Requiem. Je peux aussi ré autoriser un empereur à revenir sur Sénata, lorsqu'un Sénateur l'en a banni, parfois abusivement... Mon troisième pouvoir est de pouvoir surveiller chaque action des Sénateurs, elles sont enregistrées dans une base de donnée à laquelle j'ai libre accès.
Pour être franc, ce travail n'est pas grandiose, je préfère être à la tête d'un raid punitif, gérer une guerre, ceci apporte réellement du respect, tandis que les empereurs, tels des adolescents, aiment contester l'autorité...


C’est donc une tâche ardue qui vous a été confiée. On vous a vu chahuté, critiqué. Certains on même dit que notre univers sombrait dans la démence avec votre nomination. Quel est votre sentiment par rapport à ça ? On a vu également des émeutes dirigées par Sornon suite à l’excommunication de Necronomicon par un sénateur. Comment gérez-vous tous ces problèmes ?

Il y a toujours et il y aura toujours des mécontents, j'essaye de prouver en toute bonne foi et franchise que ceux-là peuvent me faire confiance en tant que Prime Sénateur, il m'arrive cependant d'être dégoûté de la réaction de certains... Je préfère encore faire abstraction et ne pas les écouter tant qu'ils ne m'adresseront rien de constructif.
Effectivement, très récemment, il y a eu une foule de protestants pour le bannissement de Necronomicon et d'Eolf de Sénata V, ceci est à la base dû à l'arrivée d'un empereur peu conforme, Mecanium de Val, que je surveille de près... Ce genre de problème ne peut être prédit, je les gère donc au fur et à mesure, à condition que les protestants me laissent un peu de temps pour régler les problèmes qu'ils dénoncent. Mais c'est mon boulot, je l'ai accepté, alors j'assume.


Parlons maintenant de vous. Vous disiez préférer diriger un raid et guerroyer. Vous dirigez l’empire d’Aeria légué par Amahkrah il me semble. Avez-vous le temps de diriger votre peuple et de vous investir dans une alliance ou votre travail de prime sénateur vous empêche de le faire ?

Je ne dirige pas le peuple d'Aeria, je n'en dirige que l'armée. L'empire est administré par Dame Ayane, Première Yoriki du Bushido, qui se fait certes plus discrète que moi. Mis à part cela, je n'ai guère le temps d'aller guerroyer moi même, je ne fais que commander les troupes lors d'assauts vers d'autres empires.

On connaît le Bad Max rageur, le Bad Max guerrier, le Bad Max orateur mais on découvre le Bad Max romantique. Parlez-nous de votre mariage avec l’impératrice Tienn.

Découvrir, c'est un bien grand mot, n'oublions pas que j'ai déjà été marié par le passé... Redécouvrir serait plus approprié... Enfin, passons. Il n'y a pas grand chose à dire, ou peut-être trop, enfin, je vais essayer de faire court. Tienn m'appartenait autrefois, elle n'était qu'une servante parmi tant d'autres, mais peu à peu, je ne sais pas par quel miracle, je me suis lié à elle, au point de lui rendre sa liberté. Par la suite, j'ai voulu prendre un mois de repos sur une planète inexplorée dans la Bordure Externe, mais Tienn s'était cachée dans mon vaisseau, et nous avons donc passé ce mois-ci tous les deux, seuls. C'est là qu'a germée en moi l'idée et l'envie de l'épouser... Seulement, je ne me doutais pas qu'elle m'aurait demandé de l'épouser selon les rites d'Ashar-Râ, j'en suis encore un peu étonné, mais soit, je l'aime, et je ne voudrais pas la décevoir pour un jour comme celui-ci.

Votre statut de prime sénateur ne risque t’il pas de nuire à votre vie de couple ?

Il est déjà dur pour deux empereurs de vivre ensemble, le manque de temps est flagrant, mais je refuse de délaisser ma femme et mes enfants pour mon travail. J'ai des horaires fixes, et je ne suis dérangé qu'en cas d'urgences... On se voit peu, mais je fais le maximum, ainsi que Tienn, pour être le plus souvent chez nous... J'ai déjà laissé de côté beaucoup de choses pour me consacrer à mon couple, des choses qui me tenaient à coeur, comme Neo-Pictures, mon entreprise de bannièrisme, je ne m'y rend que très rarement, et c'est plus un passe temps qu'autre chose pour moi.

Pensez-vous que Dodoa et Ninic, les fondateurs des âmes perdues et premiers chefs de Bad Max, seraient fiers de vous et de votre devenir ?

Je l'espère, j'ai toujours vécu en pensant à eux, surtout durant la période des Ames Perdues, mais ils ne se sont pas effacés de ma mémoire, loin de là, je continue d'espérer les revoir un jour, et leur montrer que le brave guerrier des Ames Perdues est devenu quelqu'un d'important.

Et bien Bad Max je vous remercie de nous avoir consacré un peu de temps. J’espère que les gens comprendront mieux votre vision des choses après avoir lu vos réponses. Un petit mot avant de nous quitter ?

Plutôt deux, le premier est que certains devraient se comporter en empereurs responsables...

J'invite aussi tous les empereurs à participer à la réception qui aura lieu après mon mariage avec Tienn et qui se déroulera au sein de ma résidence....

Je vous remercie aussi de m'avoir prêté un peu d'attention, et je vous souhaite bonne chance pour l'avenir du Requiem.


Interview réalisée par : Anna Koraite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Koraite
Empereur


Nombre de messages : 24
Empire : Les émissions du requiem
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Edition numéro 3 des émissions du requiem   Lun 7 Nov - 0:05

IV/ Informations historiques

De la dictature à la démocratie

Lorsque son pas résonne dans le couloir, lorsque son ombre se rapproche de plus en plus, lorsqu’on se regard perçant vous fusille vous restez figé sur place commençant à trembler des gouttes de sueurs ruisselant le long de votre corps. Il n’inspire pas la crainte mais le respect, lorsqu’on le voit on se cambre et on se fait petit, son discours est droit et juste, les impétueux sont rapidement terrassés. Je parle de l’empereur Ashram qui a quitté notre galaxie depuis longtemps. Reconnu comme un diplomate, un stratège et un orateur hors pair, il est toujours resté humble et discret mais ceux qui l’ont connu n’ont jamais oublié l’ancien diplomate des nébulaires hégémoniques.

Augure et Erevan, ces noms vous disent quelque chose ? Ashram peut-être moins et pourtant il était tout aussi redoutable que les deux autres. Mais ce qui différenciait cet empereur des autres c’est que ses propos étaient froids et secs sans jamais être remplis de haine. Personne ne le craignait mais tout le monde le respectait, dirigeant son empire d’une main de fer il dégageait un charisme naturel qui inspirait les gens à lui faire confiance. Lors du temps de l’Ordre Nébulaire, le grand celui qui a réellement régit la galaxie, il prenait position au sénat pour contrer les discours plein d’espoir des empereurs. Lorsque qu’il sentit les Setis et l’Oracle sur le point de faire tomber les nébulaires, il resta avec augure, aussi digne qu’à son habitude. Les empereurs remplis d’arrogance essayèrent de l’énerver, il resta de marbre, inflexible et répondait calmement, les désarçonnant d’un flot de paroles justes et impossible à contrer. Lorsque l’Ordre tomba, il se tu et chercha immédiatement une alliance. A cette époque, deux empereurs de l’Ordre Nébulaire étaient connus pour préférer la paix et le dialogue à une dictature. Ces deux empereurs s’appelaient Volkow et Ashram. L’un reprit l’alliance, l’autre s’en alla.

Il chercha et une alliance l’accueillit à bras ouvert. Celle-ci portait le nom de l’Ordre des mécènes, encore jeune mais qui commençait à monter en puissance. Ashram, à peine entré, obtenu le poste de diplomate de l’alliance, son charisme jouant énormément ainsi que son expérience et son incroyable force de frappe pour l’époque. Il se fit distinguer par son efficacité, il signa de nombreux traités en très peu de temps ce qui à l’époque était une prouesse non négligeable. Mais Ashram commençait à vieillir et l’idée de quitter notre univers le travailla. Et cette intention se confirma lors de la guerre mécène versus âme chaotique où l’empereur Ashram abandonna son empire, voulant sa destruction. L’empereur Noble___talim l’en empêcha et il reçu en guise de cadeau l’opportunité de diriger l’armée d’Ashrama pendant trois jours. Malgré son absence, Ashram venait de faire un exploit. Ayant tellement bien entraîné ses guerriers, la flotte d’Ashram fit tellement de dégâts dont une bataille à 3 000 vaisseaux contre 7 000 qui fut remportée contre toute attente que les mécènes, jusque là très malmenés, reprirent peu à peu espoir et commencèrent à livrer une jolie bataille malgré leur modeste puissance de feu. Cependant, deux mois de trêve universelle firent des dégâts et Ashram quitta les mécènes lors de leur dissolution. Il finit à l’esprit des dieux. Il tenta une dernière action, à l’apparition de chaos il monta en haut espace pour détruire l’empire de Chaos. Malheureusement la lassitude eut raison de ce très grand seigneur qui laissa son empire à l’empereur Noble___talim pour quitter l’univers comme il était apparu : discrètement.

Cet empereur, malgré un déclin qui tua légèrement son nom, marquera les personnes qui eurent la chance de le rencontrer. Simple, loyal et respectueux, il était toujours écouté et apprécié par les conseils qu’il prodiguait. Il était né pour être diplomate, c’était un talent inné en lui, il savait tout obtenir sans jamais demander, c’est là une qualité très rare. Ce genre d’empereur n’existe plus dans notre univers mais il était grand très grand, parlait quand il le fallait et prouvait sa valeur par les actes. Il aura fait de grandes choses, oubliées de tous… Mais au-delà d’un grand homme à la force morale impressionnante il y avait un être généreux et respectueux qui n’avait de but que le respect et la puissance. Il est l’un des seuls à avoir accompli ce qu’il comptait accomplir. N’oubliez jamais ce nom : Ashram.

Article rédigé par : Anna Koraite.


V/ A la découverte du quartier de Heber et de la bibliothèque

A la découverte du quartier Herber

Le Dojo de Dame Eiko:

Loin des fastes du bar de dame Liwana et des boissons partagées entre feydakins au Marcheur du Ciel...il existe un endroit où se lie l'amour de la nature et l'esprit du repos du guerrier. Ce lieu qu'est-il? C'est le Dojo de Dame Eiko,situé dans le Japantown de Sénata au niveau de l'avenue du Général Xian Wu IV du nom. En remontant l'avenue on se laisse prendre par l'ambiance que dégage les alentours...n'est qu'une vague impression d'une ville morte, plus de passants dans les rues à part quelques chiens et chats errants; nous sommes loin des guerres de gang du bourbier même si elles sévissent de plus en plus. C'est au niveau du numéro 4562 que l'on oblique vers la droite, on monte la petite colline mais ne vous inquiétez pas,c'est l'effort avant le réconfort du lieu où l'on vous accueillera les bras ouverts avec une tasse de thé.

Après votre rude ascension Dame Eiko vous attends, elle est là, devant la porte avec son sourire angélique et ses yeux pétillants. Elle vous tends une tasse et vous mettra à l’aise grâce à un service aussi irréprochable que respectueux. Après, divers occupations vous occuperont l'esprit, combat de sabre avec des membres du mythique Bushido ou encore promenade dans le jardin japonais où s'allient calme et réflexion sur la nature universelle.
Si vous avez besoin d'un endroit pour vous sentir à l'aise,si vous cherchez le calme et la sérénité alors n'hésitez plus allez donc vous reposer un peu au Dojo de cette grande Dame du Bushido.

Cet endroit vous permettra de découvrir vos sens et votre essence intérieure. Le stress du quotidien disparaît laissant place à l’atmosphère sombre mais charmant de l’endroit. Ici, vous serez dans un havre de paix où trône une quiétude de vivre très alléchante. Vous pourrez en apprendre plus sur le mode de vie du bushido et vous parfaire dans l’art de la parole, de la réflexion et peut-être même du combat. Le dojo de dame Eiko c’est comme le paradis et quelle tristesse lorsqu’on se sent obligé de le quitter… Mais on reste surtout rêveur des moments féeriques passés dans cet endroit et on rêve déjà du prochain passage où peut-être nous aurons le loisir de rencontrer le plus grand représentant de herpé de cette galaxie : Zoltan.


La bibliothèque de sénata V

Le petit dictionnaire Feydakin-Galactique:

Comme lors de notre dernière édition nous avons parlé du Marcheur du Ciel il me semblait judicieux de vous parler de cet ouvrage, le petit dictionnaire Feydakin-Galactique. Indispensable pour comprendre les cris guerriers de ces grands combattants des dunes, et aussi pour analyser leur culture. Cette langue originaire d'une planète nommée Dune est un langage antique et oublié par certains mais depuis la création du Djihad Solaire nous pouvons noter le retour en force de ce langage parmi les discours officiels au Sénat mais aussi lors de raids collectifs Djihadiens.

Enfin bref,si vous voulez apprendre à parler comme ces grands chevaucheurs de vers Bakkak parce que cela est très tentant et que ce n'est pas une langue simple, allez étudier ce dictionnaire pour entamer des relations diplomatiques avec le Djihad Solaire de manière plus simple ou tout simplement pour visiter leur Sietch ou aller boire un coup dans leur tanière, le Marcheur du Ciel.
A propos de ce dictionnaire j'aurais bien une mise en garde, un empereur, après un emprunt, dont je ne citerais point le nom a ,je suppose pour faire une farce au prochain lecteur, inséré "malencontreusement" une feuille de Kalach qui fait que le livre, s'il n'est pas consulté en extérieur, vous provoquera quelques nausées.

Article rédigé par : Katarina Van DerSperg

(Nous préciserons que cet article a été rédigé dans un état d’extrême fatigue d’où sa longueur peu importante.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Koraite
Empereur


Nombre de messages : 24
Empire : Les émissions du requiem
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Edition numéro 3 des émissions du requiem   Lun 7 Nov - 0:07

VI/ Ecologie

La pollution envahie notre univers !

En effet à l’heure actuelle la pollution s’étend dans tout notre univers. La cause de ce fléau ? Les marchands, les flottes militaires et bien d’autres encore. Comment ces personnes polluent-elles notre univers ?

Tout d'abord, lors des guerres. Nombre de d’empereurs partent au combat pour défendre une cause qui leurs semblent juste et honorable à bord de leurs armadas. Mais dans tous combats il y a des pertes qui ne sont pas uniquement humaines et dans le cas qui nous intéresse ce sont les pertes matérielles qui entrent en jeu. Beaucoup de vaisseaux sont détruits et malheureusement pour nous les pièces qui ne sont pas détruites par les flottes, sont en train de voguer tranquillement au-dessus de nos têtes attendant une quelconque possibilité de s’écraser sur nos planètes. Ce fléau a déjà touché beaucoup d’entre-nous dans notre univers. Et ce phénomène est en train de prendre de plus en plus d’importance dans notre univers, rasant nos planètes les une après les autres. Peut-être serez-vous les prochains touchés ! Certes les planètes subissent des dommages mineurs mais il n’est pas rare de voir des complexes militaires, des sièges de gouvernement ou autre se voir éradiquer par un débris venus de l’espace… Mais comment un bout de ferraille de vaisseau arriverait-il à faire de gros dégâts ? Tout simplement comme une pluie de météorites. Car en effet un objet aussi petit soit-il peut causer autant de dégât qu’une météorite surtout si plusieurs fragments tombent en même temps, la force s’en voit décuplée et le matériau de l’objet peut avoir des répercussions. Imaginons qu’un débris en orichalque tombe dans une ville en plein milieu d’une ville, chacun sait que les frottements de l’air qui agissent sur ce métal le font chauffer et son taux de radioactivité devient alors très préoccupant. Sur une chute importante, les habitants d’une ville entière pourraient se faire irradiés par un simple morceau de ferraille. Imaginez également une petite balade en famille lorsque soudain des bouts de réacteurs en miette vous tombent dessus ou tombe sur des centres à thermo énergie qui exploseraient lors de la collision causant des dégâts lourds de conséquences. Imaginez également des canons de pursuers entrant en contact avec l’atmosphère d’une planète en possédant une. Au contact de la chaleur, le bout de métal fondrait et se transformerait en acide chlorhydrique, acide qui aurait vite fait de se transformer en pluie dévastant tout sur son passage.

Viennent ensuite le fret et le carburant qui servent à nos vaisseaux. Ces carburant magiques qui nous offrent un moyen rapide de rejoindre une planète, ce carburant que nous vendent les commerçants mais voilà les contrôles effectués sont effectués à la hâte. Et savez vous combien leurs émanations peuvent être nocif pour nous et notre univers ? N’avez-vous jamais traversé ces rideaux de fumée lors d’un voyage intergalactique ? Vous pensiez que c’étaient des brumes ? Ou encore tout simplement un orage ? Faux ! Ce phénomène est dû à un regroupement de plusieurs carburant formant alors un épais nuage ultra polluants et corrosif. Ces formations de résidus peuvent s’infiltrer dans vos réacteurs et envahir vos vaisseaux, votre équipage serait alors en proie à une asphyxie générale causée par un bénin nuage... Quels sont les risques ? A faible dose les dégâts ne sont pas trop importants, vous ressentez juste une petite brûlure dans votre oesophage et vos poumons si vous êtes un humain. Dans le cas d’un naga c’est une perte de conscience qui vous étreint. Pour vos vaisseaux les dégâts aussi sont minimes juste la carrosserie qui fond un peu rien de bien méchant si l’on a un bouclier efficace ! Cependant, si vous restez à proximité plus de quelques heures, la toxine de ces carburants peut alors vous entraîner vers une mort certaine. Une mort lente et douloureuse où vous vous sentirez brûler de l’intérieur toussant jusqu’à cracher vos poumons, dans le cas d’un humain, sentant petit à petit la toxine se répandre dans votre corps, empoisonnant vos systèmes immunitaires et vous serez alors condamnés. Plus inquiétant encore, un largage de fret ou de carburant au-dessus d’un système pourrait entraîner un nuage nocif qui pourrait créer un génocide sur une population entière malgré un bouclier énergique de puissance raisonnable. A l’heure actuelle, seules les troupes de la horde ont un système immunitaire assez efficace pour se permettre d’être immunisé contre ces nuages toxiques.

Les commerçants. Ah ! Ces commerçant vendeurs de produits en tout genre ! Non contents de nous vendre des carburant nocifs, ils larguent dans notre univers une quantité impressionnante de produits ! Vous savez très certainement que les lois varient selon les systèmes et les bordures, voilà donc comment fonctionnent les méfaits de nos commerçants. Tout d’abord, ils stockent leurs produits dans des cales à l’arrière de leur vaisseau. Connaissant ensuite les lois de chaque système où ils vont faire leur petit commerce, ils essayent de revendre le plus de cargaison qui pourrait être illicite chez un autre. Mais voilà quand tout le stock n’est pas écoulé notre petite vendeur, ne souhaitant pas faire l’objet de réprimande voir des procès pour vente et trafic illégal de produits illicites dans son vaisseau, va tout bonnement larguer sa marchandise dans l’univers ne se souciant nullement des conséquence que son action pourrait avoir à notre encontre. Pour connaître les conséquences de ces actes, relisez les deux premiers paragraphes.

Mais ce n’est pas tout chères lectrices et lecteur !
Nous voici au dernier cas de pollution. L’utilisation massive d’usines qui deviennent tellement productives que les rejets de fabrications commencent à avoir des incidences sur les planètes elles-mêmes. Prenons par exemple les centres à protons ou encore les centrales à fusion froide qui se développent très rapidement. Mais le pire reste la toute nouvelle centrale « Hy-879445Z » servant à la fabrication des toutes nouvelles bombes chimiques des nebiums qui atteint des degrés de pollution absolument pharamineux.
En effet, l’utilisation massive de ces usines créent une forte pollution sur nos planètes qui s’attaque directement aux atmosphères voire aux couches d’ozone, qui nous le savons sont les barrières nous protégeant des effets mortels des rayons du soleil, si bien sûr votre planète possède une couche d’ozone et un soleil, cela va de soit. Nous rappelons au passage que la couche d’ozone est la pour nous protéger d’éventuelles météorites ou bien encore sert de régulateur de température pour la planète mais les nouveaux boucliers énergiques remplacent les couches d’ozone. Mais voila que toutes ces technologies détruisent petit à petit cette couche d’ozone formant aux pôles de la planète des « trous ». Ces trous laissent alors passer les Ultraviolets du soleil ce qui aura pour effet le réchauffement de la planète. Le réchauffement de la planète est dangereux pour les habitants car en effet le changement de climat peut déclencher plusieurs catastrophes naturelles qui pourrait aller jusqu’à l’annihilation de plusieurs espèces. Pire encore, les boucliers énergiques des lunes et des planètes sans atmosphère. Les rejets des usines sont bloqués par l’énergie des boucliers et se répandent sur toute la planète, le gaz se concentrant et perturbant le bouclier, les rayons du soleil passent plus abondamment permettant aux nuées toxiques de se maintenir. Les habitants subissent alors une intoxication générale… Ou pire encore, les rayons du soleil étant accrus, la planète se réchauffe et, hormis les catastrophes naturelles de grandes ampleurs, les habitants se retrouvent alors dans une fournaise géante où ils cuisent à petit feu… Pour les espèces n’arrivant pas à réguler la température thermique de leur métabolisme de base c’est un génocide affreux qui les attend…

Il est donc temps de se ressaisir et de voir les dangers qui nous menacent nous et nos écosystèmes. Mais il y a peut être une solution à ces problèmes ! Créer un système de police universel qui réglementerait tout ceci moyennant un impôt. Bien sûr elle devra appliquer une tolérance zéro. Elle devra faire en sorte que le capitalisme qui régit notre univers doive passer après notre bien-être et que l’argent ne doit pas l’emporter sur notre santé et notre droit de vivre. Explications :

_ Les détritus de nos vaisseaux pourraient être rapatrié et recyclés sur une planète pour y être triés et refondus pour de nouvelles utilisations.

_ Les carburants, il pourrait y avoir un département scientifique qui pourrait se pencher sur le problème et éradiquer les toxines ou bien encore pourrait-on créer un carburant non nocif !

_ Pour les commerçants, vérifier tout les départs et les produits emmenés avec plus de rigueur. Puis que chaque ventes de produits soient inscrites pour qu’en fin de vente on puisse vérifier le tout au cas où il y aurait apparition de produits illicites auquel cas le marchand serait immédiatement sanctionné d’une lourde amende.

_ Pour les usines tout simplement utiliser plus de mains d’œuvre que de machines polluantes. Egalement instaurer des filtres à air et un taux de pollution à ne pas dépasser. Limiter le nombre d’usines, notamment les Hy-879445Z, est une solution qui existe mais qui devrait être appliquée avec plus de rigidité.

Notre journal en plus de vous informer, vous propose aussi des solutions concrètes et réalisables. L’écologie est primordial, elle est vitale et des petits gestes au quotidien peuvent sauver votre planète. Gouverner ce n’est pas seulement s’accroître ou être aimé, c’est aussi veiller au bien de son peuple et protéger l’univers sinon à quoi cela servirait-il de régir un cimetière géant ?

Rédigé par : la Nympho de l’info


Les émissions du requiem recherchent un journaliste. Si vous êtes intéressés, veuillez envoyez un message protocolaire à Anna Koraite. Vous serez soumis à un test d’entrée ainsi qu’à une période d’essai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edition numéro 3 des émissions du requiem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edition numéro 3 des émissions du requiem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le contenu des éditions Destiny : Le Roi des Corrompus
» Crown of Glory Emperor's Edition
» Un DRM pour la version numérique de Tomb Raider
» cities xl edition limite
» Numéro SMS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Presse :: Les Emissions du Requiem-
Sauter vers: