AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ode à Thorin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flodevil
Empereur
avatar

Nombre de messages : 366
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Ode à Thorin...   Jeu 16 Juin - 1:55

[hrp: Petit topic pour tous ceux qui voudront déclamer leur flame à notre bô nain...]


Caché derrière les loudes tentures pourpres encadrant l'entrée de la salle, Gob observait les pseudo-esthètes qui impitoyablement enfonçaient et accablaient le pauvre Sénateur Thorin. La vue de ces philistins délivrant leurs jugements acerbes, leurs piques envenimmées au nom d'une soi disante connaissance de la beauté révulsait Gob au plus profond de son coeur.
Comment ces hommes -si tentés que l'on puisse les nommer ainsi- prétendaient ils posséder le vécu, les sentiments nécessaires pour juger un tel homme?
Leurs paroles acérées ne semblaient malgrès tout n'attendre en rien le purulent sénateur comme si un tapis de micose renvoyait toute ces attaques à leur expediteur tel un enfant qui dans un moment de pureté extatique lacherait ,comme invoquant un bouclier venant à son secours, la parade défensive la plus efficace : Miroir !!!. Le nain semblait rester de marbre face a toute ces attaques en règle. Surfant sur les mots, repoussant d'un regard d'acier ses détracteurs, il faisait face à la critique avec tant de pertinence et d'aloi qu'on pouvait se demander si il ne prenait pas du plaisir à rembarrer toutes ces têtes bien pensantes.




Ah Thorin, soupira Gob... Il a vraiment tout pour lui. Son corps de nain si admirable, taillé tant au maniment de la hache dans les champs de bataille qu'à celui de la pioche au fond de tous les gouffres sans fond, de ses sinueux boyaux d'où l'on extrait les fruits de la terre, de toutes ces cavernes scintillantes de mille richesses où opales, rubis ou diamants s'y livraient avec bonheur à ses mains expertes. Que j'aimerais être semblable à une de ces pierres pour sentir ses douces mains calleuses me caressant, ses admirables yeux bovins parcourir toutes mes fesses , euh faces à la recherche de la plus minime imperfection et enfin sentir son haleine putride m'efleurer lorsque sa bouche s'approchant, il osera enfin embrasser sa chose avec envie. Il ne faut pas non plus que je perde de vue sa situation ,étant chef d'alliance, sénateur et certainement enrichi par toutes ses activités minières, il représentait un partie des plus enviés sur Senata...

Enfin son visage... oh admirable abomination, oh douce horreur.. Sa vision enchanteresse soulève en moi bien plus que mon estomac. Thorin ma muse décharnée, devient mon Euridyce et moi tel Orphée j'irai t'arracher jusqu'au plus profond de l'enfer. Les cratères de tous les volcans ne sont rien pour moi comparés à tous ceux de ton visage. Je verserai des lacs de sang, pour contempler les torrents de pus qui serpentent sur ta face angellique. Je percerai les défenses des plus grands empires pour avoir l'ultime jouissance de percer toutes ces marques d'acné jaunâtres qui pustilisent tes traits... J'eus tant aimé qui le Grand Créateur me fit poète pour chanter par dela le temps ton hideuse beauté. Mes vers, borborygmes insignifiants ne pourront jamais monter à la hauteur de ta personne, élevée par un pied d'estale, surplombant le commun des mortels par ta classe et ton charisme divin. Celui qui un jour s'est mis en tête de dessiner ton visage, celui la qu'il soit béni et considéré comme le plus grand artiste de tous les temps. Même un Picasso ou un Dali sont caducs lorsque l'on observe la perfection de tes traits. Ta bouche, tes lèvres désechées et gercées doivent vraiment procurer la plus douce des caresses. De tes oreilles décollées immenses ,que tu dissimules pudiquement derrière une capuche, modèle de simplicité, s'échappent un nectar brun si doux qu'il ferait palir d'envie n'importe quelle abeille. Ton nez applati par les multiples affrontements que tu as du mener est la corne d'abondance qui sécrète un liquide verdatre et enchanteur. Tes deux yeux amorphes, surplombés par une rangée de cils carbonisées où s'ébattent encore joyeusment une ribambelle de poux géants, laissent parfois entrevoir ton âme de guerrier impitoyable. Ces yeux là sont un gouffre dans lequel j'aimerais plonger à jamais, laisser le temps s'écouler en tête à tête, face à face pour un instant d'éternité.

Orgasme éclatant, jouissance lumineuse, plaisir béat, rien ne pourrait qualifier ce que je ressent à l'idée que nos sentiments sont en accord. Je m'imagine m'approchant de toi. Nos regards se croisent et se comprennent. Alors lentement tu te rapproches, passe un bras derrière mon cou. Affolé par tant de bonheur je commence à t'avouer mes sentiments, à te livrer le plus profond de mon être mais résolument et d'un doigt sur ma bouche tu me fais taire. Je caresse tes croutes, toi, mes cheveux et nos bouches se rapprochent inexorablement. Au fond de mon ventre je sens une douce chaleur s'allumer, puis rayonner dans tout mon etre, parcourir toutes mes viscères, arriver jusqu"à ma bouche et ....






BEUARRGGGGGGGHHHHH

Attablé dans un bar mal famé, en sueur, Gob vient de rendre son repas. Il est en nage, yeux ecarquillés par l'horreur, un filet de bave coule le long de son menton. Une ame charitable, compagnon de beuverie vient lui demander si il a besoin d'aide, si il se sent bien. notre héros lui répond:

Non c'est bon mais j'ai encore abusé d'eau, cela me donne des cauchemards innénarables, des abominations inimaginables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ode à Thorin...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Thorin, Dain et Bifur partent en mission] Dáin Pied d'Acier - Thorin Écu-de-Chêne - Bifur
» La compagnie de thorin Ecu-de-chène [figurine thehobbit]
» [La compagnie de Thorin (archétype nains)] Dain / Balin / Bifur
» présentation Stan Br
» The Hobbit trailer One

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Planetium :: Planetium RP - Sénata V :: Légendes Urbaines-
Sauter vers: