AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le journal de Féliana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féliana
Empereur
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Le journal de Féliana   Sam 26 Mar - 13:38

Un jour de pluie, Féliana se trouvait dans une grande bibliothèque avec des étagères de marbes contenant des centaines et des centaines d'ouvrages....la pluie et la grêle martelait les fenêtres le vent soufflait dehors, Féliana était seule, seule dans la pénombre, seule avec ces livres qui racontaient le passé...
Féliana s'aprocha alors d'un bureau en bois d'ébène, sur celui-ci était placé un livre ancien et une plume de phénix était posé à proximité , Féliana alluma une bougie pour pouvoir examiner de plus près ces objets...elle la posa sur un socle et ouvrit ce journal, il y avait une reliure en dorée mais quoique un peu éffacée par le temps, ce journal devait être là pour quiquonque voulait écrire... elle prit la plume dans sa main, elle était d'une légèrté inavouable et d'une beautée à en couper le souffle...elle la mania quelques instants puis se décida et commenca à écrire sur un fauteuil de velour , trempa la plume dans l'encre noire et commenca à écrire le début de sa vie....

Prologue :
"Un soir d'autommne, le monde était jeune, aucune souffrance ne partageait le ciel...dans une masûre au toit couvert de feuilles brunes, voila où commence mon histoire, ma triste histoire, l'histoire de Féliana Salynéria...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féliana
Empereur
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Le journal de Féliana   Sam 26 Mar - 13:54

Chapitre 1 :Féliana
"Le soleil ne brille plus quand je viens au monde il fait nuit, elle est noire comme l'encre qui coule sur ce papier...ma mère n'a pas souffert, elle souffrira des années plus tard pourtant...
Mes souvenirs ne sont pas tous heureux, mais ainsis va la vie, toujours gaie ou triste, nulle autre chose ne peux la faire changer.
Je suis née alors que mon frère, Ramsey possédait ses 7 années, "l'âge des bienheureux" disait mon père...je me demande aujourd'hui encore si cet âge était si bienfaisant pour l'être humain, est-ce bien de lui dire cela,il le croit et ne le devient pas, c'est une chose affreuse de ne pas devenir ce que l'on voulait il y a lontemps.
Mon frère m'a toujours aimé véritablement d'un amour qui lie ces frères, ces soeurs, toujous proches l'un de l'autres, jamais séparés...
mon père m'apprenait que son "métier" comme il le disait si bien,était un des plus fabuleux qui puisse exister...il était roi...j'étais donc princesse...pourquoi, vous demanderez-vous alors, suis-je née dans une maison peux prospère?le temps ne me l'a jamais soufflé...je ne l'ai jamais su et, ne le saurais sûrement jamais...
Ma mère me disait quand j'étais jeune d'ésprit, que : "jamais rien ne s'accquierre comme une fleur que l'on ceuille, il faut de la douceur et de la patience, Féliana ma fille si un jour un oiseau vient se poser sur ta main sans que tu ne l'y ai forcé, alors ce jour sera le jour où la sagesse viendra à toi..."
Ces temps de bonheur ont été alors révolus à jamais le jour où mon père m'emmena à la chasse.


Dernière édition par le Sam 26 Mar - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féliana
Empereur
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Le journal de Féliana   Sam 26 Mar - 19:12

Chapitre 2 : Souvenirs de douleur
Moi qui ne savais rien encore, moi qui avait tout à apprendre, je ne le connaissais pas plus qu’un autre…ce mot… « la chasse ».
Mon père m’y a emmenée un jour où le soleil brillait de milles feus, un jour de misère pourtant, un jour décisif pour moi, petite et faible Féliana.
Nous marchions vers la forêt mon père avait emmené son arc , son carquois et quelques flèches en supplément des siennes pour moi….pourquoi avais-je acceptée ?Pourquoi ne me rendais-je pas compte qu’avec ses flèches, mon père allait tuer ?Non, je le suivais, bien heureuse, naïve.
Puis mon père sortit son arc à une vitesse hallucinante qui me fit presque peur, il prit une de ces flèches et tira … la flèche transperça l’air en sifflant, elle se dirigea vers un arbre, j’entendit au loin des milliers d’oiseaux s’envoler, terrorisés…mon cœur se mit à battre « c’était donc cela, la chasse ? tuer des innocents pour le plaisir ? »
Je me tu tout de même, je n’avais rien à dire en tant qu’enfant.
Puis , au loin sur le chemin une flèche sanglante déchira le silence de la forêt … je courus aussi vite que je le pouvais en voyant une tâche blanche, pure et agile s’enfuire au moment où elle allait se faire toucher par cet objet de démon… je me plaça aussitôt devant cette créature, qui était une licorne, voulant la protéger, « tant pis pour ma vie » me dis-je, tant de personnes meurent en ce moment pour une raison qu’ils ignore , moi si je meurt, je saurais pourquoi…je baissa mes paupières….j’attendais, j’attendais le moment fatidique, mais il ne venait pas, j’ouvris alors les yeux, mon père courait vers moi en un instant il avait pris mon bras et me poussait dans le fossé à la seconde même où la flèche l’atteignais…en pleine poitrine.
Mon cœur hurla alors ma douleur, la licorne s’enfuit au galop, elle se retourna un moment puis quitta le sentier. Je pleurais , mes larmes étaient froides et glacées. Je tournais alors la tête et je vis un homme à cagoule rouge sur un petit dôme de terre….il riait… et s’éclipsa sous mes yeux embrumé de malheurs et d’horribles chose qu’est la triste vie des autres…
Je parvenais tout de même à me lever et ,malgré mes peurs d’enfant, car il commençait à faire nuit , je pris bien le soin de ramasser chaque flèches et le carquois , puis je pris l’arc dans ma main.
Dans la nuit, on pouvait voir une ombre frêle marcher au milieux du chemin de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le journal de Féliana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le journal de Féliana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: La Grande Bibliothèque sur Sénata V-
Sauter vers: