AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans le bourbier, un jour de Décembre…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Sam 20 Aoû - 18:21

Qu’elle était cette voix ? Une voix d’outre tombe résonnant dans l’immensité blanche, L’immensité ? Oui la réponse était là. Il avait fait le chemin jusqu’ici et il voulait éloigner Féronia mais il n’existait rein ici. Donc il devait faire le chemin inverse, mais comment ?

Un crie le sortit de sa torpeur Féronia était happée par une Force inconnue. Il plonge, «range » ses ailes percute Féronia pour ne pas qu’elle finisse dans le gouffre et fini par percuter le flanc droit en premier le rebord du gouffre.

Normalement cette chute aurait du lui déboîter l’épaule mais dans un esprit qui n’était pas le sien la douleur n’existait pas, mais ne retournant dans son esprit une douleur immense l’accablerait. Plus il retarderait la douleur plus elle sera fulgurante il devait prendre Féronia et partir tout de suite.

Dans le monde des vivants tout le monde s’inquiétait pour eux deux il ne bougeait plus ni l’un ni l’autre. Et l’épaule de Van avait bouger pour se tordre dans un sens bizarre.

Il se releva et courut vers Féronia. Il fut projeté par une Force mystique et il entendit «ne te m’est pas entre elle et moi ou tu va mourir». Il ne tînt pas compte ne l’avertissement et courut vers Féronia l’étreignit et la sera contre lui pour se releva.

Une nouvelle blessure sur le corps de Van du sang s’écoulait cette fois de son dos.

La Force ne l’avait point pousser cette fois mais fouettées mais il ne s’arrêta pas et continua à courir avec Féronia il prit de son sang qui coulaient de son dos sans qu’il en ressente aucune douleur et trace un cercle fît une incantation et…

Oui ils étaient dans une sorte de ville mais la verdure était omniprésente et sa beauté n’avait d‘égale que sa grandeur. Un arbre gigantesque trônait au centre de cette citée blanche. Il se trouvait sur une colline assez haute. Il était certainement millénaire ; si on peut parler d’années dans l’esprit ; Ce n’est pas le moment e revenir sur tes souvenirs Van.

Cette pensé lui traversa l’esprit et il pensa aussitôt a Féronia la posant par terre. En se baissant il ressentit une douleur atroce du au nombre de ses blessures et au temps qu’il était resté dans l’esprit de Féronia tout lui arriva d’un coups.


Féronia on est en sécurité ici, du moins pour un moment

Dormir. Ce fut sa dernière pensé avant de s’écrouler aux cotés de Féronia. Elle aussi semblait dormir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 85
Empire : Sénata V
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Lun 29 Aoû - 22:41

Comme beaucoup un homme vêtu d une cape surmontée d un capuchon marchait dans les rue de Sénata V en ce jour de Décembre. La neige tombait drue. Sa cape noire était maintenant presque blanche a cause de la neige. Il arriva dans un parc, on ce serait crue dans le royaume du froid et de la blancheur, tout était recouvert de neige, les arbre brun par endroit avait perdu leur feuillage depuis fort longtemps. Soudain une main sorti de sa cape et soudain sa tête, il fléchi un genou puis se releva et alla vers le ban le plus proche. Sans prendre la peine d ôter la neige il s assit et sa seconde main sorti et il prit sa tête elle aussi puis il rejeta sa tête en arrière, son capuchon tomba et le visage d Eragon apparut. Son regard vide perdu dans le ciel blanc lui donnai une allure étrange, il ne semblai plus être conscient.

Entre conscience et inconscience, voilà où ce situe se monde que beaucoup on du mal a qualifier mais que l on appelle le plus souvent « les voix de l esprit ». Eragon était maintenant dans un endroit qui ne changeait pas beaucoup de celui qu il venait de quitter, tout étant blanc a la différence que la brume rendait la visibilité réduite a quelque mètre. Enfin la visibilité des yeux seulement car dans cet endroit on ne voyait pas par ses yeux mais par l esprit. Eragon marchait dans la brume épaisse, il semblai savoir parfaitement où il allait mais il n en était rien, a par qu il se sentait guider vers un endroit comme tant d autre. Au bous d une longue marche il sorti de la brume d un coup, elle s arrêtait net. Il ouvrit les yeux et vit un paysage verdoyant surmonter d une colline qui abritait un gigantesque chêne. Il marcha dans sa direction et gravit la colline. Arrivé en haut il découvrit un spectacle étrange, deux personne était allongés dans l herbe au pied de l arbre entre les racines. L une était Féronia qu il avait rencontré de ci de là et l autre était Van Fanel qu il avait croisé dans un bar du quartier Heber, au dessus de Féronia une aura d un noire pure et intense se tortillait frénétiquement. Eragon s assit dans l herbe et attendit qu ils se réveillent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimesse.forum2jeux.com/
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Mar 30 Aoû - 0:22

Observé. Oui il était observé… Par un aura plutôt amicale mais en même temps assez nerveux. Il n’était plus sur de ce qu’il ressentait mais cela devait, s’en rapprocher ou peut être ce trompait-il. Qu’importe les sentiments des autres lui-même ne sentait plus les siens !

Et son corps le faisait souffrir mais ce n’était pas excessif. Un autre aura maléfique très prêt de… Féronia ! Il l’avait oubliée et était tombé à terre. D’un bon il fût sur pied et vît cet homme ; Il l’avait déjà vu Eragon dans un bar il l’avait entre aperçût et il avait pénétré son esprit sans le vouloir car il était passer entre lui et un chasseur de Prime.

Comment était-il arrivé là ? Un ange comme Féronia ? Ou alors avait-il un lien avec elle ? Van ne savait plus et sans même s’en rendre compte, il avait marcher jusqu’à Eragon.


Je vous connais Eragon. Au bar de Liwana je cherchais un chasseur de Prime et vous vous êtes mît par erreur entre lui et moi et j’ai sonder votre esprit je m’en excuse d’ailleurs. Mon nom est Van de la cours de Fanel roi de Fanelia.

J’ai aider Féronia car un vide noir a voulu la tuer, je l’ai emmener ici pour essayer de la protéger. Vous voulez peut être que je vous laisse finir de l’aider ?


Il se rassit après avoir eu un étourdissement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féronia
Empereur
avatar

Nombre de messages : 79
Empire : Perdue dans les voies de l'esprit...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Mar 30 Aoû - 14:03

Féronia était là sur le sol. Elle ne bougeait pas... Elle sentait que le brume n'était plus autour d'elle mais, elle avait peur de se réveiller et de ce qu'elle trouverait... mais, peu à peu, elle se calma et elle décida d'ouvrir ses yeux...

La première chose qu'elle vit était l'aura mlaéfique du Chaos qui se trouvait près d'elle. Elle cria, se releva sans que personne n'eût pu la retenir... Elle courrut vers la ville.

Elle avait l'impression de connaitre ce lieu comme lorsqu'elle avait vu la neige. Des souvenirs vieux de plusieurs millénaires semblaient revenir doucement. mais qui était-elle donc? Elle-même ne le savait plus.

Elle arriva dans la ville, courrut le plus vite qu'elle pouvait... Elle savait où elle devait aller. Elle traversa la cité blanche de part en part. Elle ariva enfin à la tour de garde située à l'Est. Elle entra et ferma la porte ainsi personne ne pourrait entrer même pas le Chaos. La tour Est était protectrice pour elle...

Elle se disait qu'elle pourrait prendre la forme de l'ange de la lumière mais, elle avait peur que ça ne marche pas. Elle n'avait pour le moment aucune énergie et elle était bien trop essouflée et énervée pour tenter quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 85
Empire : Sénata V
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Ven 2 Sep - 22:47

Eragon était resté la assit tout le temps que dura le sommeil de ces deux compagnons. Le premier debout fut Van, il se présenta, Eragon écouta mais ne répondit pas. Puis ce fut le tour de Féronia de se réveiller, son réveil fut brutal, apeurer par le chaos elle s enfuit a toute jambe.

Ce monde est fort étrange, il n a de limite que celle de votre imagination, ainsi dans ce monde un être douée du pouvoir de réflexion et de l imagination na tout pouvoir il peut faire ce qu il désire mais il faut faire attention car ce monde n est pas réel et si on s enferme dans ce semblant de paradis on peut y perdre la vie. Le chaos devrait savoir qu ici il ne peut pas grand chose, il n a pas d entité qui l attend a la sortie et il ne peut donc imaginer, ses pouvoir son donc limiter dans ce monde et c est pour cella que deux homme et une femme autre fois l on enfermer ici car le pouvoir des autres êtres est plus grand ici que le sien.

Eragon se leva doucement après la départ de Féronia, il sourit a Van signe qu il l invitait a continuer. Ensuite il fit un petit saut et comme s il flottait a la surface du sol il glissa vers la ville blanche guidée par l aura de Féronia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimesse.forum2jeux.com/
Féronia
Empereur
avatar

Nombre de messages : 79
Empire : Perdue dans les voies de l'esprit...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Dim 4 Sep - 16:19

Enfermée dans la tour, Féronia paniquait... Dès qu'elle voyait un objet, elle le mettait devant la porte... Elle s'essouflait de plus en plus. Ses deux ailes bougeaient de plus en plus vite en de courts mouvements. Après avoir barricadé slidement la porte, elle s'assit contre le mur de pierre blanche...

Alors, elle réflachit, elle esssaya d'établir des connexion sentre tous les éléments qu'elle connaissait. Elle savait que sa mère avait affronté le chaos, elle savait aussi que c'était l'union psychiques de son père et de sa mère qui l'avait détruit, elle savait que le chaos s'était attaqué à sa mère pour une certaine raison mais que personne n'avit jamais sue...

Alors, elle pensa à sa mrque ne forme de rose: son frère en avait une, elle aussi sans oublier sa mère... mais, pensa-t-elle, personne d'autre n'avait cette marque... Elle se souvitn alors des mots d'un pyramien. Il avait dit:

- Personne ne sait d'où vient cette marque, personne sauf celui qui l'a transmise à ta mère...

Qui avait donc transmis cette marque à sa mère? pas ses grand parents en tout cas! car, aucun d'eux ne l'avait! elle le savait car elle le leur avait demandé quelques fois...

Féronia ne savait plus que penser... Comment connaissait-elle cette cité? où avait-elle déjà vu de la neige? Pourquoi le chaos voulait-il la posséder? Tant de questions sans réponses qui la peturbaient et qui la taraudaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 85
Empire : Sénata V
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Dim 11 Sep - 22:10

Eragon planait comme quelqu’un en apesanteur dans les grande rue de la citée blanche. Il semblait décider et savoir exactement où il allait. Sa cape noire flottait au vent que son déplacement créait. Il fini par arrivé face a une tour, il était sur que c était là que Féronia c était cachée. Il s approcha de l entrée et essaya d ouvrire la porte, ce fut sans succès, elle était verrouillée et barricadé de l intérieur. Eragon ferma les yeux et essaya de visualiser la pièce, ou plutôt la porte, il la trouva sans difficulté et visualisa la barricade et le verrou. Il fit sauté en premier le verrou puis il fit disparaître un a un les objet derrière la porte. Le chaos n aurait pas prit cette peine il aurait essayer de trouvé une issue quelque part pour si glissé sous forme de fluide. Il fallait faire vite, il était peut être déjà a l intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimesse.forum2jeux.com/
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Lun 26 Sep - 0:56

Féronia était en danger ! Elle risquait quelque chose mais latitude d’Eragon troublait Van de la cours de Fanel. Il planait comme sa au-dessus de la cité d’Atlantis. La cité des miles mystères et énigmes et il savait où il allait. Van courut à travers la ville et arriva vite prêt de la porte. Barricadée de l’autre coté comment faire ? Des plumes tombèrent sur le sol et Van se trouvait déjà en au de cette haute tours blanche et nacré.

Elle reflétait l’âcre aspect de cette ville qui dans ses souvenirs était belle mais qui finit par brûler à case de l’audace du peuple du Dieu dragon lui-même. Van expiait ce péché tous les jours de sa vie. Ce n’était pas le moment de divaguer. Van fonça vers une fenêtre sans ce se soucier de la douleur. La petite barricade céda … Ce n’en était pas une c’était juste la fenêtre mais il n’avait pas prévu les escaliers qui le firent tomber au pied de Féronia. Il était à peine conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féronia
Empereur
avatar

Nombre de messages : 79
Empire : Perdue dans les voies de l'esprit...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Ven 30 Sep - 23:14

Féronia sursauta en entendant le bruit de vitre brisée... Elle tremblait pensant que c'était le Chaos qui arrivait... Mais, elle fut vite détrompée en voyant Van tomber des escaliers situés en haut de la tour et se retrouver à ses pieds. Il était couvert de bleus et de coupures dues à la fenêtre cassée et à la chute sans oublier l'effort qu'il avait fait pour utiliser ses ailes alors qu'il avait toujours mal. Féronia le regardait... Il fallait qu'elle fasse quelque chose sinon, elle sentait qu'il allait agoniser puis mourir devant ses yeux...

Lentement, la peur la quitta pour faire place à la détermination. Elle ne se souciait plus du Chaos! Il n'avait qu'à venir et la soumettre à sa volonté mais avant, elle sauverai Van...

Alors, elle sentit au creu du dos une petite pression significative... l'ange de la lumière allait se montrer dans quelques instants... En effet, un cercle lumineux éclairait maintenant le Front de la jeune femme... Une lueur blanche la baigna alors... Et, quand elle s'estompa, Féronia était entièrement vêtue de blanc et, dans son dos, se trouvait une troisième aile. cela faisait une éternité que la jeune femme n'avait pas pris sa seconde forme. Son pouvoir était plus grand ainsi que ses pouvoirs de guérison... Elle sentait aussi toutes les auras présentes: Eragon juste devant la porte et le Chaos la cherchant dans la tour nord et qui la repéra dès sa transformation...

Elle s'approcha de van et se concentra: il fallait qu'elle le soigne rapidement mais pour cela, il lui fallait un minimum de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 85
Empire : Sénata V
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Dim 2 Oct - 15:30

La porte s’ouvrit derrière Féronia et Eragon entra dans la pièce, il se dépêcha de fermer la porte puis joignit ses mains et commença a murmurer un formule dans un langage étrange, il était tourner vers la porte et ses doigts formaient une forme compliquer sensé attiré la magie, il continua son incantation muet puis projeta ses mains vers la porte et alors on pu sentire que tout le bâtiment avait revêtis une carapace invisible bloquant les esprits. Il se tourna ensuite vers Féronia qui était agenouiller devant Van, il s’agenouilla a son tours et mit sa main sur son épaule mais soudain il fut prit d’un tremblement et son image s effaça quelque peut, il s’efforça de rester ici pour maintenir sa barrière mais il fut sorti. L’agression venait de l’extérieur.

Eragon reprit connaissance, un gardien du parc était a coter de lui, il était assit sur un banc du parc complètement couvert de neige, il se leva d’un bond et toute la neige tomba, il regarda le garde puis disparut de son champ de vision. Eragon trouva une auberge, prit une chambre et monta directement, là il se coucha sur le lit et reparti dans le monde qu’il venait de quitté, il espérait que rien de grave ne s était passer en son absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimesse.forum2jeux.com/
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Ven 7 Oct - 18:23

L’aura de Féronia avait changé le chaos était-il là ? Un autre aura … Eragon c’était Eragon qui venait d ‘entrer par la porte de la tour et la une grande force se posa sur la tours protectrice espérait Van car une minute a peine c’était écoulé que l’aura d’Eragon avait entièrement disparut.

Ces alliés s’amenuisaient et le chaos approchait lui. Que pouvait-il bien se passer ? Il devait ouvrir les yeux se lever et protéger Féronia car il se sentait responsable de ce qui se passait mais c’était dur trop dur. Van essaya en vain de se lever et se plaqua au sol. Il le devait, devait se lever et par les quelques Forces qu’il lui restait, il cria quand il sentit le chaos a son paroxysme et prêt a franchir la porte de la tour.


Fé…FÉRONIA !

dans un élan presque surhumain Van se leva et se mit entre la porte et Féronia dégainant son sabre. On aurait pu croire qu’il n’avait rien si l’on ne voyait pas quelques gouttes de sang couler même s’il coulait lentement cette perte de sang pourrait le tuer à thermes même ici, en ces lieux si calme et posé d’habitude.

Il n’avait même pas ouvert les yeux trop durs sûrement comme effort et superflus il n’avait pas besoin de voir venir le danger car s’il devait défendre Féronia il le ferait au péril de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féronia
Empereur
avatar

Nombre de messages : 79
Empire : Perdue dans les voies de l'esprit...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Ven 7 Oct - 22:10

Féronia était toujours agenouillée... mais, elle sentait le Chaos qui approchait... Elle avait aussi senti l'aura d'Eragon et ses efforts pour l'aider. Cependant, il ne fallait pas qu'elle soit distraite de sa tâche qui était: soigner van le plus vite possible.

Elle allait le faire quand celui-ci se leva comme une flèche... L'ange de la lumière avait senti le Chaos et savait qu'il était là, derrière la porte, prêt à entrer... Elle se leva alors et posa sa main sur les plaies de Van, notamment celles au niveau de son dos... Alors, elles se refermèrent comme à chaque fois. Féronia n'avait jamais su comment elle avait appris cette chose magnifique qu'était la guérison...

Brusquement, elle sentit le souvenir bouger: il était en train de s'estomper et un autre souvenir qui n'était plus celui de Van commençait à s'imposer... Un immense trou noir s'ouvrit jusqu'à ce que la lumière revint et illumine un nouveau décor...

cependant, pendant cet instant de flottemment, la jeune ange était sûre d'avoir entendu: "La vérité est proche"

Maintenant, Van était toujours devant elle, avec son sabre à la main. la tour blanche avait disparu... le chaos était toujours là-bas mais, il ne tarderait pas à se montrer... Eragon ne les avait pas encore trouver. Féronia entreprit alors d'identifier ce lieu: Il y avait devant eux une cité banale... Des enfants jouaient dans les rues, des femmes se promenaient dans la rue et des hommes les regardaient passer. La jeune ange se disait encore une fois que ce lieu lui était famillier... d'ailleurs, ce devait être un de ses souvenirs.

Mais, elle ne se souvenait pas d'avoir déjà vu cette ville... Un contact se fit alors: elle se rappelait enfin légèremment de chose inconnue. Elle parla alors:

- Cette ville... c'est... c'est... Eolia... Oui, c'est ça!!! Mais c'est bizarre je n'y suis jamais venue comment ce souvenir est-il arrivé dans ma mémoire?

féronia parlait doucement et pas trop fort même si Van devait surement entendre ses paroles... la jeune ange commença alors à avancer entre les ruelles. parfois, Certaines personnes la regardaient avec une sorte d'admiration bizarre... Elle se demandait bien sûr à quoi cela était dû...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Ven 28 Oct - 19:04

La vie revenait, et la douleur partait. Féronia l’avait guéri. Quand Van se décidât de rouvrir les yeux Féronia n’était plus à ces cotés, elle avançait dans les rues comme si elle connaissait les environs, c’était une ville mais Van n’en avait aucun souvenir et ne savait pas non plus ou ils étaient arriver. Il se demanda quel esprit pouvait habiter ce souvenir peut être celui d’Eragon ou juste une erreur mais cela était trop rare pour arriver en ce moment.

D’ailleurs où était passé Eragon depuis la disparition de son aura il n’y avait plus rien plus de chaos plus de peine ; juste ce sentiment de quiétude qui avait emplit Van a son arriver dans ces lieux, le bâtiment central semblait faire parvenir cette même quiétude partout dans la cité.

Sans même connaître l’endroit il fut comme happé et ce mît à marcher sans même s’en rendre compte, une fois dans les rues il allongea le pas pour rattraper Féronia. Elle était vraiment belle sous sa forme d’ange de lumière, mais il la trouvait quand même bizarre avec ses trois ailes et Van se posait plein de question. Pourquoi elle ? Comment la protéger au mieux ?

Une fois a sa hauteur il lui posa une main sur l’épaule elle ne broncha pas comme si elle était absorber dans une torpeur. Elle semblait aller vers le bâtiment principal.


Féronia ! Ca va, t’es sur ?

Les quelques mots résonnèrent dans la tête de Van, et Féronia ne répondit pas et continuait à avancer, elle semblait être ailleurs tout en étant ici en même temps. Un souffle chaud, un aura venait de se faire sentir, Van espéra aussitôt que ce fût Eragon et pas le chaos.

Van vît une ombre au loin, mais, pourtant si proche et menaçante ; Il prit peur pour Féronia au cas ou ce n’était pas Eragon. Mais elle n’était déjà plus a ses cotés, elle continuait à déambuler dans les rues. Van se fondit dans l’obscurité tel un loup solitaire et partit à la recherche de Féronia, et quand il la retrouva…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon
Empereur
avatar

Nombre de messages : 85
Empire : Sénata V
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Sam 29 Oct - 12:18

Eragon était enfin dans une chambre au calme, personne ne viendrait le déranger. L se coucha sur le lit et se concentra, trouvé les voix de l’esprit était devenu dure car il ne les empruntait pour ainsi dire jamais. Il fini par trouvé une ouverture et chercha l’aura de Féronia. Il découvrit d’abord celle de Van puis celle du Chaos et finalement il senti Féronia ! A ce moment il s’engouffra dans le tumulte des monde puis et se posa en douceur sur le sol dans un univers inconnu. Les acteurs principaux de cette tragédie était présent, Van venait d’arrivé, Féronia était contre le mur, Eragon utilisait son corps et surtout son aura pour la protéger du Chaos qui était maintenant face a eux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimesse.forum2jeux.com/
Féronia
Empereur
avatar

Nombre de messages : 79
Empire : Perdue dans les voies de l'esprit...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Mer 2 Nov - 22:21

Le Chaos était en face d'elle mais, Féronia semblait ailleurs... Peu lui importait maintenant que ce Chaos horrible soit là. Elle savait que c'était en ce lieu qu'elle trouverait la clef du mystère. Ses ailes blanches frissonnaient et, ses yeux semblaient ne plus être comme avant. Féronia regardait partout d'un oeil vitreux.

Elle vit Van puis, Eragon... celui-ci la poussa vers le mur et, il fit barrage entre elle et le Chaos. mais, Féronia savait maintenant où aller... Elle se dégagea et continua à avancer. Elle devait y arriver et pour cela, elle mettrait sa vie en danger. Dans un état second, elle avançait et le Chaos maintenant approchait...

le Chaos, maître du monde, la regardait. Il allait la toucher et prendre contrôle de la jeune ange mais avant qu'il ait pu avancer son horrible patte, il fut repousser par une force invisible qui venait soit de Van soit de Eragon ou alors d'autres personnes. Peut-être celles qui les épiaient depuis leur arrivée.

L'ange avançait inlassablement vers le bâtiment au centre de la cité. Féronia se retourna alors. le chaos était encore là... Alors, elle fit une chose qu'elle n'avait jamais fait... Elle lança une puissance phénoménale contre le Chaos. l'énergie de Féronia était encore décuplée dans ce lieu, la belle Eolia, planète des mystères, des révélations et du passé.

le chaos n'était pas vaincu mais, il serait encore immobilisé pour un moment. le temps nécessaire à féronia pour arriver au centre de la ville dans le bâtiment de lumière. Là ou setrouvaient ceux qui les épiaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Fanel
Empereur
avatar

Nombre de messages : 120
Empire : Planete Eredeen 3eme Nebuleuse d'Orion (Nantes)
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Dim 4 Déc - 15:23

Van, fut stupéfait par la vitesse du chaos ; Mais son étonnement fut monté a son paroxysme quand Féronia déchaîna sa puissance.

Un ange avec une puissance de Déesse, Van la suivît, passa prêt du chaos qui restait figé. Elle continuait à avancer et sembla s'arrêter devant la porte du bâtiment principale. Eragon les avait rejoint.


Et maintenant ? On frappe pour voir si il y a quelqu'un ?

L'aura de Féronia rayonnait d'un bleu éclatant, ce qui la rendait encore plus belle.

Van frémît en pensant à la puissance de Soranus son frère devait posséder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féronia
Empereur
avatar

Nombre de messages : 79
Empire : Perdue dans les voies de l'esprit...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   Sam 7 Jan - 23:07

Féronia regarda Eragon et Van mais ne répondit que par un petit signe négatif. Elle semblait encore distante mais, elle semblait un peu plus présente...

Doucement, lentement, elle leva ses mains enveloppées commme le reste de son corps d'une couleur bleutée. Elle les posa sur la porte. Cette dernière se mit lentement elle aussi à luire de la même couleur bleutée. On entendit alors des bruits de pas. Ils ne venaient pas de l'intérieur mais bien de l'extérieur du bâtiment.

Féronia trembla encore plus qu'avant... Ses ailes ne cessaient plus de bouger. Eragon et Van qui étaient un peu en retrait par rapport à elle purent alors remarquer que la marque en forme de rose de l'omoplate droit de la jeune femme brillait d'une lueur immaculée.

Les pas se rapprochaient... Il y avait deux personnes et aucun d'eux n'était le Chaos. Féronia ne les voyait pas encore et en cherchant à senti leurs deux auras, elle se heurta à une sorte de mur translucide. L'ange commença à paniquer, son coeur cognait à une vitesse ahurissante. C'était comme si elle devinait, comme si elle devinait que la mystère allait bientôt se lever, elle allait enfin savoir...

Les deux personnes se firent alors voir. Un homme et une femme avançaient vers eux. Féronia les regarda et elle sentit qu'elle les connaissait tous les deux. La jeune femme sentit alors, des pensées se mêler aux siennes. C'était Soranus qui venait d'entrer en contact avec elle et qui, à distance, voyait ce qu'elle-même voyait. Il lui transmit alors cette pensée: tu avais raison, la rose expliquera tout...
Soranus alors empêcha ses pensées d'interférer mais, il resta en spectateur en voyant à travers les yeux de sa soeur...

Féronia connaissait l'homme et la femme mais qui étaient-ils? elles ne s'en rappelait plus. C'était comme si ce souvenir venait d'un autre temps, d'une autre époque... Les personnes se trouvaient maintenant près d'elle, de Van et d'Eragon. L'ange recula et la porte cessa de luire.

Et puis, Féronia ouvrit la bouche et sans savoir pourquoi dit:
- Hypérioné... Théiaé...
Cela voulait dire: descendants d'Hypérion... descendants de Théia...
La femme répondit alors:
- Zétei tu... Zétei mé... (il te cherche... il me cherche)
- Le Chaos, dit l'homme en galactique standard, sera vaincu si tu te souviens, si tu comprends, si tu apprends qui tu es...
- Qui es tu donc? et qui sont-ils?
- On me nomme Féronia. Je suis la fille de Mimitos et de Thirunthiel. Je suis descendante pyramienne, aqualys, elfe et aussi une ange...
- N'es-tu que ça?


La question resta sans réponse. Féronia ne savait que dire... Peut-être était elle autre chose mais elle ne le savait pas. Elle laissa Eragon, et Van se présenter eux-mêmes... Et elle réfléchit. Un souvenir s'accrocha alors derrière ses paupières. Il était flou mais, il se débrouillait lentement... Elle resta longtemps à essayer de l'identifier mais elle ne réussit pas. Puis, elle dit aux étrangers :
- Et vous qui êtes-vous ?
- Tu le sais, Féronia…
- Cherche dans le passé, un passé très lointain…
- Pour t’aider je ne dirai que : Zaô... Zeteô tu... té, émé Hemera... té, émé Stéllä...


Féronia n’en crut pas ses oreilles… Lui, il ne pouvait être qu’une personne mais c’était impossible et elle, alors, alors, elle… elle… elle était… Non ! Ce n’était pas possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans le bourbier, un jour de Décembre…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le bourbier, un jour de Décembre…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le plus horrible jour de ma vie...
» Pourquoi aimez-vous Touhou ?
» [Fields of Fire] Dans le bourbier des règles
» 7DTD - Gérer les hordes {RESOLU]
» Séjour dans le Piémont: des idées?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: La Cité de Sénata V-
Sauter vers: