AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Dojo de Dame Eïko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiko
Empereur
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Le Dojo de Dame Eïko   Jeu 4 Aoû - 2:34

Les Quartiers de Heber étaient Magnifiques en ce soir d’été sur SénataV. Les étoiles et les lunes projetaient une lumière légèrement bleutée dans les ruelles des ces quartiers sinueux de la nuit. On aurait pu y lire Tellement la lumière était Omniprésente. Elle ajoutait encore plus de mystère à ces quartiers dédaléens. Les ombres immobiles des lampadaires, des horodateurs pour vaisseaux de déplacement au sol, des boites postales ; des pancartes d’affichage et des enseignes de différents commerces donnaient une impression fantomatique au lieu.

L’air doux et légèrement lourd était à l’image du visuel des quartiers. On aurait pu se perdre rien que par la force de cet air lourd mais léger à la fois. On sentait parfaitement les présences fantomatiques des êtres de ces lieux, mais l’on n’aurait pu ressentire ceux des personnes vivantes.

Le Dojo de Dame Eïko n’échappait pas à cette règle. Le bâtiment et les jardins de Style japonais derrière celui-ci allaient ouvrir leurs portes par cette nuit blanche… Les différents buissons taillés par les jardiniers de Eïko offraient un spectacle D’ombre et de lumière, ajoutant une grande étrangeté à ces lieux.

Chaque ombre paraissait être le spectre d’un être ou d’un feuillage. Le bruit du ruissellement d’un cours d’eau aux alentours n’arrangeait rien à cette ambiance inquiétante, mais la rendait calmante. Les fleurs de pavot, prévues à la création de l’Opium du dojo, libéraient leurs polène rendant le dojo plus zen que jamais.

La Belle Dame Eïko, Première Yoriki du Bushido, conseiller et bras droit de l’empereur, maître Shintao, et Merveilleuse, Magnifique Bibliothécaire se tenait tranquillement assise en tailleur à l’intérieur du dojo. Elle était en proie à une profonde méditation.

N’importe qui pouvait rentrer dans le dojo pour entendre la voix paisible, se fondre parfaitement avec l’ambiance du dojo, de la belle dame. Une personne s’approchait, et Eïko ouvrit les yeux, prête à accueillir quelqu’un qui avait besoin de méditation, de conseil, ou d’aide à la pratique d’un art martial. Que le visiteur s’approche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gelda
Empereur
avatar

Nombre de messages : 64
Empire : quelque part dans l'espace
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Jeu 4 Aoû - 3:23

Gelda, profitant de la belle soirée pour se promener dans les méandres de Herber, sentit une odeur à la fois familière et apaisante, qui flottait dans l’air tiède de la cité sénatoriale.
L’impératrice du Bushido était irrésistiblement attirée par l’ambiance apaisante qui se dégageait de derrière le coin de la rue.

Sans hésitation elle marcha quelque mettre pour tourner au prochain croisement. On entendait clairement le son que produisait ses botes de cuir au contact des dalles blanches de la rue du quartier.

Elle se trouvait à présent devant une demeure construite à la manière japonaise. Elle ne pu s’empêchait de sourire à la vue de sa préceptrice en plein méditation mais celle-ci avait sentit sa présence ou bien avait elle entendu le bruit des pas de Gelda.

L’impératrice du Bushido, Maître guide, Yoriki des forces internes et assistante de la merveilleuse Bibliothécaire, s’approcha d’elle et s’inclinât respectueusement devant sa sœur d’arme pour laquelle, elle éprouvait un grand respect.

Gelda fut envahi par une émotion de bien être, propice à une méditation poussée, à la recherche du lieu calme par excellence, lieux où nul ne pouvait interférer avec la paix de la personne. Gelda n’avait jamais trouvé ce lieu mais elle avait encore bien des choses à apprendre de Dame Eiko. C’est alors qu’elle s’assit en tailleur en face de sa sœur, ferma les yeux en se plongea dans une profonde méditation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luminn
Empereur
avatar

Nombre de messages : 703
Empire : occupe toi de tes affaires !^^
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Aide et victoire...   Jeu 4 Aoû - 5:10

Luminas,visitait la ville .Il sentait une douce brise caresser son visage comme la douce main d'une femme .Il profitait de chacun de ses moments ,se rappelant chaque moment passés avec sa mère avant sa mort .

Alors qu'il rêvassait a la lumière de la lune et des douces lumières des lampadaires il fut bousculé par un enfant qui courait a toute vitesse .
Il n'eu même pas le temps de comprendre ce qu'il lui etait arrivé qu'un groupes d'adolescent de tailles massives le renversa et il se retrouva au sol regardant s'eloigner les jeunes gredins qui semblaient poursuivre l'enfant .Curieux,il se mit a la poursuite du groupe .Il s'avancait courant a en perdre haleine dans les ruelles de plus en plus sombres de la ville .Finalement ,il entendit
des cris .Il s'approchait a petit pas dans une ruelle très sombre .L'enfant vu toute a l'heure etait contre le mur terrifié .Il etait entouré des mêmes adolescents qu'il avait vu précédement .
-"Petit morveux ! Tu me devais tes 10 unité d'or habituels ! ou sont ils !criait un des adolescents .

-"Je ne sais pas ! Ne me frappez pas s'il vous plaît !pitié ! "disait l'enfant d'une voix tremblante mêlant sanglots et peur .

-"Je crois qu'il va avoir sa leçon qu'en pensez vous ?"

-"J'en pense que vous allez le regretter "dit luminas d'une voix calme mais néamoins assez impressionnante .

-"Qui est tu toi ?Quitte les lieux imédiatement !"lui dit un des adolescent dont la lumière ds la lune eclairait celle de son visage juvenile encore parsemmé de boutons .

Face a une telle reponse luminas lui demanda de s'excuser .

-"Moi m'excuser ?Mais c'est qu'il ne manque pas de sens de l'humour celui la !"s'ensuirent des rires bruyants dont on reperait les diverses variations de voix dû a une mûe incomplète .

-"Tu l'aura choisi "Et il sortit son épée .

-"Quoi ,que compte-tu faire avec cette arme ?tu crois me faire peur ?

D'un geste il rangea son sabre dans son fourreau .
-"Tu as raison je n'utiliserai pas le sabre contre vous" .

-"Aller les gars montrons lui de koi nous sommes capables !"et il foncèrent ainsi sur lui tel des hyennes enragées

En un instant tout le groupe d'adolescent se retrouva au sol ne pouvant plus bouger ayant chacun un membre cassé ou luxé .Le combat fini il voulu voir l'enfant mais celui-ci s'enfuya a toute vitesse dès qu'il s'approcha .Il tenta de le suivre mais il le perdu de vue . Il se retrouvait alors face a une maison de style japonnais decoré avec goût.Voyant la porte ouverte ,il ne put s'empêcher d'y rentrer et apercu deux chevelures gracieuses briller a la lumière de l'aura qui les entourait il resta silencieux
observant la scène pendant des heures le temps n'avait plus d'importance pour lui .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://triacorpinc.quickbb.net
Léon, Le Martyr
Empereur
avatar

Nombre de messages : 4
Empire : Liege (Belgique)
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Dim 7 Aoû - 0:09

L'empreur Léon se promenait en dehors des rues de son quartier . Ses Lunettes sombres cachant ses yeux refletaient cette lumière , une forte lumière qu'est celle du soleil .

L'empreur Léon avance d'un pas vif et sûr comme à son habitude .
L'air est lèger et doux , ce que l'empereur léon n'a pas l'habitude de ressentir car chez lui l'air est lourd et sent la peur .

L'empreur continue a avancer et ainsi distingue un sol muni de cristal .
Il découvre qu'il est entouré par une foret de cristal !!!

Mais ... Est ce une illusion ?! je dois réver sans doute ?! se dit-il choqué par ce changement radical de décor.

Il se demande comment cela est-ce possible ?

Il avance encore tout en restant sur ses gardes, regardant si rien ne bouge mais tout est calme, pas un bruit ne se fait entendre ...


L'empreur avance et aperçoit un lac gigantesque . Il ne peut résister et entre dans l'eau du lac.
L'eau est tiede, agréable, et dégage un parfum ennivrant et doux.
Il fait sombre, il n a plus envie de sortir de ce lac, il est bien, il est calme, il se ressource .
L'empreur oublit ses soucis, il est envahit par une sensation agréable, une sentation qu'il n avait jamais connu auparavant.

Soudain, une femme s'aprocha. L'empreur léon regarde, essaye d'apercevoir qui c'est mais n'arrive pas a distinguer son visage.

cette femme aux cheveux noirs, longs reste silencieuse ...
il essaye encore de voir son visage mais n'aperçoit qu'une ombre à la place du visage.

il est méfiant, craintif et se met sur ses gardes.
il demande à cette femme mystérieuse qui elle est et ce qu'elle lui veut ?!

La femme garde le sillence.

L'empereur ne dit plus rien et garde son calme habituel tout en restant sur ses gardes. Il s'approche de cette femme et découvre son visage. Un visage d'une beautée incroyable, c'est magnifique !!!
L'empereur n'est plus sur ses gardes car il a le sentiment qu'il n a rien a craindre.
Il connait cette personne, il en est sûr, oui c'est ...

Il ne pouvait rien dire, il était paralisé !!!
Une larme coule le long de sa joue et atterit dans le lac.

Il veut dire quelque chose mais n'y parvient pas.

Soudain la mistérieuse femme lui dit :
" N ai pas peur, je suis avec toi et je veillerai toujours sur toi et je t'aiderai à braver les épreuves que tu dois endurer dans ce monde de violence où la pitié n'existe pas. Je t'aime ...".

La femme mistérieuse a disparut. Léon est heureux mais triste a la fois, il sort du lac et soudain ... Il se lève et aperçoit qu'il n y a plus de foret de cristal, plus de lac, plus rien. Il est assit en tailleur dans le Dojo de Dame Eïko ...
Il s'est réveillé ...


Léon se souvient parfaitement de son rève mais ce n'est seulement qu'un reve et il dit :
"Maman...".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Dim 7 Aoû - 5:13

Van Fanel qui revenait, d’un rendez-vous d’affaires pour sa planète, passa par la cité Sénatoriale. Qui depuis les quelques réaménagements effectués, il avait du mal à si retrouver ! C’est ainsi qu’il vit l’empereur Luminas. Il l’avait déjà vu au Sénat par interstice et avait vu en lui en empereur noble. L’empereur Luminas courait à en perdre haleine fendant l’air calme de cette soirée qui avait bien commencé pour Van, puisqu’il avait trouver un très bon fournisseur. Pour le ravitaillement de sa planète en nourriture dont il manquait cruellement ; à cause d’un attentat sur ses vivres. L’air était d’où et calme rien ne le troublait à part les battements d’ailes soudains, d’un ange ou d’une autre créature.

Il se dit que cela pouvait être important alors il le suivit, sans se faire remarquer. C’est la qu’il le vit a l’œuvre, avec les jeunes racketteurs, et entré dans cet endroit de style Japonais. Il sentait le calme le repos a l’intérieur il entra sans le moindre bruit et qui plus est personne ne le remarqua. Même un Elfe ne l’aurait pas entendu venir tellement il avait de respect, pour cette atmosphère enivrant. Il se sentit lâche et relâcha sa concentration moins d’une seconde et cru comprendre que L’impératrice Eiko l’avait remarquer.

Elle n’eut pas besoin de lui parler ni d’ouvrir les yeux pour qu’il comprenne qu’elle voulait qu’il médite avec eux. Il hésita au départ ne voyant dans cette pièce que des membres de la très noble alliance du Bushido. Puis il sentit une chaleur à la fois réconfortante et accueillante cela venait en quelque sorte de Gelda qui approuvait sa
préceptrice, elle aussi. Quant à Luminas ! Il ne fît rien sans doute parce qu’il ne connaissait pas Van. Il fut de même pour L’empereur Léon que Van n’avait d’ailleurs jamais vu au paravent.

Alors Van décida de s’asseoir en cercle au coté de L’impératrice Eiko, ainsi que de L’impératrice Gelda. Il ferma les yeux et se laissa guider par la sensation de bien être de cette pièce. Mais ses souvenirs le hantaient même dans un aussi belle endroit et il se rappela la destruction de Fanelia par ce fou de Dilando. Il rouvrit les
yeux en sueur mais ne s’arrêta pas espèrent faire disparaître ses cauchemars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
youpiter
Empereur
avatar

Nombre de messages : 6
Empire : Pikachu
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Lun 8 Aoû - 14:55

Youpiter arrivait enfin dans le palais de Dame Eiko la merveilleuse bibliothécaire lui en avait souvent parlé sur les terres sacrées du Bushido. Les dernières modifications de la cité de Sénata avait perturbé Youpiter, Daimyo des Forces Internes, Pilier des Tutelles du Bushido et il avait donc mis plus de temps qu'il n'aurait dû pour trouver ce palais. De plus des affaires importantes l'avait retenue sur ces terres. Lorsqu'il entra il vit un cercle de méditation qui était en formation. Youpiter s'installa près de Van Fanel qui avait l'air d'avoir vraiment du mal à méditer posément. Youpiter s'assit auprès de lui et pour ne point déranger ces deux amies chuchota à l'oreille de Van:

Le secret d'une bonne méditation c'est de transformer son esprit en une matière liquide comme l'eau. Il peut ainsi prendre la forme que tu désires et glisser sur tout les problèmes qu'il rencontre pendant la méditation. Ce que je te demande ce n'est pas d'oublier ton passé ou tes problèmes mais juste de glisser dessus pendant que tu fais cet exercice qu'est la méditation. Cela te reposeras et en plus tes obscures pensées ne viendront pas troubler les autres personnes qui méditent avec toi.

Youpiter n'attendit même pas la réponse de Van Fanel il ferma les yeux et l'expression de béatitude qui éclairait son visage faisait comprendre à tout ceux qui le voyait de l'exterrieur qu'il était en phase avec l'univers. Comme cela faisait quelques centaines d'années que Youpiter perfectionnait son art de la méditation il arrivait maintenant à entrer en contact avec les gens qui méditait avec lui. Il en profita donc pour entrer en contact avec la merveilleuse bibliothécaire du Bushido Dame Eiko et avec le Maître guide, Yoriki des forces internes et assistante de la merveilleuse Bibliothécaire dame Gelda.

Bonjour à vous mes soeurs je suis désolé de venir communiquer avec vous durant votre séance mais c'est pour vous prévenir de ma venue. Eiko-sama vous m'avez demandé de venir et je suis venue aussi je voudrai savoir si l'on peut continuer à explorer ce monde méditatif ensemble ou si je dois continuer tout seul?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Mar 23 Aoû - 0:37

Un bruit, non, une voix retentit dans l’esprit de l’empereur Youpiter. Il ne la connaissait pas mais il savait que c’était l’empereur qu’il avait vu en sueur un peu plutôt. Il semblait calme cette fois, comment êtes ce possible. Il n’arrivait pas à se concentrer et avait le pouvoir de parler par l’esprit comment ?

Je suis un Padawan Jedi, je me nomme Van Fanel. J’avoue que je ne suis pas un expert en méditation et vous remercie de vos conseils d’ailleurs. Et vous souhaite une bonne continuation dans ce havre de paix et de sérénité. D’après ce que j’ai comprit vous êtes l’empereur Youpiter et vous faites partit d’une des alliances les plus nobles de la galaxie. Est-ce que ces informations sont exactes ?

Dès lors Van s’emplit de vide et de paix en attendant la réponse de Youpiter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane
Empereur
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Mar 30 Aoû - 22:54

Le Dojo de Maître Shinseï était beaucoup trop fréquenté pour Ayane... Elle préfèrait de loin de le calme de celui de sa supérieure, la Première Yoriki du Bushido. Cette dernière impressionait Ayane, elle avait sû cumuler les grades et gravir les échellons à une vitesse surprenante... Le jeune fille pouvait espérer un challenge, arriver plus haut et plus vite qu'Eiko. Mais ce n'était pas le thème de ces pensées, non... Elle méditait... Elle avait fait un rêve, un drôle de rêve.

Elle se souvenait, morceau par morceau, de ce rêve, et cherchait une interprètation là où il n'y en avait certainement pas...
Elle avait rêvé d'un jeune homme, seul, extrêment seul... Pourtant, du monde l'entourait, mais il se sentait seul. Sa vie ne reposait que sur une communauté fictive, et cela le détruisait de l'intérieur, aussi, il s'était décidé à ne rien laisser parraître, aucune émotion, même si cela devait lui coûter le peu d'amis qu'il avait.
Tous les jours, l'adolescent s'enfonçait un peu plus dans sa misère, et pourtant, il restait fier, en apparence uniquement, de ce qu'il était, vaniteux, peut-être, mais c'était sa façon de se protéger. Il n'attendait qu'une chose, qu'une main lui soit tendue, qu'il puisse la prendre et se dévoiler sans avoir peur, en toute confiance, et il savait au fond de lui qu'il ne ferait rien de lui même pour que cette main arrive, ce n'était certes pas la meilleure solution, mais il préfèrait rester dans son monde imaginaire, il s'y sentait tellement mieux...
Et pourtant, il avait réussi, il n'était certainement pas ce qu'il pensait être, mais son inconscient le forçait à se rabaisser par rapport aux autres, pour se consoler, il travaillait, il se démenait pour être toujours mieux, meilleur, qu'importe ce que ça lui coûterait.

Ayane éfleura un brin d'herbe du bout des doigts, laissant se déposer la rosée du matin sur son index... Elle avait l'air pensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bartuc
Empereur
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Mar 30 Aoû - 23:11

L empereur Bartuc se promenait sur ces terres hostiles, ou il ne respirait qu'un vent de souffrance lourd comme son desespoir. il avait accompli sa mission d empereur et son pacte avec les c'tan en tuant Homura et en regroupent les rebelle a lui . Que cette action lui avait apporté ? La souffrance de voir de nombreuses pertes des deux camps. Pourquoi les humain se combattait ils pour des raison si futile, pourquoi se prouvait il a eux même leur supériorité par la force ? Bartuc n’en savait rien mais un vent l interrompit ce vent étai calme est agréable. Bartuc fut surprit en voyant que dans un endroit tel que celui si une construction si apaisante pour l esprit puisse exister. Il s agissait d un dojo. Il remarqua une impératrice du nom d Ayane et la salua. Il étai surprit par la beauté de ces lieu ; cette endroit calme était le lieu parfait pour méditer et faire le vide ainsi qu’oublier la mort de ces pauvre soldat.
Edit BaD mAx : MP envoyé, prière aux autres modérateurs de ne pas éditer.

sa y est j ai corriger j espere que maintenant il n y a plus de faute


Dernière édition par le Mer 31 Aoû - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiko
Empereur
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Mer 31 Aoû - 1:25

Dame Eïko se trouvait en plain Cœur du Dojo. Elle était en proie a la méditation et senti chaque personne entré dans son dojo, notamment Youpiter, gelda, Van fanel, leon, mais encor Ayane. Eïko prenait le temps de bien faire le vide en elle, se libérant de tous sentiment comme elle le faisait avent de parler a ses frères et sœurs d’armes, ou non.

Elle savait que souvent elle se trouvait en tors, mais qu’elle laissait toujours, a tors ou a raison, sa fierté de coté au profit de ses frère et sœur. La souffrance encourut par les personnes qui entraient dans son dojo la troublèrent. L’Odeur des fleurs de pavot ne suffisait plus l’aide au calme. De Tous, seul Youpiter semblait calme, les autres avaient leur problème et leurs histoires, et Eïko avait les siennes. Encor et toujours on lui demandait de passer après ceux qui venaient ici.

Dame Eïko, première Yoriki, Conseillère et bras droit de l’empereur, Noble bibliothécaire du Bushido essayais de vider son esprit de tout ces tourment, lorsque Ayane entra dans le dojo. Eïko avait deviner ce qui amenait la jeune fille ici, elles en avaient parlées, le matin tôt. Un jeune homme ne voulant pas parler sans qu’on le l’y force, un jeune homme tourmenté… Dame Eïko avait l’impression de connaître ce jeune homme, elle ne savait de où…

Eïko ouvrit les yeux, se leva et emmena Ayane en direction des Jardins, qui avaient été tailler par les meilleurs paysagiste du Bushido, un Jardin zen d’une magnifique ampleur. Eïko avait un pressentiment, comme si quelque chose d’importent allait se passer dans le future, Mais Eïko ne s’en enquit pas, pour le moment, le rêve de Ayane l’inquiétait plus.

Elle marchèrent un peut sans dirent mots, puis Eïko s’arrêta a côté de Ayane, prête a réentendre ce rêve… que Ayane lui raconta a nouveau…

Eïko réfléchit quelques seconde et demanda quelque chose a Ayane.


Ce garçon me rappelle un ami… Un a mi que j’ai eut sur une autre planète, il y a bien longtemps, le meilleur que l’on puisse avoir, avent que je dirige un empire, avent qu’il en dirige un…

Jeune Ayane, j’ai une question a vous posez. Vous qui rêvez de quelqu’un qui vous tiens, dans ce que vous dites, a cœurs, croyez vous que cette personne accepte l’aide que l’on peut lui apporté ? vos chimères proviennent peut-être d’une histoire similaire, dans un autre plan… répondre a une question si simple est parfois le Bellérophon de notre tourment.

Votre chimère, si l’on lui tend la mains… la veux t-il vraiment ? oui je le pense, mais l’accepte il ? la question reste a se poser, et c’est là qu’est votre chimère. Je vous souhaite d’en trouver la flèche de plomb fondu. Je vous y aiderais du mieux que j’y peut, encor.



Eïko et Ayane reprirent leur marche vers un banc où ils s’installèrent pour discuter plus longuement de ce rêve qui tourmentait la jeune recrue.


Pour la petite histoire, une chimère était un annimale mythologique grec qui représentait le tourment de l'âme de la populasse. Bellerophon, était un héros(=demi dieu en grece anthique) qui tua la chimère d'une fleche don la pointe était enduite de plomb fondu, répendant le metale dans la gorge de la chimère.

Bellerophon avait reussit a chevocher Pegaze, et a dos du chevalle ailler, il voulut monter au sommet de l'olumpe apres sa victoire sur la chimère. Les légendes disent que Zeus lença un eclaire dans le ciel, et que pegaze desarsona bellerophon, qui tomba mort au sol. Pegaze devin le plus fidelle coursier des dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bartuc
Empereur
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Mer 31 Aoû - 15:06

Bartuc visitait encore cette ville. Il ne sen lassait pas il y avait des endroit merveilleux et pas que des endroit d ailleurs, mais Bartuc arrivait dégât au dojo de dame Eiko , cette endroit charment qu il avait rencontrer par hasard tendis qu il approchait il sentit un courent d air glacer se retournent . il le découvrit...
Il vit Homura son corps était en sang mélanger a la boue je sentait une profonde tristesse dans cette âme.
aideeeeee moiiiiiiiiiiiiiiii je ten suplie seul toi peut m aiderrrrrrrr.
Pourquoi t aiderai je vile créature.
S il teee palittttttttttt.
Je ne pouvait résister a cela.
Très bien montre moi ton problème.
Je me sentit transporter et quelque minute après je me retrouver dans un cimetière et je vie un être élancer creuser il s’agissait du Deicever je comprit alors.
Deicever tu cherche a voler l âme d Homura voila donc pourquoi tu ma entraîner et pourquoi g tuer mon maître tu va mourir.
Alors que je m élancer sur lui le Deceiver reçu mon coup qui ne lui fit le moindre mal ; j’étai paralyser par une telle puissance.
Ta puissance n est pas requit en ces lieux retourne d ou tu viens
Il me projeta et je m’évanoui ainsi devant le dojo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   Mer 28 Sep - 0:15

Van se leva et alla dans les jardins du dojo et il vit Dame Eiko et une jeune impératrice a ces cotés. Il arriva et entendit une partit de leur conversation il était rester discret pour ne pas déranger mais les avait entendues en arrivant. Il rougit quelque peut mais reprit son état normal. Il les regarda et dit en sortant de l’ombre d’un arbre et se tournant vers Ayane.

Nous ne somme qu’un pale reflet dans le miroir mais ne le blâmons pas. Car la vie n’est faite que d’euphémisme qui nous protège du monde extérieur mais cela nous empêche de nous épanouir. Les fleurs de Lotus ont besoin de temps et de toutes les forces nécessaires pour grandir et fleurir. Vie ta vie comme tu l’entends et ne t’occupe pas des autres c’est le conseil que j’ai à donner à ton ami dans ton rêve.

Van laissa tomber une fine larme, perle de mémoire qui déchire l’espace et le temps et vous rattrapes au moment les plus inopportuns. L’exclusion Van connaissait ce mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Dojo de Dame Eïko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dojo de Dame Eïko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Niort 1458] Mariage de Messire Emeric et Dame Lisou
» La troupe de dame Iseult
» strat dame Vashj
» Sir enzo des flandres défenseur de la dame du lac.
» Zexia, la Dame Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: La Cité de Sénata V-
Sauter vers: