AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Soranus
Empereur
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Mar 25 Oct - 21:26

Soranus était resté dans un coin sombre depuis le début. Il n'avait pas parlé et on avait presque fini par oublier sa présence ce qu'il savait faire mieux que personne. cependant, il écoutait chaque réplique, chaque personne, chaque bruit... machaon était avec lui mais, elle se promenait entre les gens à son aise, libre de ses mouvements.

Soranus adorait le bâtiment où ils se trouvaient... Il était lugubre, détérioré et il y avait surement eu de nombreuses souffrances en cette pièce si vieilles! Soranus avait été interessé par Tienn, le nouveau membre mais aussi la cliente... Il n'avait cependant pas exprimer son opinion... Pour cela, il attendait d'avoir plus de précisions.

Cependant, quand un "intru" fut trouver, il haussa un sourcil d'un air bizarre. Il était impossible qu'il y ait un intru, il l'aurait senti et avant qu'il eût réalisé que c'était machaon, elle fut touchée. Voyant la louve et entendant les paroles de van, il ne put retenir ce qu'il avait à dire:

- Et bien, vous auriez du réfléchir un peu avant de faire n'importe quoi! Bien sûr que machaon est comme Féronia! Elles se connaissent tellement que chacune peut ressentir et interprêter chaque mouvement, pensée, comportement, parole de l'autre... D'ailleurs, je suis sûre que ma chère soeur ne sera pas très contente... Elle qui te tenait en assez haute estime, elle sera déçue...

les yeux de Soranus lançaient à Van un regard glacé et en même temps, il souriait car, il savait que sa réfléxion à propos de féronia remuerait cet homme incapable de distinguer un loup d'un réel intru... la louve semblait retrouver peu à peu sa vitalité ce qui était un bon présage.
Puis, il fut interrompu par Artarus, il l'écouta et vut qu'il n'avait pas donner son avis, il le fit:

- Et bien, je pense que nous pouvons accepter la mission de Tienn... ça nous apprendra à nous connaître, à appréhender les personnalités de chacun et d'apercevoir les possiblités de chacun... Pour le nom du groupe et son blason, je pense qu'il faudrait attendre la fin de notre première mission pour voir ce à quoi notre groupe correspond le plus... Par contre, pour la démenagement, je vous avouerai que je préfère un endroit lugubre comme ici qu'une base spatiale quelconque.

Soranus se tut puis, il repensa à une chose assez importante! il reprit donc la parole:

- J'oubliais de vous dire qu'il est possible voire même certain que ma soeur viendra nous aider si elle en a le temps. Nous nous relayerons surement...

Soranus pensa alors à sa soeur et il se dit qu'elle aurait apprécié cette mission. En effet, la jeune femme était prêtresse et les temples étaient des lieux qu'elle connaissait. l'ange des ténèbres se rappella une histoire qu'elle lui avait raconter au sujet de temples protégés à la façon des pyramides terriennes... Si c'était un de ces temples où se trouvait l'objet, ce serait une mission interessante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Mer 26 Oct - 15:47

Tienn était restée plutôt silencieuse, écoutant les diverses interventions.
Beaucoup s’intéressaient à sa personne et lui en voulait de ne pas dévoiler d’avantage de détails sur son caractère, son passé, mais aussi sur la nature de la mission. Après que Soranus eut parlé, Tienn releva la tête et intervint tout d’abord en faveur de Van Fanel.


Tienn était restée plutôt silencieuse, écoutant les diverses interventions.
Beaucoup s’intéressaient à sa personne et lui en voulait de ne pas dévoiler d’avantage de détails sur son caractère, son passé, mais aussi sur la nature de la mission. Après que Soranus eut parlé, Tienn releva la tête et intervint tout d’abord en faveur de Van Fanel.


Soranus, soyez plus tolérant, l’erreur est « humaine ».

Elle sourit discrètement et sortit une carte de sa poche.

Mon mini holo transmetteur est en panne – elle sourit de nouveau – plus sérieusement, je préfère les cartes, elles sont plus fiables que ces machines destructibles par le moindre choc.

La carte s’étalait sur toute la table. Elle était divisée en quatre parties. Sur la première, la galaxie dans son immensité, sur la seconde, quatre petites planètes, un soleil, et deux satellites, sur la troisième, le plan détaillé d’une ville et du temple qui était son cœur – sûrement le lieu de la mission comme le pensèrent les membres – quant à la dernière partie, elle représentait, à la surprise générale, le plan d’un bâtiment. Tienn sortit un stylo rouge avec lequel elle encercla un coin de la carte.

C’est ici que nous nous rendons.

Tienn releva la tête un instant, observant les regards interloqués du groupe. Elle eut un petit rire nerveux.

Excusez moi encore une fois tout ce mystère, mais je vous ai donné toutes les informations nécessaires, c’est une quête, une simple quête.

La jeune femme croisa le regard de Soranus, aussi perçant que celui d’un loup, et baissa ses yeux gris vers la carte.

Je ne sais comment vous voulez vous organiser. Tout d’abord, il faut infiltrer le système. La corporation est du genre prudente, il vaut mieux ne pas se faire repérer, ou bien se faire passer pour des marchands, je vous laisse le soin de ces détails. Atteindre la planète mère n’est pas facile non plus, comme je vous l’ai expliqué, les habitants ne sont pas très malins, ils sont comme des robots, produits pour servir sans se poser des questions, les enfants travaillent dès qu’ils le peuvent, ne recevant qu’une éducation moindre, ou sont…

Elle s’arrêta un instant. Les plus attentifs et sensibles des membres crurent percevoir de la tristesse dans son regard si peu expressif, mais elle reprit très vite d’un ton enjoué :

Bref, c’est sans importance. Ne vous mettez pas en travers du chemin des ouvriers, évitez tout contact avec eux, rentrez dans la masse, et tout ira pour le mieux pour vous.

A présent, je vais vous expliquer la situation géographique de ces planètes. C’est un mini système quasi indépendant, constitué de quatre planètes : Sintialor, Ringsta, Ashelin, et Svetlaïa, la planète mère. Notre but est bien sur cette dernière. Atterrir dessus est simplement impossible, à moins d’être suicidaire, aussi, il nous faut nous poser sur Ringsta, la troisième planète. Sintialor, la dernière, est une sorte de « dépotoir ». Elle est la plus éloignée du soleil, y survivre est très difficile pour un humain normal. Les Svetliens sont habitués au froid, aussi, ils s’en accommodent tant bien que mal. Elle produit peu de ressources, c’est plutôt une prison. Les déchets y sont envoyés, ceux qui savent des choses, réfléchissent plus qu’il ne leur ai permis. Ringsta et Ashelin sont les intermédiaires. La vie n’y est pas spécialement confortable, mais les habitants ne demandent guère plus que ce qu’ils ont, ils n’en voient pas le sens. Des navettes communiquent entre les planètes intermédiaires. Deux fois par jour, une fois à l’aube, une fois au crépuscule, une navette achemine les ressources et quelques heureux habitants de Svetlaïa vers la planète mère. Nous atterrirons, comme je l’ai déjà dis, sur Ringsta, prendrons une navette pour Ashelin, et y passerons la journée, ou la nuit, en fonction de l’heure de notre arrivée, attendant la navette pour Svetlaïa. Durant ce laps de temps, il faudra s’occuper, suivre le train de vie des Svetliens pour ne pas éveiller leurs soupçons. Tromper la navette vers Svetlaïa est assez simple, il n’y a qu’un point de contrôle.

Lorsque nous arriverons sur la planète mère, les difficultés commenceront. Cette planète est habitée par les hommes de l’incorporation. Le mode de vie est bien plus aisé que sur les trois dernières planètes, aussi, il faudra être méfiant, et ne rien laisser filtrer. Nous aurons l’air d’ouvriers. Les ouvriers ne se déplacent jamais par grands groupes, il faudra nous séparer. Surtout, ne vous offusquer jamais d’une remarque humiliante ou abaissante à votre égard. Si vous le faites, à défaut d’éveiller les soupçons, vous vous attirerez une foule de problèmes.

Nous nous retrouverons à la porte du temple. Il est simple à repérer. La communication entre nous est à éviter, les hommes de l’incorporation sont méfiants, ils savent que des ouvriers qui échangent des idées sont des ouvriers dangereux. Une révolte leur fait très peur.

Le temple, dont voici le plan, est composé de diverses salles qu’il nous faudra traverser. Au bout de ses salles, une petite porte ouvre la salle de l’épreuve, réservée aux membres de l’Incorporation. A cette porte, il n’y a que deux gardes dont il est simple de se débarasser. Nous attendrons la relève de la nuit, à 19h, l’éliminerons et entrerons dans cette salle. La seconde relève se fait aux alentours de 3 heures du matin, ce qui nous laisse huit heures dans la salle de l’épreuve. Si tout se passe bien, nous sortirons à l’aube. Vous partirez par la navette vers Ringsta, quant à moi, j’ai un petit quelque chose à accomplir avant de vous rejoindre. Si je ne suis pas là à la nuit tombée, je vous demande de partir, car des recherches seront lancées avec les découvertes de nos vagabondages.

Je pense avoir tout dit, arrivée à Ringsta, nous nous séparons et ne communiquons plus, aussi, si vous avez des questions, je vous serai grée de les poser maintenant.


Artarus leva la main

Moi j’en ai une. Et si ça se passe mal ?

Tienn lui sourit

Vous avez intérêt à avoir une bonne assurance. Tout devrait bien se passer. D’autres questions ?

Ce fut au tour de Manis de prendre la parole

Oui, moi. Fait on quelque chose d’illégal ? Et pouvons nous savoir ce que vous allez faire alors que vous attendons ?

La jeune femme sourit de nouveau.

Et bien, je ne parlerai pas d’illégalité, je vous rappelle que ce système est indépendant. Il n’a pas les même lois et notions, donc ne vous inquiétez pas, une fois que vous l’aurez quitté, vous ne risquerez plus rien, du moins sur le plan juridique.

Elle continua avec un petit rire

Ne vous inquiétez pas, il n’y aura pas de poursuite, personne n’aura le temps de voir votre visage, les habitants sont trop concentrés sur leur travail.

Quant à ce que je vais faire pendant que vous m’attendez, cela relève du domaine privé, vous ne pouvez donc rien savoir, désolée. Je vous en dirai d’avantage sur le chemin du retour.


Elle ajouta à mi voix, comme pour elle-même :

Si tout se passe selon mes plans

Puis, avec un sourire

D’autres questions ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artarus
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Mer 26 Oct - 18:06

Lorsque Tienn sorti la vieille carte, et entendis sa phrase dénigrant la haute technologie, Artarus ne pût s'empêcher de sourire malicieusement : Tienn était vraiment une femme exeptionnelle, sûre d'elle et organisée.

Après les explications, et quelques questions, Artarus se permit de s'avancer au milieu du groupe, prenant la parole :

"Messieurs, Tienn a été on ne peut plus clair. Il nous faudra faire preuve de finesse d'esprit et de ruse pour réussir. Une véritable mission d'espionnage ! Pour ce qui de la façon dont je vois les choses :

On ne peut pas arriver là-bas en ressemblant à des empereurs... Cela ferai on ne peut plus louche. Je peux vous proposer de vieilles loques de marchands, comme celles que porte ce chez Pint. En marchands, je pense que nous n'aurions pas trop de problèmes... du moins je l'espère... Ensuite, une fois arrivés, on se fond dans la masse en changeant de déguisement. Pourquoi pas en ouvriers ? Nous attendons un jour ou une nuit, prenant les deux navettes qui nous mènent à la planète mère.
Puis séparation du groupe, on se retrouve tous vers le temple, on reprend l'objet, et on repart... ou bien, nous attendons notre chère Tienn, ce qui me semblerai normal ! Mais nous verrons bien ce qu'il adviendra de ce plan qui semble bien trop beau pour être réalisable sans pépin.. Comme le prétend la Loi de Murphy, si quelque chose peu aller mal, ça ira mal !"


Artarus émit une petite grimace à l'évocation d'un possible changement tragique du plan. Il espérait que cette mission se passerai sans trop d'encombre. Il avait ras-le-bol que la mort le suive si près, fauchant ces équipiers, les uns les autres.

"Maintenant, si vous êtes d'accord, je vais, en attendant que d'autres personnes aient posé des questions, préparer le départ. Metal_Snake m'a surement leguer un vaisseau en mauvais état, ou du moins peu coûteux."

Quelques heures après, le groupe parlait encore. Attendant que les membres aient finis de parler, il s'empressa de parler :

"C'est bon, c'est près. Un vaisseau de commerce Xz-500 nous attend près du hangard N°05."

Amenant une caisse poussierreuse, Artarus en sorti de vieux habits :

"Taddda ! Avouez que sa a de la gueule ! Quoi de mieux pour passer pour d'humbles commerçants ? Vous pouvez vous changer dans la chambre à côté, je pense que côté taille, cela devrait aller... pour tout le monde"

Distribuant les habits aux différents membres, il continua :

"Quand à la présence éventuelle d'autres membres, j'espère qu'ils pourront nous rejoindre le plus tôt possible. Sinon, ils devront parvenir à nous rejoindre de leurs propres moyens. Ah ! Pendant que j'y pense.. Aucune arme ne devra être prise.. Des ouvriers armés, cela passerai mal. Nous trouverons surement quelques trucs utiles sur place, et après tout, le combat à mains nus est assez utile"

Artarus jeta en regard à la salle de changement, avant de déclarer :
"Je vais vite me changer... je dois me rendre près du hangard pour finir les préparatifs du vol."

Aussitôt dis, aussitôt fait : Un Artarus en loques sorti, vêtus de haillons sales. Pourtant, cela semblait être un bel atout. Ressembler à rien ne pouvais surement pas attirer l'attention.

Il s'approcha des autres, qui le regardèrent avec étonnement : "Haha, pas mal, non ? Je me demande s'ils ont le modèle XL... car sa me gène un peu au niveaux des.... euh.... bras" finit-il, souriant

"Bon, je dois y aller, on se rejoint au hangard numéro 5 ! Je fais chauffer le moteur !"

Il se retourna, et se mit à courir en direction du hangard, laissant les membres débattre des dernières questions qui pourraient se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manis
Empereur
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Mer 26 Oct - 18:24

Manis sourit lors de l’incident avec la louve.
D’ailleurs ce petit contretemps fut rapidement oublier au profit de la mission.
Tienn donna de longue explication sur l’objectif, elle était organisé, mais cela ne suffisait pas a Manis.
Si cela ne tenait qu’à lui, la mission n’aurait pas commencée avant de savoir se que Tienn comptait faire une fois l’objectif atteint.
De plus, il était hors de question pour Manis de la laisser se débrouiller seul, car si elle avait besoin d’eux pour ce « contrat », c’est aussi que quelque chose d’important et donc de dangereux l’attendait après.
Mais il savait que s’il demandait des explications Tienn y répondrai encore une fois en évitant le sujet principale, contournant ainsi habilement la question comme elle l’avait fait a plusieurs reprise.
Il était intrigué par cette femme, aussi belle que mystérieuse, et c’est quasiment que pour cela qu’il acceptait ce projet.
Il n’aimait ni le relative empressement pour le faire, ni le plan très superficiel, encore moi les condition de réalisations.
Les vêtements qu’il venait d’enfiler était répugnant, laisser son arme ici ne lui plaisait non plus.
Bref, rien ne l’enchantait, il aimait les combats, le danger quand il était calculer.
Mais cette mission serai l’occasion de mieux connaître les membres de se qu’il appelait L4Ordre Mercenaire, et il voulait savoir a tout pris se que mijotait Tienn.
C’est donc la tête remplit de question et d’appréhensions qu’il suivit en silence Artarus en direction du vaisseau, son bâton tournoyant toujours machinalement entre ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 85
Empire : Sénata V
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Mer 26 Oct - 20:27

Eragon écouta attentivement chaque parole, enregistra le plan dans la bande de donnée de ses lunettes puis fouilla dans la boite pour dégoté quelque loque poussiéreuse et en piteux état, comment passé pour des marchants avec des aillons pareil, d’habitude les marchant son assez richement vêtu si leur affaire tourne bien enfin bon passons. Eragon alla ensuite prés de son épée et sorti de la sacoche accroché a la lanière un petit couteau a lame dépliante, il se refusait a partir sans une arme sur la quel il puisse conter en toute circonstance et bien cachée elle ne risquait rien. Il alla dans la pièce d’accoté pour se changé, il sorti quelque minute plus tard vêtu de ses aillons et muni d’un sac a dos et d’une canne, il s’ouvrit au membre du groupe qui le voyait et il sorti des aillons une fausse barbe blanche puis se pencha sur sa canne, qui se méfierait d un vieillard fut il marchant ou ouvrier. Il se redressa et prit le petit couteau qu’il installa dans la canne elle même, ainsi sa canne lui servirai d’arme et il avait encor son couteau en cas de besoin. Il ôta la barbe puis sorti a la suite des autres et se dirigea vers le hangar, son sac sur l épaule contenant ses lunettes dont il ne pouvait se séparé plus quelque outil qui pourrait leur servir. Ayant l’habitude du silence et de se confondre a lui il se serait bien proposé pour éliminer les deux garde de la salle mais cet question viendrait plus tard si elle se posait. Il sorti donc du bâtiment et se dirigea vers le hangard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimesse.forum2jeux.com/
Reno
Empereur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Jeu 27 Oct - 12:47

Reno avait bien écouté tout le monde. Il n’avait pas réagit lors de l’incident de la louve, il était trop absorbé par la quête que la troupe allait devoir accomplir.
Reno se leva pour aller prendre quelques habits dans la caisse poussiéreuse qu’Aratrus venait de sortir. Il prit les habits qui lui semblait les plus discrets, puis commença a se déshabiller devant tout le monde. Reno n’était pas pudique, et se montrer en caleçon devant d’autres personnes ne l’impressionnait pas.
Tout le monde le regardait, avec un regard quelque peu gêné. Reno sentit qu’il aurait du faire comme les autres, aller se changer dans une pièce a coté. Enfilant le bas de son pantalon troué, il releva la tête et dit en regardant le groupe :


Eh ! c’est comme a la plage ! soyez pas gênés !

Quelques minutes plus tard, Reno était prêt. Il glissa dans son cache dorsal son bâton métallique, la seule arme qui restait toujours sur lui, et sortit tranquillement du Q.G, suivant les autres, et sifflotant une note joyeuse. L’aventure commençait sur de bonnes bases !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Jeu 27 Oct - 13:35

L’enfance de Van qui n’avait plus de parent assez jeune et qui a perdu son frère plus tard, il avait l’habitude de devoir se cacher quand sa planète avait été attaquer par les troupes de Jor Drakas. Il alla à son tours se changer et revînt vers Reno et lui dit.

Moi je suis pas gêné mais c’est qu’il y a des dames ici quand même, enfin une seule mais quand même la galanterie a disparut de nos jours …

Il se retourna vers Soranus et s’approcha de Machaon sans dire un mot, la Louve grogna et Van baissa la tête en arrivant vers elle. Il tendît le bras droit et se fît mordre.

Comme il ne bronchait pas et gardait toujours la tête baissée en signe de soumission et relâchât sa mâchoire et mît un coup de pâte sur la tête de Van ; Il se releva et mît un bandage a son bras avec un objet métallique sûrement une arme mais que personne n’avait vu surtout qu’il avait enlevé toutes ses armes avant. Il lança un dernier coup d’œil à Soranus avant de partir vers le quai en déployant ses ailes pour aller plus vite et ne plus perdre de temps.

En arrivant la bas il vît le vaisseau, il ne s’y connaissait pas trop mais il avait l’air dans un salle état. Mais si Artarus faisait confiance au matériel que Metal_Snake alors Van lui ferait confiance. Il jeta un long regard vers le large en attendant les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reno
Empereur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Jeu 27 Oct - 14:48

Reno arriva dans le hangard juste apres Van Fanel. Lui aussi regardait le vaisseau. Bien qu'il ne soit pas reçent, c'était un model de haute qualité a l'époque. Reno s'avança a la hauteur de Van Fanel, et tourna la tete en direction de ce dernier:

Que font les autres? ILs se sont perdus ou quoi?
Dit Reno avec un brin d'ironie.

Puis prennant un air plus solannel:


Laventure est surement risquée. Je vois que tu as des ailes, bien pratique pendant les combats a main libre ou pour le repérage des lieux.
Si je peux me permettre, d'ou viennent elles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Jeu 27 Oct - 16:26

Tienn était restée parmi les derniers dans le vieux bâtiment. Elle se leva péniblement de sa chaise, prit une tenue dans la malle apportée par Artarus et commença à marcher vers la sortie quand elle croisa le regard de Soranus, une fois de plus. Machaon était assise sur le sol, seuls ses yeux se mouvaient dans la semi pénombre. Elle sourit à l'homme et répondit à son regard interrogateur

Je me changerai dans le vaisseau. Dépechons nous!

Puis elle passa devant l'étrange couple. L'animal grogna doucement alors que la jeune femme sortait de la pièce et se dirigeait lentement vers le hangar, où elle retrouva le reste du groupe en grande conversation. Quelque peu fatiguée de sa nuit, elle monta tout de suite dans le vaisseau, où elle s'assit contre un mur, attendant le décollage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soranus
Empereur
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Jeu 27 Oct - 21:59

Soranus avait encore une fois tout écouté de A à Z... Une seule chose l'intriguait. Que devait faire la jeune femme avant de repartir? Il se promit de trouver cela. Mais, il savait que cela ne serait pas de première facilité. la jeune femme semblait farouche mais, il saurait trouver... Le jeune ange avait regardé Machaon mordre Van sans intervenir. Cet homme n'avait eu que ce qu'il méritait après avoir à moitié endori la louve. par contre, le jeune homme remarquait que beaucoup essayait de cacher des armes de diverses façons et, il en fut amusé.

Finalement, après que Tienne soit passée en le regardant, il s'avança lui aussi vers la malle. Il dut chercher assez longtemps un vêtement qui convenait pour cacher ses ailes noires d'une envergure assez encombrante pour cette mission. Pour finir, il trouva un vêtement assez ample et, il se mit dans un coin pour l'enfiler. Bien sûr, il avait choisi un vêtement noir... Machaon le regardait de son oeil brillant qui semblait se moquer... Il lui dit:

- Bon, ça va!

Il allait partir quand il pensa qu'il devait laisser ses armes. Il bougea donc l'épée striée de rouge qu'il portait cau côté, la seule arme qu'il emportait... Soranus n'avait pas besoin 'autre chose que de son épée quand il se trouvait sur Sénata. Il avait assez de ressources pour se battre sans elle cette fois... Alors, la louve et Soranus se mirent en route vers le vaisseau...

Quand il arriva devant le vaisseau, l'ange des ténèbres ne put qu'être émerveillé par ce dernier: il était grand, délabré, pourssiéreux... En un mot, horrible... le jeune homme aperçut alors Van discutant avec Reno. la louve le fixait de ses yeux perçants mais, cette fois, elle ne grognait plus. Machaon regarda alors Soranus et, celui-ci hocha la tête...

Soranus se rapprocha de ce qui leur servirait de vaisseau et, il s'appuya légèremment sur la coque comme q'il voulait au moins vérifier la solidité... Car, il trouvait que c'était un magnifique vaisseau, comme il les aimait, mais, il fallait toujours se méfier de l'état du matériel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artarus
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Jeu 27 Oct - 22:59

Ils arrivent enfin...

Ils sont là, ressemblant à de vieux marchands miséreux... Tienn ne s'est pas changée...

Ils s'approchent gentillement de lui, et ont une sorte de mouvement de recul en voyant, derrière Artarus, ce qui leur servira de vaisseau :

Loin de ressembler aux vaisseaux conventionnels, le vaisseau ressemblait à s'y méprendre à une casserrolle. Un devant plat, de petites ailes presque invisibles, et deux immenses réacteurs à fusion à l'arrière. Bref, on aurait eu de la peine à imaginer que cet engin pourrait voler.

Voyant ces regards gênés, presque ébahis, Artarus devint légèrement rouge, et murmura :

"C'est pas ma faute.. faut passer inaperçue... Vous inquiéter pas, sa vol bien.. Je me débrouille.... hum... si vous voulez bien monter ?"

Faisant place aux autres membres, ces derniers montèrent dans la casserolle spatiale. Puis, il entra à son tour et ferma la porte de la soute.

"Fais un tit peu noir, je le sais bien.. Pardon, pardon.. C'est un petit peu serré, je sais bien.. hum... pardon.. aie, désolé"

Artarus essayait tant bien que mal de se frayer un chemin parmis les passagers, pour se diriger vers le cockpit.

"Mesdames et messieurs, nous décollons" déclara-t-il

"...si sa marche.." murmura-t-il.

Enfonçant une série d'interrupteurs, un grincement sourd se fit entendre, suivit de.... rien...?

"Hum.. c'était pourtant chaud, avant.. je... hum.." bafouilla Artarus, tripottant les différentes commandes du vaisseau

Enfin, un bruit sourd, suivit d'un ronronnement se fit entendre : Vaisseau activé.

Mise en place de la trajectoire...

Assiette OK

Réacteurs : puissance maximale

"On y go !!!" s'écria Artarus, maniant le levier d'accélération verticale.

Avec un schountement lugubre, le vaisseau s'éleva dans le ciel. Après avoir atteint quelques centaine de mètres, il activa l'accélération horizontale, mettant en déplacement la casserrolle.

Accélération...


Toujours plus vite....


Après avoir quitter le grand de gravitation de la planète, Artarus avertis les passagers :

"On va passer en vitesse supra-luminique... Veuillez vous accrocher, bouchez vous les oreilles, ne respirez plus.. et.. hum, bref, 'tention, sa va être dramatique..."

Il rajouta, pour lui même : "si sa marche"

Contre toute attente, cela marcha du premier coup : Le vaisseau accéléra subitement..

Depuis l'extérieur, ce passage est intéressant. Soudainement, tout semble accélérer, mais en fait, le vaisseau disparait en un clin d'oeil, créant une sorte de nuage magnétique..

Magnique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Ven 28 Oct - 12:21

Au moment du décollage, Tienn avait senti de nouvelles forces l’envahir. Elle avait somnolé la première heure de vol, ne se levant que pour passer le contrôle. Ses papiers en règles, elle s’était avancée jusqu’à un hublot près du poste de pilotage, et avait plongé ses grands yeux gris dans l’obscurité extérieure. Le dernier long voyage qu’elle avait fait remontait aux sources de son histoire avec BaD mAx. Elle avait alors découvert l’amour vrai, et la liberté… Deux choses qu’elle savait illusoires à présent.

Et lui ? Cet homme qu’elle allait quérir, à l’autre bout de la galaxie pour assouvir une vengeance, se souvenait il seulement d’elle ? De ce qu’il lui avait fait subir, 10 ans plus tôt ? Non, sûrement non… Cela ne lui procurerait que plus de plaisir, lorsqu’en plongeant sa lame froide dans son corps, déchirant sa chair, faisant couler son sang ; elle regarderait son regard, empli d’incompréhensions. Et il se rappellerait alors. Il ressentirait à son tour la douleur qu’il avait provoquée…

C’est Machaon qui tira la jeune femme de sa contemplation. Tienn s’était enfoncée si fort les ongles dans la paume de la main en serrant les piongs, qu’un sang chaud et épais en coulait. La louve léchait avidement sa main. La jeune femme mit un genou à terre et fixa les yeux de la bête, qui se mit à grogner, sans toutefois laisser la main ensanglantée.


Tu aimes ça le sang, hein ma belle ? Prends garde, il est quelquefois « empoisonné ».

Soranus siffla et l’animal partit en trottant vers lui tandis que Tienn se relevait. Elle saisit les vêtements qui lui étaient assignés et partit vers l’arrière salle pour se changer. Lorsqu’elle revint, se glissant par l’étroite porte qui séparait le cockpit du reste du vaisseau, le panneau de bord indiquait qu’il restait quelques heures de vol. La jeune femme s’appuya sur le siège d’Artarus, regardant l’espace par-dessus son épaule et écoutant les conversations d’une oreille distraite.

Décrire le cadre est assez simple : Le calme régnait dans le vaisseau. Eragon battait des cartes à jouer dans un coin, Manis et Soranus s’entretenaient, Van Fanel regardait l’espace assis sur un des sièges des pilotes, parlant avec Artarus, et jetant des coups d’oeils à Machaon. Tienn quant à elle, n’avait pas abandonné sa place, les bras posés sur le dossier du siège d’Artarus. En revanche, son intérêt pour la conversation s’était éteint, elle s’était une fois de plus perdue dans ses pensées. Ce moment de calme, sûrement le dernier que partageraient les compagnons avant un certain temps, fut interrompu par la jeune femme.


Nous devrions ralentir, nous nous approchons de la bordure externe…

Aussitôt dit, aussitôt fait, Artarus ralentit le vaisseau pendant que tout le monde se rapprochait pour découvrir le fameux système de Svetlaïa. Lorsque le vaisseau entra dans l’atmosphère de Ringsta, c’est un sentiment de malaise qui envahit tous les membres. Un épais nuage empêchait de voir la planète elle-même. On distinguait ça et là quelques « continents ». Tienn frissonna. Au loin, une sirène retentit.

C’est le contrôle. Ils vont entrer dans le vaisseau, vérifier nos papiers, voir si tout est en règle. Ensuite, ils nous guiderons à un port d’amarrage. Soranus, si je puis me permettre, vos ailes dépassent, et laissez Machaon en liberté peut paraître dangereux. Il faut que nous adoptions nos rôles des à présent. Ne réagissez pas à leurs provocations. Arrivés à terre, nous nous séparerons, pour ne nous retrouver qu’à l’entrée du temple. Une fois de plus, je vous en conjure, ne REAGISSEZ PAS aux choses que les hommes diront, vous risqueriez de vous retrouver sur Sintialor… bien, ils se sont posés sur le toit du vaisseau. Tout se joue maintenant.
Aie, nous sommes trop nombreux… Cela va paraître suspect. Bien, Artarus, attachez moi les mains, et faites vous passer, vous et Soranus, pour des gardiens devant me mener à l’Incorporation – vos tenues sont les plus présentables. Les autres, dites que vous êtes des marchands, des hommes prit « en stop » sur une planète étape, que vous désirez vous installer sur Ringsta pour travailler. Ils ne se poseront pas de questions, vous prenant pour des fugitifs voulant éviter la loi, ils ont l’habitude, et la main d’œuvre n’est jamais refusée. J’oubliais ! Voici des plans du centre ville de Svetlaïa. Demain, après le crépuscule, devant la porte du temple ! Bonne chance à tous….Et merci…..


Des coups sourds résonnèrent au dessus de leurs têtes. Les contrôleurs s’approchaient du sas. Chacun se prépara. Machaon fut prise en laisse, Tienn fut attachée.

Les plus attentifs avaient remarqué qu’elle avait blêmi, et que ses lèvres récitaient une prière muette. Ils mirent cela sur le compte du stress, ou sur un jeu d’actrice déjouant les gardes. La jeune femme s’inquiétait en réalité. Elle culpabilisait d’entraîner tous ces hommes avec elle, au risque de leurs vies, pour bien plus que ce qu’il leur semblait être une quête. Mais ils sauraient au moment venu. Il suffisait qu’ils suivent ses instructions, et tout irait pour le mieux.


Faites qu’ils suivent les instructions…….

Le sas s’ouvrit, laissant entrer trois hommes au sourire goguenard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artarus
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Sam 29 Oct - 1:39

"Des obèses" murmura Artarus, secouant la tête en ne pouvant s'empêcher de déclencher un petit sourire.

De la porte du vaisseau, trois gros bonhommes essayaient tant bien que mal de passer à travers la l'étroite porte de la soute. Après quelques soupires de réconforts, ils étaient là, les trois bons hommes !

Tout trois étaient ronds ! Vraiment gros... Ils portaient tous les trois un uniforme d'un blanc crêmeux, moulant le corps, de façon peut attractive. Des bourlets se voyaient vers les pliures du tissus.. Leur visage, gras et gros, affichait un regard ironique.

On avait vraiment l'envie de se jeter sur eux pour la assomer, mais malheureusement - heuresement pour eux - leur arme dégainée, pointée sur les membres, disuadait efficacement.

Celui qui semblait être le chef se rapprocha d'Artarus, lui pointant son arme sur le visage.

"T'as dis quoi, gros malin ?" postillonna-t-il.

Artarus, ayant entendu "gros malin", brûla de lancer une réplique cinglante. Après tout, il aurait le temps de dévier l'arme, désarmer son adversaire, et s'occuper des deux autres.. Mais il se souvint des instructions de Tienn.
Avec honte, il baissa la tête et déclara : "Rien...."

Cette réponse sembla ne pas correspondre au chef, qui lui décrocha un coup de crosse sur la tête.

Artarus tomba à terre, lâchant malgré lui un petit grognement. S'en était trop. Devoir prendre des couprs sans répliquer. Comme pour le pousser à bout, le gros lard lui décrocha un coup de pied dans le ventre, lui coupant la respiration.

"J'tai pas dis de répondre, sale morveux ! Tu parleras quand on te le diras" hurla son tortionnaire.

Artarus essaya de se relever, mais le gros le repoussa du pied, déclarant : "Et tu te lèvera si je te le dis ! Compris ?"

Artarus pensa fortement : "Toi, j'aurais t'as peau...Tôt ou tard"

Le chef se retourna vers les autres membres, et déclara :
"Bienvenus dans notre système... Alors : Vos papiers ! Et éviter de nous parlez pareillement, sinon vous finirez comme l'autre épave !"

Puis, les deux autres contrôlèrent les différents membres de l'équipage.

Artarus étais resté à terre, essayant d'éviter de se faire remarquer.

Soranus fournit les explications concernant Tienn. Puis, les trois boursouflés sortirent, demandant de les suivre en direction des docks.

Artarus se releva lentement, soupirant bruyamment. Ces côtes lui faisaient mal, et une bosse semblait s'être formée sur son crâne. Il resentait de l'amertune à voir ces amis ne pas l'aider. Mais d'un autre côté, ils n'auraient rien pu faire... Non, ils avaient bien réagis. Pourtant, Artarus se sentait mal, ridicule.

Sans un mot, il se rendit au cockpit et suivit lentement le vaisseau de ces tortionnaires.

"Il me suffirait de tirer... c'est presque trop facile" pensa-t-il. Mais finalement, il réussit à se contrôler, et suivit tranquillement le vaisseau.

Après quelques minutes de voyages, il posa le vaisseau sur une plate-forme, située près de la citée. Durant le voyage, il avait pu voir la navette, et avait decrit aux autres le chemin pour s'y rendre.

Le vaisseau atterit.. la porte de la soute s'ouvre....


Sortent les membres de l'équipage.... le soleil venait de se lever... Ils leur faudrait attendre jusqu'à ce soir...

Artarus prend la parole : "Bon.. il est temps de nous fondre dans la masse... Chacun pour soi, direction la navette, on se retrouve vers le temple..."

Saluant les autres membres, il se déplaça en direction de la ville, et rapidement, il disparu dans la foule nombreuse....

..............

Artarus... le voici seul, avançant parmis cette foule qu'il ne connaît pas. Partout ou porte son regard, c'est une masse grouillante, des gens au regard morne, inexpressif. Tous le regardent d'abord avec intérêt, puis voyons qu'il n'a rien d'extraordinaire, se désintéressent de lui pour retourner à leurs activités...

Parfois, il rencontre une patrouille de l'Incorporation, et il fait tout pour se faire passer pour l'un de ces misérieux, adoptant une posture fatiguée, titubant presque à chague pas... Plus qu'une demi-journée...

Seul....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 85
Empire : Sénata V
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Sam 29 Oct - 12:10

Eragon était arrivé dans le hangar peux après Manis et il s’était adossé au vaisseau sans y porter trop d’attention car comme il avait pu le lire et le voir dans le rapport fournit par Artarus le vaisseau qui avait précédemment servit n’était lui aussi dans un état des plus miteux. Lorsque tout le monde rentra dans le vaisseau il passa en dernier et alla s’asseoir sur une banquet libre. Il imprima dans sa mémoire et dans celle de ses lunettes une image de chaque membres pour les retrouvé dans la masse. Tienn mit les dernier point au claire et lorsque le vaisseau ralenti Eragon revêtit une perruque de cheveux gris blanc en bataille et une barbe qui lui descendait jusqu’au tors. Lorsque les trois « hommes » entrèrent dans le cockpit Eragon du son salut a sa barbe qui masqua un large sourire mais lorsque Artarus se fi agressé il faillit agire mais se rappela les indication de Tienn il se retint tant bien que mal, lorsque les trois gros sortirent il baragouina avec une voix chevrotante de vieillard :

-Voyou, a t on idée de maltraité les pilote de cette façon, y a plus d jeunesse, de mon temps …

Les dernier mots s’étouffèrent dans sa barbe, il rentrait au maximum son rôle de vieillard inoffensif. Le petit groupe débarqua et Artarus fit ses dernière recommandation puis tout le monde se sépara.

………………………….

Eragon voûté sur sa canne avançait péniblement en se tenant le dos, on aurait dit un vieux qui avait des rhumatisme mais en fait son dos le faisait vraiment souffrire, il n’était pas habitué a marché comme cela, il se consolait en se disant que cela ferait plus vrais. Il passa a l’accueil de l’astroport et demanda de sa petite voix chevrotante :


-Auriez vous une carte de la ville pour un vieil homme a la recherche de la maison de son fils.

Le standardiste le regarda avec un regard méprisant qu’Eragon ne releva pas pour ne pas éveiller de soupçon puis il lui donna quatre carte, une de chaque planète. Eragon se dirigea vers un coin tranquille et entra les donnée des carte dans ses lunettes puis il parti vers l’endroit où il pourrait prendre la navette de liaison pour la planète principale où se trouvait leur objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimesse.forum2jeux.com/
Reno
Empereur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Sam 29 Oct - 22:56

Reno était tout réjouit de s’infiltrer dans ce système de planète. Cela lui rappelait les missions du Soldat a la Shinra. IL glissa la main dans ses cheveux, les ébouriffa encore un peu plus, histoire que cela fasse un peu plus sale, ce qui irait bien avec son costume tout poussiéreux. Suivant Eragon, Reno regarda les trois gros s’énerver et abuser de leur pauvre pouvoir sur Artarus. Enfin, il fallait garder son calme. La situation se bonifia rapidement, la main droite de Reno se relâcha autour de son bâton, dissimulé dans son dos.
Tout le monde s’éloigna, l’air de rien, c’était maintenant chacun pour soi, tout le monde devait savoir se débrouiller seul.
Reno partit sur la droite du vaisseau, en direction des grands immeubles surplombant d’immenses avenues. Il mimait une démarche clopinante, pour feindre une faiblesse, et ses sales vêtements lui donnait l’air d’un clochard.
Les habitants semblaient tous occupés par quelque chose. Reno se risqua de demander un plan du système a une jolie femme humaine, aux yeux bleus, aux cheveux blonds, et a la démarche plus qu’attirante (^^).


Excusez moi, je cherche un plan du système. Je suis la pour commercer, mais ayant peu d’argents, je n’ai aucun localisateur, aucun cartographe, et je suis quelque peu perdu.

Reno souria a la jeune femme, en lui lançant un regard de séducteur.
La femme fut d’abord surprise par cet homme si pauvrement vêtu, puis ses yeux croisèrent ceux de Reno, ce qui l’a mis tout de suite en confiance.
Elle lui adressa un magnifique sourire, puis lui dit :


"Cher monsieur, continuez tout droit, puis prenez la 2eme a gauche, ensuite c’est la 4eme a droite, faites 200 mètres puis vous passerez devant un bâtiment vert pomme, la vous continuez sur 50metres, vous tournez a droite, puis a gauche dans la petite rue (c’est un raccourci) et vous allez arrivez devant l’office du commerce, ils vous donnerons tout les renseignements nécessaires. »
« Gné ? …….je suis désolé mais je ne crois pas que je vais y arriver tout seul. Cela vous dérangerait il de m’accompagner ?

La femme souria une nouvelle fois et lui attrapa la main.

« Allons-y ! »

Reno avançait aux cotés de cette magnifique femme, en direction de l’office du commerce, pour avoir les plans du systeme. Il essayera peut être d’obtenir d’autres informations sur ce systeme glauque, mais entamera sûrement une discussion plus approfondie avec cette fille…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manis
Empereur
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Dim 30 Oct - 12:25

Manis resta silencieux une bonne partie du voyage.
L’état du vaisseaux ne l’inquiétait pas trop, la distance à parcourir n’ont plus.
La plus part du temps, il était absorbé par ses penser, ne s’en extrayant que pour s’entretenir avec Soranus.
Arrivé au post de contrôle, Manis remonta le col de sa cape comme pour se dissimuler.
Les instructions de Tienn étaient on ne peu plus claires.
Et Manis s’y plia. Il n’intervint pas lors du passage à tabac de Artarus, bien que l’envie en fut grande.
Néanmoins, le plus attentif purent voir jaillir un petite flamme rose du bâton de Manis qui se dirigèrent vers les trois gros hommes, les touchant sans même qu’ils s’en rendent compte.
Et chacun d’eux eurent une petit queue de cochon qui poussa.
Ils s’éloignèrent en se dandinant.
Manis ne put s’empêché de pousser un petit rire qu’il ravala en voyant le regard réprobateur de Tienn.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Arrivé à destination, Manis pris tout comme les autres une direction opposé, longeant un étroite ruelle quasiment déserte.
Il avançait d’une marche rapide, sont allure toujours droite et mystérieuse.
Sa longue cape traînant sur le sol sale de la rue, son col levé comme pour masquer son identité, il avançait parmi les habitants sans se faire remarquer.
De temps en temps, une groupe de « gardes » passait, insultant tout sur son passage, brutalisant quelque personnes.
A chaque fois, Manis faisait profile bas, son visage n’expriment aucun sentiment, alors que son cœur lui bouillait de rage.

A un moment, ils s’en prirent a lui, ils était trois.
Le premier le bousculait sans préavis et Manis ne dit rien, le second fit de même, mais Manis y opposa un petit résisante tant et si bien que le garde se frotta l’épaule après être passer.
Quand au dernier, Manis ne pu retenir plus longtemps et opposa un résistance violente.
Le garde tomba à la renverse, se qui eut pour effet de faire faire demi-tour aux deux autre.
Il braquèrent leur armle sur lui, et l’un d’eux l’empoigna avec force.
Son visage devint livide en le voyant et il le relâcha et recula terrifier.
Sans d’autre mots, Manis continua son parcours comme si rien ne s’était passer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soranus
Empereur
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Mar 1 Nov - 21:05

Soranus, pendant le voyage s'était un peu entretenu avec manis mais, surtout, il avait du surveiller machaon... la louve n'en avait pas l'air mais, elle n'avait pas son pareil pour fourer son nez là où il ne fallait pas. Il avait déjà du siffler car, elle importunait Tienn... Enfin, c'était dans sa nature... Quand ils arrivèrent au contrôle, il suivit les indications de Tienn et musella machaon.. celle-ci s'était laissée faire mais, heureusement, que c'était Soranus qui l'avait fait sinon, il y aurait quelques morsures.

les trois obèses entrèrent. Soranus regarda ce qu'il se passait... Il dut prendre sur lui l'envie d'envoyer les contrôleurs hors du vaisseau après leur avoir décoché un bon coup de poing... Soranus jeta un regard à Artarus... Puis, quand ils s'adressèrent à lui, il répondit nonchalamment les informations que Tienn lui avait donnée...

Les gros sortirent et, ce fut la libération... Ils arrivèrent bientôt à la cité... Beaucoup sortirent... cependant, personne n'avait pensé à libérer Tienn. Soranus avait son petit sourire... Il dit:

- Alors, madame, voulez vous restez attachée ou pas?

Se doutant de la réponse, il défit les liens puis il sortit du vaisseau avec machaon toujours en laisse...

----------------------------------------------------------------------------------

La rue était remplie de gens ternes qui semblaient seulement vivre pour travailler. Ils avaient des cernes enormes... De plus, la cité n'était pas des plus accueillantes du moins, dans les quartiers où déambulait Soranus... Il se demanda alors ce qu'il pouvait faire... On lui avait dit de se fondre dans la masse... Alors, une idée jaillit...

Pour se fondre dans la masse, il fallait un travail... Soranus en chercha donc un pour une journée... Il se dirigea alors vers l'endroit où il y avait toujours du travail, le cimetière! En plus, ce dernier se trouvait près du temple...

Alors, il y alla... Un vieil homme vint à lui et lui demanda:

- Que venez vous faire ici?

- Cherch' du travail mais faut qu'ma louve reste avec moi...

- Pour combien d'temps?

- Un jour peut-êt' deux...

- bah, y a justement une place... Vous êtes engagé...


Soranus passa donc sa journée à creuser des tombes aidé par Machaon et à ensevelir des corps... Mais, il écoutait aussi toutes les conversations car, parfois, certains prêtres du temple venaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Mer 2 Nov - 22:14

L'entrée des trois hommes avait provoqué à elle seule le souvenir d'un sentiment d'humiliation cuisante, mêlé à un sentiment de vengeance chez Tienn. La jeune femme était restée stoïque face à l'incident d'Artarus. Elle savait qu'une tentative de rébellion quelconque n'aurait rien changé. Elle avait remarqué les gestes de tous ses compagnons, posant leurs mains sur des armes qu'elle savait dissimulées sous cape. Heureusement, tous s'étaient souvenus des consignes et n'avaient pas tenté d'agir. Arrivés au port, les hommes sortirent un par un, allant vers des directions différentes.

Soranus fut un des derniers. Il regarda Tienn qui était restée attachée d’un air amusé et l’aida à se débarrasser de ses liens, puis quitta le vaisseau à son tour. La jeune femme, restée seule, marcha vers le fond de la pièce et ouvrit une malle de laquelle elle sortit quelques fioles, un livre à l'épaisse couverture de cuir, et un petit poignard doré. Après avoir jeté un dernier coup d'oeil derrière elle, elle sortit et referma le sas, puis, faisant un tour autour du vaisseau, murmura d'étranges paroles.


______________________________________

Rien n'a changé ici.... Seuls les gens. Ils ont les mêmes expressions, ces mêmes yeux vides. Ont ils seulement réfléchis ne serait ce qu'une fois au sens de la vie, de la justice, à ce qu'il adviendrait si...

Tienn secoua la tête.

Cet homme qui me regarde. Trouve t-il mon attitude suspecte? Reconnaît il quelque chose en moi? Et cette femme, elle doit avoir une trentaine d'années, mais elle donne l'air d'en avoir le triple. Et ces yeux....leurs yeux sont éteints. Ce sont des morts qui se mouvent, des automates.

Une main se posa sur son épaule.

Hey, toi!

.....

Qu'est ce que tu fous à paresser? Approche. Ma foi...tu es jolie pour... une des leurs. Il y a quelque chose de différent, comme si tu avais été plus nourrie que la moyenne. HA HA HA, pourquoi fais tu cette tête? On dirait que tu vas me tuer. Approche j'te dis.

J'attends la navette monsieur. Ce soir je suis convoquée à l'incorporation.

Ouaouh, tu as toutes tes dents, et elles ne sont même pas pourries. Tu es un oiseau rare ma belle. Ton regard me rappelle celui d'une femme que j'ai "connue". huhu, la seule dont je me souvienne. Oui...elle avait ce même regard. Je me rappelle de ses supplications. Huhu, c'était il y a une vingtaine d'années, et je pense encore à elle, comme si elle m'avait maudit en clamsant, elle a donné vie à un gosse, j'ai un mioche quelque part sur cette planète pourrie huhu, enfin, encore faut il qu'il ait survécu.
Comme si elle m'avait maudit. Soumerky qu'elle s'appelait. A c'qu'il parait, z'avaient des pouvoirs les gens d'ici, mais bon, ça s'entretient ces trucs là, et avec ce qu'ils ont, c'est tout juste s'ils arrivent à penser huhu. Mais qu'est c't'y comprend toi? Hein? Animal que t'es. C'est dommage de gâcher un morceau de viande comme toi, mais si t'es pour l'incorporation, pas tou......


L'homme déglutit, et un filet de sang coula de ses oreilles. Il marcha d'un pas raide derrière un mur où il s'effondra. Sa dernière vision avait été celle de cet enfant. Il avait survécu, et l’avait tué.

Oui on a des pouvoirs connard…..

La jeune femme se détourna et marcha en direction de la navette, traînant dans les rues, redécouvrant ces endroits où la souffrance et l’injustice semblaient avoir élu domicile.
Au crépuscule, elle posa le pied sur Svetlaïa et marcha vers le temple où le rendez vous avait été donné. Au pied de l’escalier, elle vit les visages défaits de certains de ses compagnons qui avaient passé la journée dans la peau des malheureux. Un regard vers le ciel lui indiqua qu’il y avait fête au QG de l’Incorporation.


Bientôt les retrouvailles...

Et la jeune femme marcha d’un pas vif le temple, un petit sourire au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Mer 2 Nov - 23:36

Les trois gardes c’était bien amusé avec Artarus mais Van lui aussi c’était amusé. Il n’était Padawan que par choix et avait pour autant une grande Force spirituelle et maniait très bien les remous de la Force.

Sans que le garde s’en rende compte Van lui avait brisé le bras en toute petite partit, il ne le sentirait que quand il subira un choque même minime. Une fois que les gardes furent sortit Van alla aider Artarus à se relever. Il se tourna vers Manis et lui souri pour sa petite prestation de magicien.

Mais il fut plus surprit en voyant que Tienn l’avait complètement oublié dans l’appareil quand elle sortit, et surtout avec quoi, il la suivit dès lors pour mettre sa au clair et la vît tuer l’homme sur ce il partit de son coté. Et de là, 4 gardes l’entourèrent.


Eh p’ti gars, ya un droit de passage ici !

Ah bon ? Et lequel ? De combien messieurs ?

Bat not’re sergent et on t’ue pas

Ce sergent devait faire 2 mètres par rapport au petit mètre 70 de Van il aurait eut toutes ses chances enfin … Si ce n’était pas Van en face de lui. Le sergent fonça sur lui et Van se baissa et plaça sa main sous le menton du sergent et ses yeux se durcissant ; il le projeta à terre,

il l’avait paralysé et partait déjà quand les trois acolytes dégainèrent et furent immédiatement arrêtés. Leurs bras étaient brisés et leur cerveau ramollit mais ils étaient loin d’être mort. Van en tuerait plus personne sans raison. Le soir il arriva devant le temple sans aucun autre encombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artarus
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Ven 4 Nov - 21:26

Lente et douloureuse avance au milieu de cette ville...

Lente, d'abord, car une véritable "masse humaine" circule dans les chemins de la ville, ignorant tout code de déplacement, créant par moment de grands embouteillages, que les membres de l'Incorporation viennent "déboucher" à grand coup de matraque, et de vociférations féroces.

Douloureuse, car lors de ce déplacement, on ne peut pas poser les yeux à un endroit, sans être touché par la tristesse, la pauvreté, les conditions inhumaines de ce lieu :
Les hommes miment tous les gestes de la peur et la douleur, et leur douleur se transmet à Artarus, qui ne peut qu'avancer, réprouvant l'envie de secourir ces pauvres personnes....

La journée d'Artarus se passa pour le moins sans encombres. Il débuta par flaner un peu partout, essayant de voir s'il pouvait trouver un boulot.
Et après quelques heures, il se retrouva devant un entrepôt, ou semblait être s'eménager des ressources en tout genre.

Soudain, s'avança une personne qu'il ne croyait pas revoir : les trois obèses, dont l'un semblait avoir un bras brisé en milles morceaux.

De stupeur, il essaya de se cacher, ne voulant resubir un tel lynchage. Pourtant, tout autour de l'étroite rue, ce n'était qu'un amoncellemet de container, caisses en tout genre. Et pendant ce temps, les trois boules roses sur pattes avancent, et semble justement reconnaître leur victime de tout à l'heure.

Soudain, Artarus fût tirer en arrière et les gardes le perdirent de vue. Se retournant, il découvrit un vieil homme qui semblait satifsait de son action.

"Merci..beaucoup, monsieur" bredouilla-t-il

"Mais ce n'est rien, jeune homme. Je voulais vous éviter de vous faire prendre par ces malotrus !" répondit-il.

Sa voix avait un petit quelque chose de véhément, mais pourtant, à sa prochaine parole, cette véhémence fût remplacée par un masque d'indifférence.

"Mais.. pourquoi ne pas essayer de vous révolter ? Après tout, vous avez l'avantage du nombre, et une grande influence !!" déclara Artarus

"Cela.. ne servirait à rien.. nous sommes nés pour servir l'Incorporation"

Mise en place de cet inéluctable masque d'indifférence. Artarus avait raté son occasion. Dorénavant, le veillard le considerait comme un étranger de plus, et continuerait sa vie, oubliant qu'il était un homme, avec des droits... Liberté : Ils ne connaissaient pas ce mot, ne l'avaient jamais appris de leurs parents..

Après avoir récité son laïus, le veillard salua Artarus, retournant dans la foule des rues. Il disparu dans la foule... Il avait été une personne individuelle qui venait d'être vaincue par l'Incorporation ; il était redevenu une unité avec les autres citoyens.

Il reprit son chemin, resongeant aux paroles - sûrement maintes fois répêtées - du veillard. Pourtant, quelque chose le tira de sa rêverie : Il aperçu, soudainement, près d'un coin de rue, une personne qu'il connaissait. Il en avait doublement la certitude, car cette dernière le regardait, LUI. Croisant son regard, Artarus vit cette personne s'éclipser. Se mettant à courrir, il le vît, de dos, dans la foule. "Prime..." Sa pensée se perdit dans son esprit..

Finalement, la suite se passa sans encombres : Il prit les deux navettes, et dans la soirée, il arriva devant le temple..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reno
Empereur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Dim 6 Nov - 20:31

Finalement la journée de Reno se passa sans encombres. Le personnel de l’office du commerce, opprimé apparemment par un ministre tyrannique, l’accueilla avec sympatie. Il parraissait content de voir qu’autre part, les gens n’avaient pas forcemment une mine de détérré et des cernes plus qu’anormales. Reno vit meme une lueur de rébellion et d’espoir, lorsqu’il se pencha vers l’une des secrétaires et lui dit, en s’appuyant sur le comptoir :« Vous savez ma ptite dame, votre monde n’est qu’une étape pour les gens libres. Personne ne s’arrete définitivement ici…de plus vous n’avez aucune envie de vous rebeller… »

Le temps passa tres vite, en compagnie de la charmante jeune fille blonde, surtout lorsqu’ils se callerent tout les deux dans une chambre d’hotel…
Le soir arriva, Reno partit en douce de la chambre ou la belle était encore endormie.
« Ce sera elle qui payera, elle me doit bien ça… »
Reno arriva devant le temple, ou d’autres étaient deja present...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manis
Empereur
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Ven 11 Nov - 0:18

Le parcours de Manis vers le temple fut long mais sans embûche.
Il s’arrêta souvent dans des pubs, quasiment désert car tout le monde travaille.

Il marchait toujours droit, bâton tournoyant toujours machinalement entre ses doigts.
D’ailleurs souvent, ce comportement attirai les regard, mais bientôt, tout le monde s’habitua à sa présence, trop absorbé par leur travaille et leur vie monotone.

Il s’arrêta un long moment dans une battisse abandonner et en ressortit que 2h plus tard.
Personne ne vie si qu’il y fit, mais d’ailleurs personne ne s’en souciait et personne n’avait fait attention, les garde de l’incorporation compris.

Et se fut vers le fin de la journée qu’il arriva en vue du temple, rejoignant le groupe des premiers arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soranus
Empereur
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Jeu 17 Nov - 22:47

Toute la journée, Soranus et machaon avait creusé la terre... ils avaient enfoui au moins cinquante corps. Soranus semblait être plus vivant que jamais. le cimetière était son lieu favori... de la terre couvrait maintenant le bas de son "déguisement" et, machaon avait son pelage dans le même état, c'est-à-dire lamentable...

le soleil commençait à frôler l'horizon, envoyant ses derniers rayons lorsque Soranus quitta son lieu de travail... Il passa dans les rues sombres de la cité. Il était très près du temple... mais, il voyait toujours ses gens. Même pour lui, c'était atroce! même pas une lueur d'espoir... Pour l'ange des ténèbres, c'était pire que tout! Les ténèbres avaient plus de force quand leur proie avait un soupçon d'espoir de s'en sortir!
Finalement, ils arrivèrent, la louve et lui devant le temple. Là, il y avait déjà quelques-uns de ses compagnons...

En voyant Soranus arriver dans cet état qui ressemblait tellement à celui des habitants, ils eurent un regard éffaré. Alors, le jeune homme dit:

- Et bien! On nous avait dit de nous fondre dans la masse! C'est ce que j'ai fait! j'ai travaillé au cimetière!

Soranus avait au lèvre son petit sourire sadique qui signifiait qu'il était en pleine forme et près à réussir la mission, à apporter les ténèbres s'il le fallait pour les aider... machaon avait son regard brillant, et ses crocs acérés semblaient près à se planter dans les mollets, les gorges, les jambes de ceux qui leur donneraient du fil à retordre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tienn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Dim 4 Déc - 14:54

« Pardon, je suis en retard. »

Tienn arriva au pied du temple. Ses compagnons remarquèrent une fine entaille au dessus de son œil. De ce qu’elle avait fait de sa journée, elle ne dit rien. Elle ne parla en réalité que très peu.

« Bien, tout le monde est là ? Vous ne vous êtes pas fait remarquer ? Rentrons. »

Ils pénetrèrent dans une vaste pièce ronde. Aucune fenêtre ne laissait filtrer la lumière des lunes, les seules sources de chaleur émanaient des bougies aux flammes rouges retenues le long des murs par des chandeliers. Tous marquèrent un temps d’arrêt à la porte pour observer l’endroit. Tienn fut la première à s’avancer jusqu’au centre du lieu.
Quatre colonnes de marbre soutenaient le toit. Du sang séché maculait le sol. Tienn ne put retenir son émotion, elle s’effondra contre une colonne et resta silencieuse jusqu’à ce qu’une main sur son épaule ne la fasse tressaillir. C’était Artarus.

« Tienn ? ça va ? »

« Je me suis tordu la cheville. Tout va bien. »


La voix de Soranus résonna.

« Ce lieu n’est pas un simple temple. Ou nous as-tu emmené Tienn ? J’ai l’impression que tu nous caches quelques détails. »

« Je ne cache rien, je vous ai dis l’essentiel. Ceci n’est rien de plus qu’un temple. Il respecte la religion des habitants de cet endroit, c’est tout. »

« Ca sent la mort à plein nez ici… »

« La mort gouverne ici. Les dirigeants dirigent grâce à la terreur qu’ils créent en apportant la mort. »


Elle se tourna vers les quatre colonnes.

« On attache ici quatre personnes. Généralement des personnes qui peuvent nuire si vous voyez ce que je veux dire. On les torture, souvent jusqu’à la mort, et s’ils ont la force de résister, alors ils sont jetés en enfer. Là où nous allons. »

« Et autour de nous… Ce ne sont pas des…. »

« Ce sont des gradins. La vie ici est tellement insipide qu’elle apporte la folie. La souffrance excite les fous, ils assistent à la cérémonie, ils piaffent et bavent d’impatience. On leur raconte que ces sacrifices sont nécessaires pour empêcher une quelconque malédiction. Ils n’y croient pas, mais font semblant. En réalité ils aiment cette douleur infligée aux leurs, à leurs enfants, à leurs frères et sœurs, mais ils ne veulent pas le faire ressentir. Alors ils jouent à croire. »


Manis fit un pas en avant, les tremblotantes lumières rougeatres lui donnaient un air inquiétant.

« Tu as dis que nous allions « en enfer ». Expliques toi s’il te pla^it… »

« Je n’ai jamais dis que cette mission serait simple, le secret et le manque d’informations sont une des difficultés. Nous allons descendre et passer une porte. Si vous avez l’estomac fragile, ne regardez pas les fresques, elles sont un pâle reflet des cérémonies. »

La jeune femme s’avança vers le fond de la salle. Le groupe aperçut un escalier de pierre. Une voix d’homme se fit entendre, un chuchotement de Tienn, un craquement sinistre et un bruit de chute, puis plus rien. Les compagnons descendirent l’escalier. Tienn se tenait debout en bas des marches, deux corps à ses pieds.

« C’est le moment ou jamais de faire demi tour. Une fois ces portes passées elle désigna le mur derrière elle vous ne pourrez revenir en arrière. Pour le restant de vos jours vous serez marqués. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manis
Empereur
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   Dim 4 Déc - 16:04

Manis n’était pas en grande confiance, il n’aimait pas ce que venait de faire Tienn.
Il l’avait déjà dit au début, avec l’expérience acquise au cours des nombreux contrat qu’il avait effectuer, il voulait connaître les moindre détaille des missions a effectuer et elle venait de déroger a cette règle.
Malgré que, comme à son habitude, aucun mimique ou aucune expression n’apparaissait sur son visage, il était inquiet.
Son bâton continuait a tourner éternellement entre ses doigts.
Il regardait la salle dans tout ses moindre recoin, comme s’il y cherchait quelques chose de spéciale.

Il suivit quand même Tienn mais eut une sorte de réaction devant la « porte ».
Son regard se perdit, son bâton accélérait ses mouvement, preuve de sa nervosité.
Beaucoup de chose se passait dans ça tête, des souvenir d’enfance, un souvenir douloureux que Manis avait depuis bien longtemps enfuit au fond de lui…

Un bruit ce fit entendre derrière eux, et tout les membres à cran dans cette atmosphère lourde se retournèrent braquant leur différente armes qu’il avait dissimuler.
Manis lui, fit jaillir une lumière violette, qui vint s’interposer entre l’ « intrus » et le groupe formant un mur et soufflant par la même occasion les bougies de la salle les plongeant ainsi dans une noirceur oppressante.

La lumière disparue et, avant même que Tienn et les autres ne puisse réagir, Manis avança tout en disant d’un aire coupable :


Je suis désoler mes amis, mais la ou vous aller, je ne peut vous suivre…
Il n’ai pas toujours bon remuer le passer…


Et il s’avança, lassant planer le doute sur ces motivation réelle.
Il passa juste a coté de la silhouette noir qui était toujours devant eux et certain que le noir ne gênait pas trop, purent apercevoir un bref regard échanger…
Et Manis sortit du temple, la te^te basse, fermant la porte derrière lui…

La silhouette quand a elle n’avait toujours pas bougée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Planètes, civilisations & Trésors (Atlantide II)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 4 nouvelles planètes
» Mort des civilisations, survie des populations
» L'homme de l'atlantide
» Quête aux trésors : Grande Forêt.
» [Tuto] Quéte de trésors, Montagne enneigée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: Légendes Urbaines-
Sauter vers: